[Avis] Giselle de Toa Fraser

Les opéras filmés sont dans l’air du temps.
Giselle’est le ballet romantique par excellence
Composé, en 1841, par Adolphe Adam, d’après un livret de Jules- Henri Vernoy de Saint-Georges et Théophile Gautier (qui s’était inspiré de Heinrich Heine), ce ballet n’a cessé d’être représenté depuis sa création. Le voici sous forme de film.
image

Avis

Contempler cet opéra, bien assis dans un fauteuil confortable (du beau cinéma « Le Nouvel Odéon ») procure un moment de grâce à l’état pur.
Loin de la morosité ambiante, de la grisaille automnale, on est transporté dans un univers poétique d’une esthétique irréprochable.
Ce film sans paroles, transcendé par une musique grandiose, met en valeur la technique parfaite des danseurs étoiles.
La caméra très proche nous permet de suivre leurs visages très expressifs, ce qui constitue un luxe par rapport à une salle d’opéra où l’on est parfois très éloigné de la scène.
Giselle (Gillian Murphy) et Albrecht ( Qi Huan ) forment un couple émouvant de héros dignes des plus grandes tragédies.
Les ballets des willis ( les esprits des jeunes filles trahies par les hommes qu’elles aimaient ) sont merveilleux.
Les décors sont superbes et la photographie très réussie.
On ne peut s’empêcher de penser « Comme c’est beau !  » tout au long du film.
Toa Fraser a voulu apporter une note personnelle en joignant une histoire d’amour, dans les coulisses entre les deux personnages principaux .
L’intention était originale. Le couple est séparé par la distance : l’une vit à New York et l’autre à Shanghai…
Bien qu’il livre de beaux moments de danse (en particulier Qi Huan qui assure une prestation magnifique sur le toit d’un immeuble de Shanghai), je n’ai pas été convaincue par l’intérêt de ces scènes qui m’ont laissé un petit goût d’inachevé.
image

Si vous avez envie de passer un moment apaisant, courez voir ce spectacle ou offrez ce cadeau de Noël à des amateurs de danse classique.
Ce film rendra heureux plus d’un  »petit rat » de l’opéra !

***
Giselle de Toa Fraser

D’après  »Giselle » de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Théophile Gautier.
D’après la mise en scène du Royal New Zealand Ballet.
Sortie en salles prévue le vendredi 12 décembre 2014.
Durée :104 minutes
Distribué par Version Originale / Condor

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.