[Avant-première] Triple Alliance (The Other Woman) de Nick Cassavetes avec Cameron Diaz

La comédie made in USA « Triple Alliance » arrive sur nos écrans le 18 juin prochain.
J’ai participé, accompagnée de deux personnes de sexe féminin (« triple alliance » féminine)  à une « Ladies night » dans un superbe cinéma parisien ( La Pagode, que je connaissais déjà mais qui m’éblouit à chaque fois !)
Voici donc un avis à trois voix sur la comédie « Triple Alliance » ( The Other Woman en VO).

SYNOPSIS

Carly découvre que son nouveau petit ami Marc est un imposteur, lorsqu’elle rencontre accidentellement sa femme, Kate. Carly va se prendre d’affection pour elle, et leur improbable amitié va se renforcer encore un peu plus lorsqu’elles réalisent que Marc les trompe toutes les deux avec une autre femme, Amber. Les trois femmes vont joindre leurs forces et mettre au point un impitoyable complot pour se venger.

 TRIPLE AVIS

Trois femmes victimes du même homme volage décident de se venger … au menu guerre des sexes et solidarité féminine.
Nick Cassavetes (fils de et réalisateur du romantique « Notebook ») lorgne clairement du côté de Judd Apatow (dont il emploie la femme et muse, Leslie Mann) et des frères Farrelly ( d’ailleurs Cameron Diaz, l’autre actrice phare du film était leur inoubliable « Mary à tout prix. »)

Avec un scénario écrit par Melissa Stack, texte à gags qui conviendrait à  l’équivalent de deux ou trois caméra cachées , Cassavetes junior nous conte donc la naissance d’une amitié entre trois filles très différentes.

Le film repose sur l’énergie et le côté jusqu’au-boutiste de Leslie Mann ( déjà dans « 40 ans : mode d’emploi », elle allait très loin). Seulement ici, parfois, son jeu approche dangereusement l’hystérie.

Cameron Diaz, habituée aux comédies parfois un peu lourdes (« Allumeuses ! » , « Mary à tout prix »…), fait son travail. C’est peut-être le personnage le plus sympa du trio, le « cerveau »…

Enfin la jeune Kate Upton semble surtout être là pour montrer ses (belles) rondeurs et incarner le « démon de midi ».

Et les hommes alors ? Le  séduisant Nikolaj Coster-Waldau passe du rôle inquiétant et pervers de « Games of thrones » à celui d’un menteur – salaud gouverné par ses pulsions sexuelles et l’obsession de la réussite. Étonnant de voir comment l’acteur est ridiculisé ( scènes scatologiques et autres). Pour un peu on sympathiserait presque avec son personnage après que les  furies lui aient réglé son compte.

C’est amusant de revoir Don Johnson :  on dirait qu’il revient d’un épisode de « Miami Beach »,  30 ans après …  toujours amateur de belles jeunes filles malgré son âge !

Le beau (oui :  tous les acteurs du film sont beaux!) Taylor Kinney est le seul rôle masculin sympathique, et plutôt sobre… On devine avec qui il va finir très rapidement.
Globalement le scénario est prévisible.
D’ailleurs on se doute aussi très bien de la fin, mais pas de tout… Malgré tout, il est difficile d’imaginer les stratagèmes du trio ravageur.

Le tout est filmé dans des décors qui font rêver : d’abord, les beaux quartiers de New York. Carly, alias Cameron Diaz est une avocate d’affaires qui a réussi, elle a une secrétaire (Nicki Minaj), un chauffeur,  et semble évoluer dans l’immeuble de « Working Girl ». Et puis les plages des Bahamas, paradis terrestre et fiscal.

Maintenant que vous en savez plus sur le film,  je vous livre donc, non, pas un… mais trois avis !

Je fais partie des spectatrices qui ont ri… en même temps certains gags « pipi – caca » étaient de trop pour moi.
De même,  certaines répliques et situations sont assez vulgaires !
Reste l’abattage de Cameron Diaz et la performance fofolle et osée par moments de Leslie Mann.

Mes deux accompagnatrices ne sont pas d’accord entre elles : l’une n’a pas aimé le film du tout  ( elle a soufflé à plusieurs reprises,  associé les termes « ridicule » et « nul » ) et l’autre l’a trouvé très amusant : elle a passé un excellent moment !
C’est effectivement un « chick flick« , un « film de filles » qui peut bien détendre.
Je pense qu’il serait intéressant d’avoir un avis masculin sur « Triple Alliance »…

« Triple alliance » ne fera pas date dans l’histoire du cinéma, n’est pas d’une grande finesse, mais pourquoi pas ne pas tenter votre chance pour une soirée entre amies ?

***

Info +

Vous pouvez voir le film en avant première à Paris samedi 14 juin , 20h30 au Gaumont Marignan.

***

Triple alliance

de Nick Cassavetes

avec: Cameron Diaz, Leslie Mann, Kate Upton, Nikolaj Coster-Waldau, Nicki Minaj, Taylor Kinney, Don Johnson

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.