Le Genou de Claire
[Avis] KINGSMAN : SERVICES SECRETS de Matthew Vaughn – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] KINGSMAN : SERVICES SECRETS de Matthew Vaughn

 

Mission accomplie pour Michèle : elle a vu le très cool « KINGSMAN : SERVICES SECRETS », sorti aujourd’hui, et vous le recommande. Keep calm and watch this movie !

 

 

 

AVIS
Chic et choc.
Encore un film qui n’a pas bénéficié d’une promotion fracassante et qui remportera , à mon avis, un franc succès.
« Kingsman » est un film très malin car sous un aspect très divertissant, il s’appuie sur nombre de problématiques du 21ème siècle – à savoir, entre autres, la puissance des nouvelles technologies, la lutte des classes, le chômage, la religion et même le réchauffement climatique (espérons que les écologistes ne seront pas d’accord avec la solution proposée dans cette fiction pour le réduire …)
Le réalisateur anglais, révélé au public par » Kick Ass », a réussi l’adaptation d’un comics en créant un univers déjanté, où l’on se glisse avec plaisir, même si l’on est pas adepte de la violence.
Dans cette parodie, les personnages sont croustillants.
En premier lieu, Harry Hart est un mélange des trois ingénieux JB ( James Bond , Jason Bourne , Jack Bauer ) auxquels il faut ajouter l’élégance so british d’un John Steed ( de « Chapeau Melon et Bottes de cuir » ) et le tonus d’un Bruce Lee !
Le distingué Colin Firth excelle dans ce rôle aux multiples facettes. Cet acteur si séduisant franchit encore, pour moi, un échelon dans le classement de mes stars préférées.
Si ses préceptes comme « Un homme se définit par ses bonnes manières  » pouvaient être appliqués plus souvent dans la vraie vie …
Et une phrase telle que « Le costume est l’armure du gentleman moderne et les Kingsman sont les nouveaux chevaliers  » prend une sacrée allure quand elle est prononcée par Sir Firth !
Dans cette fiction, on saluera l’hommage rendu à la finition et au charme des costumes anglais qui restent impeccables en toutes occasions, même dans les bagarres les plus folles !
Sans oublier l’inénarrable et inséparable cravate qui tient sa place même si elle n’a pas la même destination que dans « 50 nuances de Grey » …

Colin Firth dans Kingsman (c) 20th Century Fox France

Le protégé du Kingsman Harry Hart, c’est Eggsy, interprété par le jeune Taron Egerton, très prometteur …
Eggsy apprend vite le métier d’espion. Il est doté d’une bonne dose d’énergie. Il est jubilatoire de le voir adopter les mimiques de son mentor et mettre en pratique les préceptes que ce dernier lui a inculqués !
Le méchant s’appelle Valentine. C’est Samuel L. Jackson qui porte la casquette de ce mégalo, qui veut tuer une bonne partie de la planète et qui ne supporte pas la vue du sang.
Un personnage à la fois terrifiant et comique, avec un petit cheveu sur la langue dont le plaisir raffiné est de déguster un hamburger, servi sur un plateau d’argent et accompagné d’un grand crû (Un burger en guise de clin d’oeil à son espionnage dans « Pulp fiction » ? )
( On aime bien boire dans ce film, de la Guiness dans les quartiers populaires, de vieux whiskies dans la haute société et bien évidemment l’indispensable champagne.)
L’acolyte de Valentine s’appelle Gazelle ( très dynamique Sofia Boutella). Cette redoutable « gazelle » possédant des pieds métalliques …
Il y a même une princesse scandinave qui ressemble à l’épouse de Matthew Vaughn, la bombe Claudia Schiffer.
Vous comprendrez qu’avec tous ces personnages fantaisistes , sans oublier l’énigmatique Michael Caine , on ne s’ennuie pas.
Les scènes de bagarre sont particulièrement bien mises en scène.
On pense évidemment à Tarantino quand elles deviennent outrancières.
Certaines scènes m’ont semblé très inventives. On retiendra, parmi celles-ci un feu d’artifice hors du commun dans une réunion mondaine et une rixe – très politiquement incorrecte – dans une église !
La bande originale est également très réussie.
Les inventions technologiques des Kingsmen n’ont rien à envier à celles utilisées par James Bond : un vrai régal d’ingéniosité, avec un clin d’œil imparable au parapluie londonien !
En résumé, ce « Kingsman » devrait réjouir nombre de cinéphiles, jeunes et moins jeunes.
A mon avis, toutefois, il faut éviter d’y amener des enfants qui ne sauraient peut-être pas voir le film au deuxième degré.

***

Synopsis:

« KINGSMAN, l’élite du renseignement indépendant en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf.
Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entraînement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé.
L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy.

Ces super-espions parviendront-ils à contrer la menace que fait peser sur le monde l’esprit torturé d’un génie de la technologie ? »

in DP

 

Kingsman : Services Secrets, de Matthew Vaughn  avec Colin Firth & Samuel L. Jackson, le 18 Février au Cinéma !

Retrouvez la Chaîne Youtube consacré au film (bande annonces, featurettes, extraits, et même happenings de comiques français …)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :