Le Genou de Claire
[Avis] LE PETIT PRINCE de Mark Osborne – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] LE PETIT PRINCE de Mark Osborne

LE PETIT PRINCE de Mark Osborne, libre adaptation du texte de Saint-Exupéry, a été présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2015.Voici l’avis de Michèle.

affiche Petit Prince
Le Petit Prince a fait rêver beaucoup d’êtres humains dans le monde entier puisque l’ouvrage a été traduit en 270 langues et vendu en 145 millions d’exemplaires.

Le dessin très épuré et la poésie pure du texte expliquent, pour moi, en partie les raisons de ce succès universel phénoménal.

Était- il essentiel de ressusciter Saint- Exupéry sous les traits d’un vieillard farfelu et plutôt moche et rendre vivant un personnage irréel comme le Petit Prince ?

C’est la question que je me suis posée pendant toute la projection.

C’est comme si les personnages d’un tableau classique sortaient de leur cadre pour revivre sous nos yeux . Le mystère s’envole alors.

Ce qui est curieux, c’est que ce film s’appelle  » le Petit prince » mais l’héroïne est une petite fille de 9 ans :
Une poupée avec une grosse tête , de très grands yeux avec un léger strabisme et un tout petit corps , un contraste total avec l’aspect longiligne de notre héros littéraire.

Cette petite fille sans prénom, très expressive et surdouée est poussée au maximum dans ses études par sa mère qui n’a aucune fantaisie mais dont la voix française est assurée par l’humoriste Florence Foresti

Le réalisateur a beaucoup misé sur les voix de ce film d’animation .
Il les a même fait monter dans leurs plus beaux atours  » sur les marches de Cannes ». A quand une palme pour les voix de doublage ?

En dehors de la fillette dont la voix est assurée par une femme, inconnue pour moi, Clara Poincaré , les autres protagonistes sont interprétés par des comédiens » bankables « .
André Dussollier apporte beaucoup de charme avec son magnifique timbre de voix reconnaissable pour interpréter Saint – Ex.
Marion Cotillard est « la  » rose  » et Vincent Cassel « le renard  » alors que Laurent Lafitte est le monsieur vaniteux et Vincent Lindon le businessman.
J’ai honte d’avouer que je n’avais pas identifié ces dernières voix. Par contre , je n’ai pas hésité une seconde à l’écoute de la voix du serpent, Guillaume Gallienne !

Mais si l’histoire ne m’a pas  » transportée », la technique de ce film m’a impressionnée.

© Paramount Pictures France

D’abord, il faut saluer le concept original de faire côtoyer deux écoles d’animation : la 3D ( même je déteste toujours autant les lunettes adaptées ) pour évoquer le monde moderne et la stop motion pour l’univers romantique du Petit Prince.

La réalisation de ce film a dû être particulièrement compliquée et mérite le respect.

Mes moments préférés sont ceux où les personnages sont réalisés en papier froissé, en stop motion (technique qui consiste à filmer un objet ou un dessin image par image) .
Car ce sont, à mon avis, dans ces moments là qu’on retrouve l’esprit et le merveilleux du roman originel.

© Paramount Pictures France

La musique ne m’a pas spécialement marquée, hormis une très jolie chanson de Camille qui m’a semblé parfaitement adaptée.

La magie n’a donc pas opéré sur moi dans cette réalisation filmée.

Je préfère garder le souvenir de l’œuvre littéraire authentique.

De plus, j’ai trouvé que le film était un peu trop long pour un film d’animation : 1h48.Cela me semble difficile pour les enfants âgés de 3 ans (l’ âge minimum recommandé) de rester en place pendant si longtemps .

 

sortie le 29 juillet 2O15
1h46
« C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire. « 

 

**

Retrouvez un avis sur une autre adaptation : « le Petit Prince et la planète des libris ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :