Le Genou de Claire
[Avis] FREE LOVE – avec Julianne Moore et Ellen Page – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] FREE LOVE – avec Julianne Moore et Ellen Page


Quatre jours avant la fête des amoureux, la fameuse Saint Valentin,  sort FREE LOVE … Le réalisateur Peter Sollett raconte l’histoire vraie de deux femmes qui se sont battues pour que leur amour soit reconnu au grand jour, et pour l’égalité des droits.

freelove affiche

 

Synopsis

Années 2000.
Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie.
Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale.
Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.

(in DP)

AVIS

freelove

FREE LOVE nous fait découvrir l’histoire vraie au départ de Laurel Hester et Stacie Andree. »Free Love » se situe 13 ans avant que le mariage pour les couples de même sexe arrive dans le New-Jersey.
Cette histoire avait déjà été racontée dans un documentaire éponyme en 2007 . Peter Sollett s’est donc inspiré du documentaire. Le réalisateur a pu compter Ron Nyswaner, scénariste de Philadelphia (1993) et d’un quatuor d’acteurs excellents : Julianne Moore, Ellen Page, Steve Carell, Michael Shannon. Autant dire que sur le papier,  tous les éléments sont réunis pour un bon film.

Depuis 2008, Elaine Page voulait jouer Stacy Andree. A l’époque elle n’avait pas encore révélé son homosexualité.Elle a fait son coming out l’an dernier et depuis,  a participé au documentaire « Gay-cation » ( tour du monde centré sur les droits et la représentation de la communauté LGBT ). Elle est impliquée à 100 % dans son rôle et le résultat de cette implication se voit à l’écran.

Dans le rôle de Laurel, l’actrice oscarisée Julianne Moore est elle aussi impeccable… Comme toujours.
Par contre, ce serait bien qu’elle arrête de nous faire pleurer en incarnant des personnages qui vont mourir. Après « Still Alice », elle incarne une jeune femme qui se meurt d’un cancer du poumon. On ne peut pas trouver un cadre plus mélodramatique. Parfois, on est à la limite du larmoyant…

Heureusement, le film dépasse son aspect mélodramatique pour nous conter une bataille juridique contre les free holders du comté d’Ocean… L’arrivée de Steve Carell en avocat-lobbyiste- défenseur des droits LGBT « bigger than life » viendra ajouter une touche d’énergie et de bonne humeur. Ses répliques sont vraiment amusantes. Le genre de personne que vous avez envie d’avoir auprès de vous en cas de coup dur.

Avec l’aide de Michael Shannon (toujours juste) , le collègue de Laurel, il fera céder les freeholders qui refusaient que la pension de Laurel soit versée à Stacie. Le fonctionnement juridique est totalement différent aux USA, et on découvre la machine institutionnelle états-unienne, ainsi que le « pouvoir » des groupes de pression. Je n’en dis pas plus, mais c’est vraiment intéressant. Pour moi, cette partie est l’atout principal du film.

Le beau casting apporte un vraie valeur ajoutée au film qui,par ailleurs,  ne se démarque pas au niveau formel. Mise en scène neutre (tout se déroule chronologiquement), aucun effet formel, et final assez classique avec les photos des « vraies » Stacie et Laurel.

Le réalisateur ne prend aucun risque et s’est visiblement mis au sujet de l’histoire, en effaçant peut-être toute velléité artistique.

Il faut aussi préciser que FREE LOVE est très pudique, les acteurs gardent leurs vêtements tout le temps… Rien à voir avec « La vie d’Adèle » qui multiplie les scènes d’amour « hot ».

Le film est militant, dans le sens où il nous montre des exemples d’homophobie, de discrimination et d’injustice. Et aussi que l’on peut se battre pour faire valoir ses droits.

Un conseil pour finir : préparez un stock de mouchoirs, vous en aurez besoin !

***

FREE LOVE
De Peter Sollett
Avec Julianne Moore, Ellen Page, Steve Carell, Michael Shannon
(Drame, Américain, 2015, 104’)
Sortie le 10 février 2016

***

Je vous laisse avec le podcast réalisé pour la Séance Live (Pour écouter Séance Live, rendez-vous  sur www.seanceradio.com.)

Mille excuses, les conditions de captation n’étaient pas idéales.


**
La bande annonce de Free Love

  • Pour plus d’informations sur le film :  rendez -vous sur le site du distributeur : www.bacfilms.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :