Le Genou de Claire
[Avis] Dans les forêts de Sibérie avec Raphaël Personnaz. – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Dans les forêts de Sibérie avec Raphaël Personnaz.

« Dans les forêts de Sibérie« sort le 15 juin. Cette adaptation du roman éponyme et de nouvelles de Sylvain Tesson nous propose de suivre le parcours d’un homme à la recherche de lui-même dans les superbes paysages sibériens… Tout plaquer pour vivre sur les rives du Baïkal, par procuration, c’est désormais possible avec ce film !

 

foret de siberie

Synopsis

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal.
Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.
Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

 

AVIS : « Dans les forêts de Sibérie« … Into the wild, the wind of change…

 

Raphael Personnaz
Dans les forêts de Sibérie: Raphaël Personnaz Copyright : © 2016 NORD-OUEST FILMS

Adaptation du best-seller de l’aventurier Sylvain Tesson, le film nous parle de changement de vie et d’exil. 

 Il s’agit en fait d’une adaptation très libre, car le personnage principal, Teddy,  n’est pas un grand aventurier,  il n’est pas écrivain comme Sylvain Tesson… C’est un chef de projet multimédia trentenaire, incarné avec conviction par Raphaël Personnaz, qui souhaite revenir à l’essentiel, conscient du vide de son existence… Teddy a tout plaqué pour aller vivre dans une cabane en bois située au bord du lac Baïkal. C’est apparemment le seul point commun avec Sylvain Tesson qui a donné son feu vert pour le film –  l’explorateur / auteur est venu sur le tournage et dans la fameuse cabane d’ailleurs.

lac baikal gelé
Le Lac Baïkal avec Raphaël Personnaz. Copyright : © 2016 NORD-OUEST FILMS

Si vous avez envie de dépaysement, si vous avez envie d’un film qui sort de l’ordinaire,  voici le film qu’il vous faut.  C’est un peu comme une séance de relaxation. Certains lâcheront prise, se laisseront porter par les images, et trouveront le film trop court…. Certains le jugeront au contraire trop contemplatif – surtout au moment où  Teddy vit seul dans sa cabane : il n’y a quasiment pas de voix off, et très peu de musique, tout est centré sur les gestes et expressions de Raphaël Personnaz. Personnellement, j’étais légèrement frustrée par le dernier plan, absolument magnifique, de Teddy sur le lac…  J’aurai voulu en voir plus.

Vous vous doutez bien que le tournage a été un défi pour toute l’équipe, en raison de conditions climatiques. Mais le résultat est là: Safy Nebbou filme la magnifique lumière du Baïkal,  les espaces gelés et désertiques, oui, on dirait une sorte de paradis perdu… Mais la Nature peut aussi être dangereuse, comme Teddy l’apprendra…

Teddy  fera aussi l’expérience d’une grande amitié avec un Russe (Evgueni Sidikhine, bourru à souhait et pétri d’humanité) se cachant de la justice des hommes… tout les opposé : il y a la barrière de la langue-Teddy a tout de même de bonnes notions en russe- et le choc des cultures…  Et pourtant ces deux hommes vont se soutenir et apprendre à s’apprécier.

280797.tif
Raphaël Personnaz et Evgueni Sidikhine Copyright : © 2016 NORD-OUEST FILMS

Passons maintenant à Raphael Personnaz qui est de tous les plans ou presque. Avec  » Dans les forêts de Sibérie », il confirme tout le bien que je pensais déjà de lui (une nouvelle amie, l’Affaire SK1, Le temps des aveux). Personnaz donne de sa personne, il s’est complètement investi dans le rôle. Et je ne dis pas cela parce qu’il a tourné une scène dans un sauna puis dans l’eau glacée avec un ours à proximité ! L’acteur fait corps avec son personnage. Ses interactions avec Evgueni Sidikhine ou les autres acteurs sont touchantes, et je trouve qu’il arrive à nous faire sourire de certaines situations.

La musique métissée d’Ibrahim Maalouf sublime les images (cf le plan final !!!) et s’avère originale. Safy Nebbou aurait pu se contenter de mettre de la musique classique ou des chants traditionnels russes, mais le choix de Maalouf était une excellente idée.

« Dans les forêts de Sibérie »  est un très beau film, qui nous parle de se retrouver en se rapprochant près de la Nature, de trouver la paix intérieure, de déconnecter…Vaste programme ! Le tout dans des paysages magnifiques mais hostiles. Depuis j’ai envie de lire le roman de Sylvain Tesson et d’aller sur les rives du lac Baïkal. Mais plutôt l’été et pas dans une cabane !  

En attendant, il y a le film qui sort le 15 juin.

 

Dans les forêts de Sibérie

Dans les forêts de Sibérie Bande-annonce VF

 

***
A Canal plus, le public invité à la projection privée ( dont moi)  a passé un très bon et joyeux moment avec l’équipe du film, Safy Nebbou, Raphael Personnaz, Ibrahim Maalouf & David Oelhoffen ! Photos souvenirs.

image

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :