Menu Fermer

[Avis] FREE GUY avec Ryan REYNOLDS et Jodie COMER

Voici l’avis de Florian sur Free Guy qui se passe en partie dans un jeu vidéo. Bien joué, Disney ou ‘game over’ ?

AVIS

Parmi les films acquis par Disney suite au rachat de la 20th Century Fox se trouvait Free Guy, un film par le papa de la trilogie « Une nuit au Musée » avec Ryan Reynolds dans le rôle principal. Un film que Disney préférerait distribuer au cinéma pariant sur le potentiel du film, celle d’un Truman Show dans un monde de jeu-vidéo.

Si l’univers du jeu-vidéo peut mettre certaines personnes de côté, de par son aspect universel récent, le début du film n’hésite pas à prendre le spectateur par la main pour lui expliquer l’univers du jeu, un sorte de GTA en ligne, où le joueur a la possibilité de faire énormément d’actions, pas forcément légales. Et la transition entre l’univers du jeu et le monde réel est assez intelligemment amenée.
Cependant, on peut reprocher au film de se passer de quelques explications, comme la définition d’un PNJ (Personnage Non Jouable), ce qui caractérise le personnage central de l’histoire. De plus, certaines blagues ne fonctionnent que pour les connaisseurs de jeux-vidéo qui comprennent l’anglais.

L’histoire, celle d’un homme qui réalise qu’il souhaite plus que ce que le monde lui propose, en l’amenant à se dépasser, est classique, mais efficace. En effet, les rebondissements sont relativement peu nombreux et si les quelques ajouts suite au rachat de Disney font plaisir à voir, l’inspiration par Ready Player One (aussi bien le film que le livre), a pu amoindrir l’effet de surprise.
Ce qui fait au final la force du film, ce sont certainement les petits détails, ainsi que l’humour. Entre les blagues réussies, via des cameos sympas, l’arrière -plan reste souvent à observer, notamment au travers de nombreuses blagues accessibles à tous.
Au niveau du casting, Ryan Reynolds ne livre pas un performance exceptionnelle, mais reste très bon dans ce registre de personnage cynique mais plein de cœur. Jodie Comer parvient sans souci à alterner entre son personnage de femme réservée en quête de vengeance et la femme forte qu’elle incarne dans le jeu, tandis que Taika Waititi s’avère délicieusement adorable en antagoniste. On pourrait cependant regretter que pour les rôles masculins, aucune prise de risque ne s’observe, les acteurs se contentant de faire ce qu’ils font de mieux.

Free Guy propose au final un film sympathique, solide, mais pas forcément révolutionnaire, à mi-chemin entre Ready Player One, The Truman Show ou encore Passé Virtuel.

Florian Bizieux

LE 11 AOÛT 2021, EXCLUSIVEMENT AU CINÉMA

Réalisé par Shawn Levy (la trilogie LA NUIT AU MUSÉE),

Avec Ryan Reynolds (« DEADPOOL »), Jodie Comer (“Killing Eve”), Lil Rel Howery (GET OUT), Taika Waititi (AVENGERS : ENDGAME, JOJO RABBIT), Joe Keery (“Stranger Things”) et Utkarsh Ambudkar (MULAN).

  BANDE-ANNONCE  :

VOST : https://youtu.be/KVBgItDhUi0

VF : https://youtu.be/sL5SgG_mxF8

Synopsis de FREE GUY

Un employé de banque, découvrant un jour qu’il n’est en fait qu’un personnage d’arrière-plan dans un jeu vidéo en ligne, décide de devenir le héros de sa propre histoire, quitte à la réécrire. Évoluant désormais dans un monde qui ne connaît pas de limites, il va tout mettre en œuvre pour le sauver à sa manière, avant qu’il ne soit trop tard… 

in CP © 2020 Twentieth Century Fox Film Corporation.


À propos du film : « FREE GUY dit qu’il ne faut pas se contenter d’accepter le monde tel qu’on le perçoit, parce que nous avons le pouvoir d’agir sur ce qui nous entoure. Il est question de l’autonomisation de l’individu, d’accroître le pouvoir de chacun sur son existence dans un monde insatisfaisant, du pouvoir personnel de changer les choses. On peut devenir acteur de sa propre vie. En d’autres termes, FREE GUY n’a jamais été aussi pertinent qu’aujourd’hui, en racontant l’histoire de personnes qui s’unissent à la fois dans le monde réel et dans un monde numérique, en parlant du bonheur d’une communauté partagée. Nous en avons tous besoin »

Shawn Levy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :