[Avis] DES NOUVELLES DE LA PLANÈTE MARS de Dominik Moll

Le 9 mars, on aura sur nos écrans « DES NOUVELLES DE LA PLANÈTE MARS » de Dominik Moll. Le film est passé à la Berlinale 2016 et a pour tête d’affiche François Damiens et Vincent Macaigne.

 nouvelle mars
Synopsis :
Philippe Mars, ingénieur informaticien divorcé, essaye tant bien que mal de mener une vie tranquille, entre un fils collégien devenu subitement végétarien ,une fille lycéenne obsédée par la réussite, une sœur artiste peintre aux œuvres terriblement impudiques et une ex-femme qui bosse à la télé …
L’irruption accidentelle de Jérôme, un collègue légèrement perturbé , achève de transformer son existence en chaos. Mais dans un monde qui a perdu la raison, la folie est- elle vraiment si mauvaise conseillère ?
Avis :
mars 1
(c) Diaphana Distribution

 

Réunir François Damiens et Vincent Macaigne sur grand écran est assurément une excellente idée.
Leur talent et leur côté décalé sont responsables, pour une partie non négligeable , du charme de cette comédie.
Un petit regret ( récurrent , à mon avis, pour quantité de films ) : la bande annonce est trop explicite et recueille trop de moments croustillants du film.
Heureusement pour moi, j’ai découvert cette bande annonce à posteriori au lendemain du visionnage du film en avant- première.
Dès les premières images, on sent que la rêverie va tenir une place importante dans cette fiction.
Philippe Mars (François Damiens ) est un homme pragmatique , sérieux , trop conformiste d’après sa sœur artiste. Il essaie d’être un bon employé, un bon père. Sa vie est routinière mais son imagination est fulgurante.
Cette existence raisonnable plutôt tranquille, hormis les tracas familiaux quotidiens , est chamboulée à cause d’un collègue , Jérôme (Vincent Macaigne) beaucoup plus marginal , légèrement envahissant mais terriblement attachant .
La première remarque qui me vient à l’esprit concernant cette fiction est l’interprétation très naturelle des acteurs.
Les enfants de Philippe interprétés par Jeanne Guittet qui assure ici son premier rôle, et Tom Rivoire qui a déjà tourné en 2011 dans  » La guerre des Boutons » de Yann Samuell, sont très authentiques et très amusants.
Car, même si le sujet du film est au fond dramatique car il aborde le mal -être, le malaise d’une société où chacun a du mal à trouver son épanouissement , le rire est très présent grâce au comique des situations et aux répliques humoristiques irrésistibles.
Cette fiction est à fois triste et jubilatoire.C’est une comédie surprenante , complètement barrée par moments mais aussi très ancrée dans la réalité.
Pour Dominik Moll, lors du débat qui a suivi la projection, le thème principal en est la transmission. Quelles valeurs transmet-on à ces enfants ?
Effectivement, ce film suscite une réflexion intéressante sur l’éducation et la difficulté pour les parents de comprendre l’évolution et la spécificité de leur progéniture.
Mais ce qui est particulièrement réussi- et qui peut paraître déroutant – c’est la façon dont le réalisateur enchaîne les situations réelles et irréelles, des plus sérieuses aux plus loufoques.
Les dialogues sont percutants.
mars 2
(c) Diaphana Distribution
Jérôme sait nous émouvoir quand il tombe en amour d’une jeune femme étrange ( Veerle Baetens, formidable) rencontrée en hôpital psychiatrique.
 
Ces « nouvelles de la planète Mars  » sont vraiment très sympathiques et rassurantes sur l’humanité car elles finissent sur une note d’espoir.
Un bon moment de cinéma sur la tolérance et la fraternité.
** Michèle**
DES NOUVELLES DE LA PLANÈTE MARS
Date de sortie : 9 mars 2016 (1h 41min)
De : Dominik Moll
Avec François Damiens, Vincent Macaigne, Veerle Baetens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.