Le Genou de Claire
[Avis] Jupiter : Le Destin de l’Univers (Jupiter Ascending) – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Jupiter : Le Destin de l’Univers (Jupiter Ascending)

Encore une fois la fratrie Wachowski va diviser les spectateurs… Alors, ce Jupiter : le destin de l’univers, top ou flop ? Annoncé dans le line up 2014 de Warner,  le film sort finalement le 4 février ( soit demain) sur nos écrans en 3D.

JUPITER-LE-DESTIN-DE-LUNIVERS-affiche-203x300
(c) Warner Bros
Synopsis :
Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones (Mila Kunis) est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n’a d’autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n’est que lorsque Caine (Channing Tatum), ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l’attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d’un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l’équilibre du cosmos…
(via Warner Bros)
AVIS
 JA extrait
 L’histoire est moins sombre que celle de « Matrix » ou de « Cloud Atlas« … Mais on y retrouve quelques thèmes de prédilection comme la prédestination, les contes de fées, le changement de vie, les révélations en cascades sur notre univers, une réflexion ou plutôt une réécriture de la réalité …
Jupiter Ascending raconte les misères de Jupiter, jeune fille très belle mais très pauvre qui récure les toilettes des gens aisés de Chicago. Jusqu’au jour où,  à la place de récurer les trônes ( des lieux d’aisance),  on le lui en propose un, de trône. Et pas n’importe lequel : celui de la Reine de l’Univers. Jupiter, c’est un peu Cendrillon. C’est un peu  Alice au Pays des Merveilles, ou  plutôt Alice au Pays des extraterrestres et de l’ADN… C’est un peu Blanche Neige, recherchée non pas pour sa beauté mais parce qu’elle est la Récurrence ( la réincarnation ou plutôt la copie parfaite des gènes) de la Reine disparue.Les histoires de contes de fées se télescopent habilement avec les classiques de Science Fiction, cela donne un space opera hybride…
Ce melting pot dramaturgique pourrait être un gloubi-boulga infect… Mais l’histoire se tient plutôt bien. Même s’il  y a quelques failles dans le scénario ( je n’ai pas toujours tout compris, et j’ai trouvé qu’il y avait vraiment beaucoup, beaucoup de rebondissements.)
Je craignais aussi que le film se prenne trop au sérieux et là cela aurait été une catastrophe. Or, ce n’est pas du tout le cas, et c’est franchement rafraîchissant de tomber sur un divertissement de science fiction qui ne soit pas potache ou 100% parodique.
Ici on a des images à couper le souffle, même si la 3D n’apporte pas grand -chose … Les planètes, les décors sont superbes.
On a également beaucoup d’action…  Explosions, combats, ou scènes à vous donner le vertige :  je pense notamment au sauvetage aérien de Mila Kunis en chute libre depuis une tour de Chicago.
On sourit aussi. Les pointes d’humour ne tombent pas à plat – en tout cas, moi, j’ai souri de la description de l’administration de l’espace  ou des répliques de Mila Kunis. Là encore, chacun ses goûts, certains trouveront peut-être que ces passages ne sont pas drôles.

 Passons aux personnages et à leurs interprètes : Eddie Redmayne, en route pour l’Oscar pour son interprétation de Stephen Hawkins dans « Une merveilleuse histoire du temps/ The Theory Of Everything », est totalement différent dans son rôle de grand -méchant -puissant -et-méprisant Balem Abrasax. C’est le Mal incarné prêt à tuer père et mère pour asseoir son pouvoir. Je n’ai pas été tellement convaincue par son interprétation que j’ai trouvée  un peu outrée… En même temps si on y réfléchit, on se rend compte que comme beaucoup de méchant, il  avait un problème d’Oedipe mal réglé et un gros problème d’ego – oui, c’était la tentative d’explication- minute psy du blog;).
En parlant d’Oedipe mal réglé, le frère de Balem, Titus n’est pas mal non plus. Douglas Booth exploite tout son charme et sa suavité pour incarner  Titus… Avec son visage lisse, et sa plastique de mannequin,  l’acteur anglais est un excellent bon choix de casting.  Il est bien mieux que dans « Noé » ou « De Grandes Espérances« . Rajoutez à cela la soeur, Kalique (Tuppence Middleton) et on se croirait dans  » Game of Thrones » ou « Dallas »…

Passons aux héros. J’ai beaucoup aimé Channing Tatum dans ce rôle de  Caine Wise,  ex-soldat devenu chasseur de primes, un mélange entre Flash Gordon, Han Solo et Superman.Homme loup,  il a des bottes de sept lieues…  Tatum est comme d’habitude très efficace dans les scènes d’action, et il a fait fondre mon cœur de midinette…

Paradoxalement, Mila Kunis est peut-être moins gâtée que prévu dans ce rôle de  Cendrillon devenant princesse intergalactique. Elle tient plus de la demoiselle en détresse que d’une héroïne proactive qui se révèle dans les épreuves. en cela , elle diffère de Neo de Matrix,  ou des récentes héroïnes de dystopies comme Katniss (Hunger Games) ou Tris (Divergente). Oui  Jupiter est un brin naïve, elle subit beaucoup, mais en même temps elle a bon cœur… on peut facilement s’identifier à  cette jeune femme un peu candide qui se rend compte que sa vie sur Terre n’est pas si mal.
En même temps,  son personnage nous avait prévenus :  elle ne changera pas sa façon d’être, Reine de l’univers ou non.

Sean Bean est très bien comme d’habitude même s’il a un petit rôle d’homme abeille (oui vous avez bien lu…). Son nom est un bonheur pour les linguistes : Stinger Apini ! Il paraît même que Terry Gilliam des Monty Pythons fait un cameo, ce qui est toujours un plus dans un film.

l'affiche US (c) Warner Bros.
l’affiche US (c) Warner Bros.

Vous l’aurez compris, même si le film présente quelques failles notamment au niveau du scénario, je me range dans le camp des pro-Jupiter. Les Wachowski n’ont pas réalisé un « Matrix » bis, mais un très bon divertissement, visuellement épatant, qui vous emmènera à des années lumière de votre quotidien. Bref,  je n’ai pas eu de révélation sur le destin de l’Univers mais je suis sortie de la projection ravie !


JUPITER : Le Destin de l’Univers

Un film de : LANA & ANDY WACHOWSKI
Avec : Mila Kunis, Channing Tatum, Sean Bean, Eddie Redmayne, James D’Arcy
Date de sortie : 04/02/2015

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :