Le Genou de Claire
[Avis ] Birdman de Alejandro Gonzàlez Inárritu – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis ] Birdman de Alejandro Gonzàlez Inárritu

Birdman, après être passé dans divers festivals, en compétition pour les Oscars, est un film étrange et intéressant.  [Edit post cérémonie : Birdman est le grand gagnant des Oscars 2015, il a notamment remporté la statuette du meilleur réalisateur et du meilleur film.]
image

AVIS

 

C’est l’histoire de Riggan Thomson, acteur has been, interprète il  y a plus de 20 ans du super héros « Birdman ». Cet alter ego lui colle tellement à la peau qu’il l’entend lui parler…(Inárritu a toujours aimé le surnaturel). En plus de cette voix off un brin gênante, Riggan doit gérer ses coups de blues,  son compte en banque qui vire au rouge, la troupe de comédiens qu’il a embarquée avec lui sur Broadway, son ex femme, sa fille /assistante… Que des personnages complexes. Surtout Riggan, qui confond amour et admiration, espère donner un second souffle à sa carrière et trouver grâce aux yeux du public et de la critique en montant sa pièce de théâtre, une adaptation de Raymond Carver (le film s’ouvre d’ailleurs sur une citation du dramaturge.)

Le choix de Michael Keaton lui-même interprète de Batman chez Burton il y a 25 ans est très judicieux. C’est un vrai retour en grâce pour l’acteur … il est tout simplement excellent. On le sent fortement impliqué dans ce rôle qui ressemble un peu à sa propre histoire ( professionnelle, je ne m’avancerais pas pour sa vie personnelle.) Nomination à l’Oscar du meilleur acteur méritée !
Edward Norton incarne un comédien puant mais génial sur scène. Et finalement pas si insensible que ça… lui aussi est nommé aux Oscars catégorie meilleur second rôle masculin.
Passons à Emma Stone … Elle joue la fille de Riggan , et nous livre une de ses meilleures performances, notamment dans un monologue sans concession.

Le scénario mélange réalisme ( voire prosaïsme, les dialogues sont parfois crus ) et poésie. Il y a beaucoup d’humour ce qui est assez inédit chez Inárritu.
Mais le coup de maître, c’est la mise en scène ! Un (faux) plan séquence qui dure pendant tout le film. La structure est surprenante… on a l’impression de vivre avec les personnages, et de passer bien plus de temps avec eux que deux heures. Je spéculais sur la fin et j’ai souvent été désarçonnée – il y a plusieurs fausses fins… je vous laisse la surprise de la vraie fin.

En plus de qualités formelles indéniables, Birdman a pour lui un casting impeccable.
C’est une rêverie / réflexion sur l’amour, la gloire, la beauté, l’art (cinéma et surtout théâtre)… Mais aussi sur la société du spectacle et les journalistes/ critiques/blogueurs. Ou encore l’échec et le succès… Bref, sur notre vie moderne. Sa forme poétique et maîtrisée embarque totalement le spectateur ou le laissera sur le pavé, en fonction de sa sensibilité. Dans tous les cas, on vit une expérience de cinéma.
***

BIRDMAN ou la surprenante vertu de l’ignorance
Ø Liens Youtube « La Playlist Birdman » avec BA / Making-of / Extraits

Ø Le Tumblr de Fox Searchlight des fan-arts du film http://foxsearchlight20ans.tumblr.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :