Le Genou de Claire
[Avis] L’année prochaine de Vania Leturcq, avec Constance Rousseau, Jenna Thiam, Julien Boisselier et Kevin Azaïs. – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] L’année prochaine de Vania Leturcq, avec Constance Rousseau, Jenna Thiam, Julien Boisselier et Kevin Azaïs.

« L’ANNÉE PROCHAINE » est un film franco-belge de Vania Leturcq, avec Constance Rousseau, Jenna Thiam, Julien Boisselier et Kévin Azaïs. Une jolie chronique d’un passage à l’âge adulte, en salles le 24 juin.

l'annee prochaine

 

Synopsis: Clotilde et Aude ont 18 ans et sont meilleures amies depuis toujours. Leur relation est forte et fusionnelle comme peuvent l’être les amitiés adolescentes. Elles doivent décider ce qu’elles feront l’année prochaine, après le bac. Clotilde choisit de quitter leur petit village pour aller faire ses études à Paris et entraîne Aude avec elle. Mais les deux amies vivront différemment leur nouvelle vie. Jusqu’à la rupture.

Dans le genre « Ma Meilleure ennemie », il y a désormais les deux copines de « L’année prochaine ». Clotilde et Aude ont donc 18 ans, l’âge de tous les possibles. Impossible de ne pas repenser à son adolescence et à une multitude de teen movies en regardant les deux copines écouter de la musique dans le bus…

C’est une histoire d’amitié qui se défait, avec le temps qui passe. Au lycée,  les deux jeunes provinciales se complètent, se serrent les coudes. Tout change, après le bac,  » l’année prochaine »…

Constance Rousseau

Clotilde (Constance Rousseau) est sérieuse, trop sérieuse pour son âge. Elle a perdu sa mère très jeune et se rêve un avenir dans les hautes sphères intellectuelles parisiennes. Elle est introvertie, pas coquette, renfermée, sèche voire cassante …  Son objectif est de suivre des cours de philosophie à Paris, à la prestigieuse Université de la Sorbonne.

Jenna Thiam

Aude (Jenna Thiam) c’est l’inverse : elle est expansive, porte ses longs cheveux détachés, elle aime flirter, sans prise de tête… Elle ne semble pas avoir envie de quitter la province. Elle ne nourrit pas de hautes ambitions professionnelles. C’est la fille qu’on remarque, incandescente ! Le contraire de son amie Clotilde.
Les jeunes comédiennes ont été bien choisie. D’abord, leur apparence physique correspond bien au caractère de leur personnage. De plus, Constance Rousseau et Jenna Thiam sont à l’écran très complices et  très naturelles. Résultat : Clotilde et Aude, ce sont deux personnages qu’on pourrait croiser dans la vraie vie.

Julien Boisselier et Kevin Azaïs, deux acteurs très talentueux, incarnent les deux hommes qui leur tournent autour …  Ces deux acteurs, le premier confirmé, le second tout juste Césarisé et promis à un bel avenir, apportent un vrai plus au film.  Frédéric Pierrot, acteur accompli qui semble hélas abonné aux seconds rôles,  joue le père discret. Il s’inquiète pour Clotilde, a besoin d’elle,  mais la laisse partir pour s’épanouir. Les rôles masculins et seconds rôles sont loin d’être négligés et pour tout dire ils m’ont beaucoup plu.

L’année prochaine, c’est surtout une histoire d’amitié, mais c’est aussi une réflexion sur l’influence des autres sur notre destinée et nos choix de vie : parents, amis…

« L’année prochaine », c’est une réflexion sur le passage à l’âge adulte, la perte des illusions. Trouver sa place dans le monde signifie faire des choix… et ses choix peuvent être différents de ceux de notre entourage !  Le film nous montre tout cela avec une grande justesse : comment un  événement –  ou un non-événement d’ailleurs comme une discussion –  oppose Aude à Clotilde, et vice versa.

Alors bien sûr, quand on regarde ce premier long métrage de Vania Leturq, on se dit qu’il est plutôt charmant, souvent touchant. Le récit est assez anecdotique si on le compare à des histoires plus dramatiques comme « Respire », décrivant une relation malsaine, poussée à l’extrême entre deux jeunes filles. Mais Mélanie Laurent avait déjà réalisé un film et a adapté « Respire » d’un roman… On ne peut pas vraiment comparer. Dans « l’année prochaine », les affrontements sont moins puissants, mais la complicité est plus grande, les relations entre les deux jeunes filles sont crédibles. Bref, ne vous attendez à un « Respire 2 » avec une violence qui monte crescendo… Ici le film nous décrit une petite mélodie, pas désagréable.

Jenna et Constance

N’ayez donc pas de trop grandes espérances pour « l’année prochaine », et vous passerez un agréable moment avec ce film. Au niveau réalisation, j’ai trouvé qu’il y avait de jolis plans, et l’ensemble du film m’a semblé sincère, honnête et doté d’une certaine délicatesse. Il y a bien quelques bémols comme de légères baisses de rythme. Au final, j’attribue une mention assez bien à « l’année prochaine ». C’est déjà bien dans notre paysage cinématographique actuel.

 

 

L’Année prochaine

Un film de Vania Leturcq

avec Constance Rousseau, Jenna Thiam, Julien Boisselier et Kevin Azaïs.

Sortie le 24 juin 2015

1h45 min

Crédits photos : © Chrysalis Films

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :