Le Genou de Claire
[Avis] AVENGERS : L’ERE D’ULTRON – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] AVENGERS : L’ERE D’ULTRON

Voici l’avis du spécialiste Marvel de ce blog, Florian sur Avengers 2, « AVENGERS L’ERE D’ULTRON ». Que deviennent Iron Man, Thor, Hulk, Captain America et les autres super-héros ? Florian vous dit tout.

avengers 2
© 2015 Marvel /Disney

Synopsis

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.

Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

hulk et iron man
© 2015 Marvel /Disney

 

Avis sur Avengers : l’ère d’Ultron

Quand « Avengers » est sorti il y a maintenant 3 ans, il s’agissait très certainement du projet le plus risqué pour les Studios Marvel. En effet, il s’agit de la pierre centrale de l’édifice que Marvel Studios a tenté de construire en développant un univers partagé. Coup de poker, le risque a été largement rentabilisé grâce à un succès public et critique. Mais il était nécessaire pour le studio de montrer qu’une telle réunion n’était pas un simple coup de chance, mais le fruit d’un travail acharné pour constamment offrir le meilleur au spectateur. C’est ainsi que la suite de cet opus arrive sur nos écrans, afin d’asseoir sa popularité auprès du succès.

Et le réalisateur, Joss Whedon, semble avoir largement pris en compte les reproches qui existait dans le premier opus : un climax excellent étalé sur 45 minutes, mais qui avait parfois du mal à compenser les soucis du rythme qui parsemaient les deux premiers tiers du film. Du coup, le rythme y est ici beaucoup plus soutenu, parfois mettre trop effréné qui joue parfois en défaveur du long-métrage. Les scènes d’action sont plus nombreuses et moins longues et parsèment l’ensemble du film, mais les moments permettant à l’histoire de se développer sont eux-aussi sous haute tension. Il faut dire que le choix de faire de l’histoire un jeu du chat et de la souris sous couvert d’une course contre la montre n’était pas favorable à des moments plus calmes permettant de souffler entre les scènes d’action dantesque. Un parti-pris qui risque de jouer en défaveur du film.

Il faut cependant reconnaître que les scènes d’action sont tout aussi spectaculaires que dans le premier film, si ce n’est plus. En témoigne le plan-séquence au début du film qui permet aussi de démontrer que Joss Whedon s’est complètement lâché sur la réalisation et a pris un véritable plaisir à offrir des scènes iconiques et mémorables à chacun des personnages. Les scènes d’action sont suffisamment variées et permettent à chaque personnage d’avoir son moment de gloire. Ces scènes sont bien cadrés et le montage permet de toujours comprendre ce qu’il se passe à l’écran, permettant d’apprécier encore plus les variétés des scènes.

Et si le déroulement de l’histoire est assez simple, on appréciera que le réalisateur, plutôt que de miser sur la surenchère d’action par rapport au premier opus, a préféré profiter du temps qui lui était accordé pour approfondir les relations entre ses personnages, qu’il s’agisse sur les méthodes de travail de chacun (déjà abordé dans le premier opus) que la difficulté d’alterner entre une vie privée et une les conséquences d’avoir de tels responsabilités.

La réalisation, en plus d’être brillante sur les scènes d’action est aussi très intelligente sur les moments plus calmes. La première apparition du vilain est mise en scène de manière intelligente permettant de facilement comprendre une scène qui sur le papier était clair, mais qui risquait de perdre le spectateur selon la façon de montrer ce dialogue. Le tout est parfaitement compréhensible et l’ensemble du scénario est accessible, même pour les personnes qui ne connaissent pas le support original.

L’un des autres reproches qui était fait au premier film, c’était son enchaînement de punchlines à une vitesse sidérante, permettant d’offrir des dialogues à la fois cultes et drôles, le tout donnant au film une dimension family-friendly parfois trop irritante. Ici, on se retrouve ici avec un humour beaucoup moins présent, et une vision plus mâture des autres productions Marvel. Pour donner une idée, le ton du film est plus proche du dernier opus de Captain America que des Gardiens de la Galaxie.

Si les clins d’oeil aux fans sont assez peu présents, les différentes références aux comics permettront aux lecteurs d’apprécier encore plus le soin que Whedon a apporté aussi bien à ses personnages qu’à ses scènes d’action.

Le créateur des Marvel, Stan Lee, fait une fois encore une apparition en guise de clin d’oeil. Une scène post générique a été prévue : elle est à la fois excitante et frustrante, et fonctionne comme celle du premier Avengers. Le pré-générique est soigné, et les images qu’il contient vont devenir cultes sur les réseaux sociaux…

AVENGERS  : L’ERE D’ULTRON offre une suite plus spectaculaire et profonde que le premier opus, avec un rythme effréné…

logo avengers

AVENGERS L’ERE D’ULTRON

(AVENGERS : AGE OF ULTRON)

Le 22 avril au cinéma

Un film réalisé par Joss Whedon

Avec : Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Chris Evans, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Aaron Taylor-Johnson, Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Cobie Smulders, Stellan Skarsgård avec James Spader et Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury

http://www.avengersultron-preventes.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :