Le Genou de Claire
[Avis] Favelas de Stephen Daldry avec Rooney Mara et Martin Sheen – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Favelas de Stephen Daldry avec Rooney Mara et Martin Sheen

« Favelas ». Ce thriller et film d’aventures de Stephen Daldry avec Martin Sheen, Rooney Mara et Wagner Moura sort aujourd’hui.

La bande annonce peut sembler morose, mais le film est réussi. Il a d’ailleurs gagné le prix le plus important du Festival de Rome. « Favelas » ou plutôt « Trash » est une adaptation du livre signé par un ancien enseignant, volontaire à Manille et en Inde, Andy Mulligan. Son roman s’inspire de son expérience et  Stephen Daldry , accompagné de son scénariste Richard Curtis, ont déplacé l’action au Brésil, à Rio de Janeiro.

trash

Présentation du film (via Universal)

« Lorsque deux garçons des bidonvilles de Rio trouvent un portefeuille au cours de leur inspection quotidienne de la décharge du coin, ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de changer à jamais. Quand la police locale débarque, offrant une belle récompense en échange du portefeuille, Rafael (RICKSON TEVEZ) et Gardo (LUIS EDUARDO) réalisent l’importance de leur découverte. Une aventure extraordinaire commence alors pour nos deux jeunes héros. Flanqués de leur ami Rato (GABRIEL WEINSTEIN), le trio décide de cacher le portefeuille, et échapper à la police afin de découvrir quel secret il peut bien contenir.

Pour tenter d’y voir plus clair, ils vont recomposer étape par étape l’histoire de son propriétaire, José Angelo (WAGNER MOURA), discernant peu à peu à qui ils peuvent se fier. Ils vont alors réaliser que la police, et notamment son chef, le redoutable Frederico (SELTON MELLO), sont loin d’être dignes de confiance. Mais un couple de missionnaires américains qui travaille dans leur favela, le très désabusé père Julliard (MARTIN SHEEN) et sa jeune assistante Olivia (ROONEY MARA), pourront peut-être leur ouvrir de meilleures perspectives. »
image

AVIS

 

Itinéraire d’enfants pas gâtés

« Favelas » ( Trash en VO ) est dur mais on s’attache vraiment à ce trio de copains.  On nous montre une autre facette du Brésil ! Les bidonvilles et la décharge de Rio nous rappellent « La cité de la joie « et surtout « Slumdog millionnaire », mais la ressemblance s’arrêtelà.

Le film est un thriller  (j’ai fermé les yeux, j’avais peur de voir les jeunes héros mal finir, la bande annonce n’aidait pas.) Et effectivement « Favelas » ne nous épargne pas (cf la scène dans la voiture du policier…) Mais « Favelas » contient quelque chose de plus doux.

Daldry sait nous émouvoir, et choisir ses acteurs. Souvenez -vous de Jamie Bell, révélé par « Billy Elliott »… Les trois garçons des favelas sont également plein d’énergie, touchants, et d’une certaine façon purs et durs. Ils cherchent à faire le  bien, faire ce qui est juste. Mais ce ne sont pas des anges non plus ! Les débutants Rickson Tevez (Rafael), Edouardo Luis (Gardo) et Gabriel Weinstein (Rato ou » le Rat ») portent le film sur leurs épaules et sont bluffants de naturel. On s’attache donc vraiment à ce trio !

Les seconds rôles sont également bien trouvés,  Rooney Mara est sobre dans son rôle. Et Martin Sheen est parfait en prêtre désabusé. Deux stars hollywoodiennes qui ne tirent pas la couverture à elles et se mettent au service de l’histoire, c’est plutôt rare de nos jours.

Selton Mello incarne un  policier vraiment horrible, corrompu jusqu’à l’os  -prêt à se débarrasser de n’importe quelle personne qui lui barre la route – et pourtant on voit sa part d’humanité.

Quant à Wagner Moura, il joue José Angelo avec une grande intensité… Et  il le fallait car son personnage va inspirer les trois garçons.

image

 J’ai donc trouvé l’interprétation très juste, et d’une manière générale, le film est très réaliste.(J’ai bien aimé le fait que le film se déroule presque entièrement en portugais brésilien, et non pas en anglais). Mine de rien, « Favelas » dénonce la misère, les inégalités et la corruption. Mais ce n’est pas un brûlot.  Il nous montre aussi la joie de vivre et la solidarité.

« Favelas » est un film touchant et réussi sur l’amitié, l’adolescence … Un film qui nous fait relativiser et nous montre la beauté de la vie. Un film qui nous fait garder espoir en l’être humain, doublé d’un thriller haletant. « Favelas » n’a peut-être pas de grandes ambitions, mais il vaut le coup d’oeil, et donne envie de lire le roman qui a inspiré ce film.

crédits photos : Universal Pictures

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :