[Avis] Good Luck Algeria de Farid Bentoumi avec Sami Bouajila et Franck Gastambide

Dans le cadre du Club 300,  nous avons pu découvrir GOOD LUCK ALGERIA de Farid Bentoumi. Sa sortie est prévue le 30 mars 2016. Le film est-il arrivé à slalomer entre les clichés ? Est-ce un « Rasta Rocket » franco-algérien ?  Réponse ci-dessous.

GOOD LUCK ALGERIA affiche
Copyright Ad Vitam
Synopsis officiel : 
 Sam et Stéphane, deux amis d’enfance fabriquent avec succès des skis haut de gamme jusqu’au jour où leur entreprise est menacée. Pour la sauver, ils se lancent dans un pari fou : qualifier Sam aux Jeux Olympiques pour l’Algérie, le pays de son père. Au-delà de l’exploit sportif, ce défi improbable va pousser Sam à renouer avec une partie de ses racines.
Avis :
Ce premier long métrage de Farid Bentoumi ( il a auparavant réalisé plusieurs courts) possède de nombreux atouts.
En premier lieu, il raconte une histoire basée sur des faits réels, ce qui le rend particulièrement attachant.
Le réalisateur s’est inspiré de l’incroyable aventure vécue par son frère Nourredine qui a été le seul athlète sélectionné pour représenter l’Algérie aux Jeux Olympiques de Turin, en 2006.
Ensuite, c’est une comédie qui fait passer un agréable moment tout en délivrant un message fort et habile sur l’intégration,la mixité, la bi-nationalité.
Ce divertissement nous livre également une image positive de la famille.
Enfin, le jeu des acteurs est très convaincant.
Sami Bouajila ( Samir, « Sam » pour les intimes ) et Franck Gastambide ( Stéphane ) sont très crédibles dans le rôle de ces deux potes associés non dépourvus d’humour.
Et puis, un jeune premier âgé de 83 ans,  Bouchakor Chakor Djaltia fait son apparition en interprétant avec talent et  naturel, Kader, le père de Sam.
Hélène Vincent se glisse avec générosité dans la peau de Françoise, la mère de Sam.
Sans oublier Chiara Mastroianni ( Bianca ), très touchante en épouse compréhensive de Sam.
Good luck Algeria. Franck Gastambide et Sami Bouajila
Copyright Ad Vitam
Se lancer à l’âge de 43 ans pour Sam dans une préparation sportive de niveau olympique semble à priori utopique … C’est pourquoi on suit cette quête de l’impossible avec intérêt.
Mais le suspense n’est pas le seul piment de ce film qui nous décrit avec réalisme un contexte social compliqué.
Le réalisateur ne donne pas une vision plus idyllique d’un pays que d’un autre. Il n’hésite pas à faire allusion aux magouilles financières du comité olympique algérien et à la dureté du système bancaire français.
Ce qui est appréciable, c’est que Farid Bentoumi n’en fait pas trop. Il a trouvé le juste équilibre entre rire et émotions, évitant la lourdeur d’une farce ou le côté larmoyant d’un mélo.
Sam est le fruit d’un couple mixte très uni. Il est un bel exemple d’une intégration réussie et forme avec son épouse Bianca un couple moderne basé sur le respect et la tolérance.
Sami Bouajila est vraiment parfait pour ce rôle. La région de Grenoble où se trouve l’entreprise  de Sam et Stéphane lui est familière mais il n’est pas aussi habile sur les skis que son personnage.
Aussi, il a été doublé par le frère du réalisateur (Nourredine Bentoumi, le vrai champion) pour toutes les scènes de compétition et d’entraînement intensif.
Les moments où Sam se rend en Algérie sont particulièrement intéressants car ils démontrent le décalage existant entre sa vie et celle des autochtones.
Les préoccupations de Sam sont en effet très éloignées de celles de ses cousins restés au pays.
Franck Gastambide est Stéphane, le copain idéal, confiant, un beau personnage tonique et sympathique.
Good Luck Algeria - Franck et Sami sur des skis
Copyright Ad Vitam
Farid Bentoumi a beaucoup de choses à raconter. Son film est une réussite car il est arrivé à apporter de l’humour et de la tendresse à une histoire incroyable mais vraie dans un contexte socio économique difficile. « Good luck Algeria » est aussi une belle déclaration d’amour du réalisateur à sa famille – et à la famille en général-, l’histoire du film étant en grande partie inspirée de la vie de son frère.
projection privéeGOOD LUCK ALGERIA
« Good Luck Algeria » a obtenu le Label Club 300 Approved.

en séleciton officielle au Festival International du Film de Comédie de l’Alpe d’Huez.
Prix du Public du FEstival Cinémed.

Une rencontre avec l’équipe du film (Chiara Mastroianni, Farid Bentoumi, Sami Bouajila, Franck Gastambide) a été organisée après la projection. Merci aux organisateurs pour ce bon moment.

Critique collective de Claire, Michèle et Jacques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.