[Avis] ​La dorMeuse Duval de Manuel Sanchez avec Dominique Pinon

La dorMeuse Duval – en voilà un titre original –  est à découvrir en salles le 22 février 2017.

Voici l’avis de Michèle.

dormeuse-du-val
Affiche : La DorMeuse du val- Destiny Films

Dans un village sur les bords de la Meuse à la frontière franco-belge, Basile Martin, magasinier d’usine, mène une vie monotone aux côtés de son épouse Rose.
La jeune Maryse Duval, revenue de Paris laissant son rêve de comédienne derrière elle, va involontairement faire basculer le destin de Rose et de son mari.
Le voisin et ami de Basile Martin, correspondant local du Quotidien de la Meuse, est témoin du drame comique qui se joue en face de chez lui.
Il va entrer à son corps défendant dans cette dramédie…

Avis:

Montherme, Nouzonville, Neufmanil, Charleville-Mézières… ont servi de cadre à cette histoire à la fois lucide et fantastique.
Et puis coule la Meuse qui est très présente, énigmatique, sublimée par une photographie remarquable.
Il y a également le bar des habitués tenu par Monsieur et Madame Duval (Charles Schneider et Marie-Pascale Grenier, très justes ) les parents attachants de la jolie Maryse ( Delphine Depardieu, lumineuse).
C’est dans ce décor typique des Ardennes, leur lieu d’adoption que Manuel Sanchez et son épouse et co- scénariste Muriel Harrar ont choisi d’adapter le roman Les bottes rouges de Frantz Bartelt.
Insolite est le premier qualificatif qui me vient pour décrire ce film doté d’une grande originalité.
D’abord, le casting est parfait. Dominique Pinon est convaincant en Basile Matrin, magasinier mal aimé par son épouse (Marina Tomé, étonnante, épatante, tonitruante), femme au foyer qui rêve d’être une artiste.
Le voisin et ami de Basile, le placide journaliste, spécialiste de l’épluchage de pommes de terre et inventeur de bière, est très bien incarné par Pascal Turmo.
Et le personnage le plus truculent est un professeur de piano (Toni Librizzi, très drôle).
Une galerie de personnages hauts en couleurs.
Car si le fond est dramatique , l’humour est au rendez-vous dans ce roman noir.
L’humour en tant que politesse du désespoir…
En plus du suspense lié à une enquête policière, se greffent une étude de caractères fort intéressante des personnages et une description sans faille d’une réalité sociale implacable …

La dorMeuse Duval
 est un film fort, maniant très habilement la juxtaposition du réel et du fantastique.
Il nous surprend en nous faisant passer par diverses émotions.
Le clin d’œil à Rimbaud, avec le choix de ce titre original, est une belle illustration de l’état d’esprit de ce long métrage atypique, inclassable qui mérite le détour.

Affiche : La DorMeuse du val- Destiny Films

 

La dorMeuse Duval

The sleeping bye the river

De Manuel Sanchez.

Sortie le 22 février 2017.

durée : 1h 50

Distributeur  : Destiny Films

 

3 commentaires sur “[Avis] ​La dorMeuse Duval de Manuel Sanchez avec Dominique Pinon

  1. Avons eu cette chance dans notre nord meusien à Stenay de voir en avant première ce film rempli de sensualité, d’émotion et aussi d’humour. La prestation des acteurs est fabuleuse. Les diaporamas de la région de la vallée de la Meuse sont splendides. Cette projection a été suivie d’un débat avec le réalisateur et son épouse , costumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.