Le Genou de Claire
(Avis) Les Fauves de Vincent Mariette – Les écrans de Claire
Menu Fermer

(Avis) Les Fauves de Vincent Mariette

Après être passé sur les bancs de la Femis (section scénario) et s’être distingué avec ses courts (les Lézards, nommé aux Césars), et son premier long métrage, l’attachant Tristesse Club ( chroniqué sur ce blog). Vincent Mariette est de retour avec Les Fauves.

Et c’est hélas un coup de griffe pour ‘Les Fauves.’

L’histoire panique dans un camping en Dordogne. Alors que les estivants se préparaient à être dévorés par les moustiques, on apprend qu’une panthère ( une vraie, pas la panthère Rose ni une cougar ) rôde dans les parages. Une jeune homme disparaît. La rumeur dit qu’il a été tué par ladite panthère…

Lily-Rose Depp incarne l’héroïne du film de Vincent Mariette, une lolita fascinée par la panthère, la mort et un écrivain malsain ( Laurent Lafitte.)

La jeune fille se retrouve soupçonnée du meurtre d’un jeune homme, son amant d’une nuit… qui est coupable : l’animal sauvage ou la jeune femme ? à moins que ce ne soit l’écrivain ?

Le personnage de Lily-Rose s’ennuie à mort au camping, le seul truc qui la fait vibrer c’est le danger, l’idée d’être tuée ou de tuer … Éros et Thanatos, cher lecteur.

La jeune fille en fleur se rapproche dangereusement de l’écrivain ‘ malsain’. Ces deux- là ont de nombreux points en commun ; ils sont littéralement ( attention mauvais jeu de mots) félins pour l’autre.

Qui menace le plus l’autre au final ? Qui est le plus dangereux ?

Camille Cottin incarne une policière intrigante et improbable enquêtant seule sur le meurtre… son mari aurait été tué par la panthère…En fait il y a plein de choses improbables dans ce film, surtout le comportement des personnages. Il faut dire que les dialogues ne sont pas naturels, cela n’aide pas.

Presque tout sonne faux à mon avis dans « les Fauves ».

A part peut-être la description du spleen adolescent.

Le film part dans différentes directions, différents styles ou genres. Cela aurait pu être un thriller fantastique, un polar ou une chronique adolescente dépressive… mais au final je me suis ennuyée.

Comme un film est un gros travail, je voudrais aborder quelques points positifs.Tout d’abord Vincent Mariette a su créer une atmosphère étrange.

J’ai aimé certains plans, notamment la façon dont il a filmé le visage de la féline Lily-Rose Depp, la nature, le premier plan dans la voiture façon film d’horreur, la séquence de la grotte, ou de la piscine…

Je voudrais aussi souligner que j’ai apprécié le fait que le long métrage n’est pas trop long. Les Fauves dure 1h30.

Merci, cela change de la tendance actuelle qui consiste à réaliser des films de plus en plus longs.

En même temps avec cette fin face caméra pour Lily-Rose Depp, on reste un peu sur sa faim… peut-être qu’avec une demi-heure de plus, le film aurait pris une tournure inattendue.

Pour plaisanter un peu- je ‘divulgache’ gentiment- on ne saura même pas qui a volé les culottes du personnage de Lily-Rose Depp- même si on s’en doute un peu et on s’en fiche pas mal au final , cette histoire de petite culotte-c’était peut-être pour nous lancer sur une fausse piste. Néanmoins je me demande à quoi a servi cette sous- intrigue…

Les Fauves me laisse une impression de gâchis. Gâchis de l’histoire. Gâchis de potentiels ( acteurs, réalisateur, scénariste) . C’est une immense déception. Il faudrait peut-être que j’écoute le commentaire audio du réalisateur un de ces jours car je suis passé à côté du film.

LES FAUVES

de Vincent Mariette

avec LILY-ROSE DEPP et LAURENT LAFITTE en DVD et VOD le 2 Juillet 2019.

Bonus du DVD ;

le commentaire audio du réalisateur

Deux courts-métrages de Vincent Mariette : Double mixte et les lézards

DVD édité par Diaphana film.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :