Le Genou de Claire
[Avis] Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées de Peter Jackson – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées de Peter Jackson

Vite ! Vous étiez pressé de lire l’avis des Ecrans de Claire sur le dernier volet du Hobbit ! Et bien, il est arrivé !
Pour ceux qui voudraient se rafraîchir la mémoire, vous pouvez retrouver ma critique du  premier épisode des aventures du Hobbit, intitulé Le Hobbit : Un voyage inattendu ici.  Le second article (et double  avis) sur Le Hobbit : la désolation de Smaug est . Pour ceux qui n’ont pas l’occasion d’aller à une avant-première, vous n’avez plus qu’à patienter quelques jours : Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées de Peter Jackson sort au cinéma le 10/12/2014.

 

hobbit
(c) Warner Bros

AVIS  : #LeHobbit, #Unedernièrefois !

C’est une saga qui se sera étalée sur plus de 10ans et  qui aura rapporté plusieurs Oscars. Le dernier chapitre de la dernière adaptation de la Terre du Milieu est arrivé. Un opus qui se devait d’être à la hauteur de tout le travail de Peter Jackson. Après deux premiers opus au rythme et à la dimension épique variable, tout le monde espérait que cet opus mette tout le monde d’accord, d’autant que la tâche pour le réalisateur était ardue : convaincre le public de l’intérêt d’un troisième opus.

Finissant exactement là où le précédent opus s’est terminé, Peter Jackson prouve que la fin de l’opus précédent, très critiqué, n’a aucune raison d’avoir une fin si abrupte, puisqu’une conclusion parfaite se révèle après 10 minutes de film. Du coup, il n’est pas du tout évident de rentrer dans l’histoire puisque l’introduction n’a pas le temps de nous remettre dans l’univers de Tolkien.

Mais le principal souci du film n’est pas réellement cette introduction. C’est le résultat final. Le film lance des promesses au fur et à mesure du film, annonçant ce qui peut être une bataille à la hauteur de celle de Minas Tirith ( » Le Retour du Roi ») ou du Gouffre de Helm (« Les deux tours ») : un bataille entre cinq armées distinctes, mettant en place tout ce qui se trouve en Terre du Milieu. Le film arrive au final à ne pas réellement tenir ses promesses. Car si certains plans sont iconiques et procurent des frissons, le résultat final est bien trop centré sur des duels, bien moins intéressants que de voir deux armées s’affronter, permettant de montrer différents combats à la fois, permettant aussi une meilleure distinction entre les façons de combattre de chaque espèce. Une déception lorsque l’on voit que Peter Jackson n’a pas hésité à présenter un bestiaire parfois conséquent. En répartissant les affrontements sur différents lieux géographiques, chaque bataille finit par perdre en intensité : l’alternance entre chaque point diminue à chaque fois la tension créé par le point précédent.

Malheureusement, les défauts du film ne concernent pas seulement la bataille finale. En étirant la saga le plus possible, les scénaristes ont du combler. Cela se ressent notamment avec certains personnages qui servent plus de running-gags sans pour autant en être drôle. Certains passages sont trop longs, notamment les errements de Thorin, qui sont à la limite de l’overdose.

Mais le film n’est pas qu’une immense déception, il comporte bien entendu d’incroyables qualités. Les talents de la mise en scène de Peter Jackson et sa virtuosité dans la manière d’appréhender les plans d’ensemble sont de nouveau présents et offre des plans réellement iconiques.

La conclusion ne s’étale pas et empêche les errements du « Retour du Roi ».

Et surtout, si la bataille finale est assez mal gérée, elle permet à Peter Jackson de puiser toutes les idées possibles, offrant parfois des plans aussi drôles que représentatifs, là où d’autres feront penser à des jeux-vidéos. De plus, le film offre une des scènes d’action les plus impressionnantes de la saga – d’autant qu’à aucun moment on ne pouvait s’attendre à un tel affrontement. La musique, bien que peu inédite, s’accorde toujours aussi bien à l’univers du film, et les effets spéciaux se sont améliorés. Si certains plans « puent les special FX« , le tout reste est toujours aussi réussi.

En conclusion, cet opus reste décevant puisqu’on ne peut que s’attendre à du plus dantesque, mais reste efficace.

© Warner Bros. France
© Warner Bros. France

 

Florian (envoyé spécial en Terre du Milieu pour couvrir cette Bataille des Cinq Armées!)

***

LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES

Au cinéma le 10/12/2014

Titre original : The Hobbit: There and Back Again

Réalisateur : Peter Jackson

Nationalité : U.S.A.

Année de production : 2014

Genre : Action

Durée : 2H20

Acteurs : Martin Freeman, Ian McKellen, Andy Serkis, Richard Armitage, Aidan Turner

Synopsis : LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES est le troisième et ultime volet de la trilogie du HOBBIT signée Peter Jackson, d’après le chef d’œuvre de J.R.R. Tolkien. On découvrira le dénouement des aventures de Bilbon Sacquet, parti reconquérir le Royaume perdu des Nains d’Erebor, en compagnie du magicien Gandalf le Gris et des 13 nains, dont le chef n’est autre que Thorin Écu-de-Chêne.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :