Le Genou de Claire
[Avis] La Grande course au fromage de Rasmus A. Sivertsen – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] La Grande course au fromage de Rasmus A. Sivertsen

 

Aujourd’hui je vous propose de découvrir le film d’animation norvégien « LA GRANDE COURSE AU FROMAGE »de Rasmus A. Sivertsen.

Synopsis

Quand Solan découvre l’ancienne tradition de course au fromage opposant son village natal au village voisin, il voit l’occasion de montrer à tous qu’il est un vrai champion.

Emporté par son enthousiasme, il n’hésite pas à parier sur la victoire de son équipe, ni à mettre en jeu la maison de son ami Féodor. Un prix que rêverait de gagner son adversaire, M. Grigoux, directeur de la laiterie du village rival…

Avec Ludvig et Féodor dans son équipe, Solan est sûr de remporter la course !

Pourtant sa confiance vacille quand M. Grigoux présente ses partenaires : un gorille brutal et un comédien farfelu…

Comment expliquer à Féodor que leur maison est en jeu ? Un seule solution, les amis doivent à tout prix remporter la course !

 

AVIS express

Avant de donner mon avis à proprement parler,  il faut que je vous dise que c’est l’auteur et illustrateur Kjell Aukrust (1920-2002)qui a inspiré ce film ainsi que le précédent film d’animation de Sivertsen, « De la Neige pour Noël ». Le réalisateur a repris les personnages et le graphisme de ces derniers.

Doté d’un visuel attirant l’œil des enfants, « La course aux fromages » est très sympathique. Le scénario est simple mais inventif.

Si les bambins ont principalement réagi aux gadins des participants à cette course pas comme les autres, les adultes dont je fais partie ont apprécié les touches d’humour absurde (un peu à la « Wallace et Gromit » mais chez les Norvégiens ) comme les publicités idiotes serinées par l’animateur improvisé de télévision et la critique des chroniqueurs sportifs.

La morale, mettant l’accent sur l’amitié et le compromis, est très mignonne : ça ne mange pas de pain et cela peut susciter des discussions avec les plus petits après le visionnage.
De plus, l’originalité des inventions de Féodor, un papi style « Géo Trouvetout »,  stimulera certainement l’esprit des enfants les plus créatifs.


L’animation, ayant recours à la stop motion, est très bien faite, surtout les décors, et les textures comme la glace, la laine…
C’est un peu long tout de même pour les plus petits, et certaines répliques du héros Solan sont un peu « bébé » pour les adultes.
Cependant, ce  film devrait cartonner auprès des enfants à partir de 4/ 5 ans et permettre de passer un bon moment en famille.

***

LA GRANDE COURSE AU FROMAGE

de Rasmus A. Sivertsen
au cinéma le 9 novembre 2016
78 minutes – DCP – VF – n° de visa 145091
À partir de 4 ans

Illustrations © 2016 KMBO

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :