Menu Fermer

Lecture sur George Miller : « Mad Max, au- delà de la radicalité « 

Compte-rendu de l’ouvrage collectif de l’équipe Playlist Society « Mad Max, au- delà de la radicalité  », essai sur les films de George Miller, célèbre réalisateur australien connu pour sa franchise cinématographique « Mad Max ».

Présentation du livre et commentaire

Ce livre est issu d’une série de podcasts sur la saga Mad Max enregistrée pour le label C’est plus que de la SF sous la direction du journaliste Lloyd Chéry. Lloyd Chéry signe d’ailleurs la préface du livre. Les auteurs sont des personnes qui ont déjà contribué à Playlist society : Elise Lépine, Nico Prat, Manouk Borzakian (Géographie zombie, les ruines du capitalisme) , Alexandre Mathis (Essai sur Ghibli), Erwan Desbois (essai sur les Wachowski et J.J. Abrams) .

L’idée de mettre en écrit les paroles d’un podcast cinéma est excellente et plutôt originale. En tout cas c’est une première pour les éditions Playlist Society.

De plus, on sent que chacun a choisi son film fétiche et a écrit avec passion sur le sujet. A part cela la lecture est aisée, le style est agréable. Petit détail: j’ai bien aimé les titres que j’ai trouvés amusants ( voir sommaire plus bas ). La palme revient à l' »Empire d’essence  » !

Dans cet ouvrage, les auteurs explorent les thèmes (écologie, guerre, fin du monde…) et les enjeux présents dans les films  » Mad Max », en mettant en lumière les éléments de radicalité qui les caractérisent. Ils analysent également l’influence de ces films sur la culture populaire et sur l’industrie cinématographique en général.

Les auteurs abordent notamment le concept de « dystopie » présent dans les films de « Mad Max », qui mettent en scène un monde post-apocalyptique où la violence et le chaos règnent.
Les critiques de cinéma soulignent également l’importance de l’esthétique visuelle et de la mise en scène dans ces films. Ils analysent l’impact des films et le message sur le futur transmis par l’œuvre de Miller…

En conclusion, « Mad Max, au-delà de la radicalité » est un ouvrage passionnant et fouillé pour tous les fans de la franchise « Mad Max » ou pour ceux qui sont intéressés par l’analyse de films. Les auteurs apportent une perspective intéressante sur les films de George Miller, et offrent une lecture riche et stimulante de l’œuvre de ce réalisateur atypique. Un bel hommage à un artiste à la fois mainstream et atypique.

Focus sur le réalisateur George Miller

Director/producer George Miller seen at the Warner Bros. premiere of "Mad Max: Fury Road" on Thursday, May 7, 2015, in Los Angeles. (Photo by Eric Charbonneau/Invision for Warner Bros./AP Images)
Director/producer George Miller seen at the Warner Bros. premiere of « Mad Max: Fury Road » on Thursday, May 7, 2015, in Los Angeles. (Photo by Eric Charbonneau/Invision for Warner Bros./AP Images)

Né Yorgos Miliotis , George Miller est un réalisateur, producteur et scénariste australien connu pour ses films de genre tels que Mad Max et Happy Feet.

Miller est né en 1945 à Chinchilla, en Australie. Il a étudié la médecine avant de se tourner vers le cinéma, obtenant un diplôme en cinéma de l’Université de Sydney. Sa carrière de réalisateur a débuté dans les années 1970 avec Mad Max . un film qui a lancé la carrière de l’acteur Mel Gibson.

Au cours de sa carrière, Miller a réalisé d’autres films, notamment les comédies musicales d’animation Happy Feet et Happy Feet Two (un petit manchot qui ne sait pas chanter mais danser), ainsi que le drame historique Le Voyage de la Némésis. Il a également produit de nombreux autres films, tels que « Babe, le cochon devenu berger » adapté d’un conte pour enfants. Il a écrit et réalisé la suite de Babe, « Babe, un cochon dans la ville « …


Miller est connu pour ses films d’action visuellement spectaculaires et pour son utilisation innovante des effets spéciaux ( cascades impressionnantes dans les Mad Max, recours à un impressionnant bestiaire et à des animatronics pour Babe etc.) Ses films sont souvent remplis de moments de tension et d’adrénaline (Mad Max), mais ils sont également connus pour leur sens de l’humour et leur capacité à raconter des histoires émouvantes (Babe, Happy feet).

En résumé, George Miller est un réalisateur talentueux et polyvalent qui a laissé sa marque sur l’industrie du cinéma grâce à ses films uniques et innovants.
George Miller est également reconnu pour travail de militant pour les droits des animaux et pour l’environnement.

Personnellement j’ai beaucoup aimé Mad Max : Fury road et j’ai été très marquée par le premier Mad Max (notamment ce qui arrive à la femme et à l’enfant de Max) et par Mad Max 3… J’attends donc le film Furyosa de pied ferme.

Liste de films réalisés par George Miller :

  • Mad Max (1979)
  • The Road Warrior (1981)
  • Mad Max Beyond Thunderdome (1985)
  • The Witches of Eastwick (les Sorcières d’Eastwick,1987)
  • Dead Calm (1989)
  • Lorenzo’s Oil (1992)
  • Babe (1995)
  • Twister (1996)
  • Babe: Pig in the City (1998)
  • Happy Feet (2006)
  • Happy Feet Two (2011)
  • Mad Max: Fury Road (2015)
  • Le Voyage de la Némésis (2017)
  • Three Thousand Years of Longing (Trois Mille Ans à t’attendre) (2022)

Informations sur le livre Mad Max, au-delà de la radicalité

Collectif – publié le 20 janvier 2022

EdPS025 – 14 x 18,3 cm – 128 pages – cinéma / essai

Editeur : www.playlistsociety.fr/

Design couverture : Lucien de Baixo

Sommaire

PRÉFACE 9
par Lloyd Chéry
INTRODUCTION 17
par Nico Prat

PARTIE 1…. 25
MAD MAX, EN ROUTE VERS NULLE PART par Manouk Borzakian
29 En voiture, George!
37 Des routes sans fin(s)
43 Presque la fin du monde
50 Max et la folie contagieuse du monde


PARTIE 2… 53
MAD MAX 2: LE DÉFI, L’EMPIRE D’ESSENCE par Alexandre Mathis
57 L’apocalypse selon Max
63 Esthétiques fusionnées
67 À mille à l’heure
73 Mythe de l’anti-héros

PARTIE 3…77
MAD MAX : AU-DELÀ DU DÔME DU TONNERRE,L’ÉCHO DU DEUIL par Elise Lépine
81 « We are the world »
88 « We are the children »

PARTIE 4 …95
MAD MAX : FURY ROAD, DE BRUIT ET DE FUREUR par Erwan Desbois
99 Une gestation hors normes
103 Un film mutant
110 Renverser le monde


CONCLUSION 115
par Nico Prat


FILMOGRAPHIE 119

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.
%d blogueurs aiment cette page :