Menu Fermer

(Avis) Being the Ricardos avec Nicole Kidman et Javier Bardem.

Retour sur Being the Ricardos , film réalisé par Aaron Sorkin disponible sur Amazon Prime Vidéo.Il s’agit du biopic de Lucille Ball,surnommée the Queen of Television, notamment grâce à sa prestation I Love Lucy (1951-1957).

Synopsis de Being the Ricardos

En 1952, les acteurs Lucille Ball et Desi Arnaz forment un couple aussi bien à la ville qu’à l’écran. Ils incarnent Lucy et Ricky Ricardo dans la série télévisée à succès I Love Lucy. Ils vivent une semaine compliquée car une crise menace leur carrière et leur mariage. Alors que les infidélités de Desi font la une de la presse, Lucille est accusée de sympathie pour le communisme.

Srouce : wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Being_the_Ricardos


Avis: Being the Ricardos, les coulisses de « I love Lucy »

N’y allons pas par quatre chemins.
J’ai trouvé le film très bavard, j’ai failli décrocher tellement j’ai eu l’impression d’un flots de paroles continu, même si certains dialogues m’ont semblé savoureux sur le coup…
Pourtant le film de Sorkin partait très bien, posant bien les enjeux : Lucille continuera t -elle à jouer Lucy malgré sa grossesse ? Lucille est-elle trompée par son mari Desi?. Pourra – t -elle éviter le scandale d’être blacklistée pour communisme ? De plus, je connais peu Lucille Ball… Cela reste une belle reconstitution, les acteurs sont bons . Au niveau décors , on n’est toujours en intérieur, c’est particulier. Appartement de Lucille, studios, bureau… C’est parfait pour des dialogues en huis clos.
Nicole Kidman est métamorphosée et dresse un portrait flatteur de Lucille Ball. Une femme exigeante envers elle-même et les autres, véritable bourreau de travail, avec un génie comique certain. Miss Kidman a reçu le Golden Globes 2022 de la Meilleure actrice dans un film dramatique.
Javier Bardem est bon , il est nommé aux Oscars.Pourtant je trouve que ce n’est pas , et de loin, sa plus belle performance. De son côté, JK Simmons est en lice pour l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Il joue l’acteur William Frawley.

Les personnages féminins secondaires sont tous intéressants : il y a celui de la jeune scénariste Madelyn Pugh ( Ali Shawkat). Il y a celui de la co- star de Lucille, qui ne doit pas trop maigrir car elle doit rester l’américaine type. Moins belle que Lucy. On constate qu’à cette époque les femmes à Hollywood ne pouvaient pas disposer librement de leur corps…
Lucille a épousée en 1940 l’acteur d’origine cubaine Desi Arnaz, dont elle eut deux enfants (Desi Jr. et Lucie), avant de divorcer le 4 mai 1960 pour infidélité.Désolée ,je spoile un peu le film et je donne encore un indice : rouge à lèvres… Ceci dit, ceux qui connaissent un peu l’histoire de Lucille Ball , ce n’est pas une grande révélation…

Un point plaisant dans le film : les témoignages des collègues de Lucille Ball, encore vivants.Ainsi Madelyn Pugh, une des scénariste du show I love Lucy ! nous livre ses souvenirs…

Warren Beatty avait utilisé le même procédé pour Reds et celalui fut profitable puisqu’il reçu l’Oscar du meilleur réalisateur en 1981. Pur hasard sans doute mais Reds est aussi un biopic américain qui traite de communisme (Reed le héros journaliste était un militant communiste.
Au final je suis contente d’en avoir appris un peu plus sur Lucille Ball et sur son mari Desi, ainsi que sur les coulisse d’un show TV mythique. Mais je suis déçue dans l’ensemble car le film est loin d’être aussi mémorable que prévu.

Lucile Ball et Desi Arnaz en 1955 via Wikipedia © domaine public

BEING THE RICARDOS (2021)

sur Amazon Prime Video
Durée : 2h 05min
De Aaron Sorkin
Par Aaron Sorkin
Avec Nicole Kidman, Javier Bardem, Nina Arianda

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.
%d blogueurs aiment cette page :