Le Genou de Claire
[Avis] Les Misérables, de Ladj Ly – Prix du Jury Cannes 2019 – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Les Misérables, de Ladj Ly – Prix du Jury Cannes 2019

Jacques et Michèle ont vu la « claque » du dernier festival de Cannes, un premier film signé Ladj Ly qui a remporté le Prix du Jury. Depuis son passage cannois remarqué, le film a été choisi pour être le candidat français aux Oscars 2020…

Synopsis

Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux  » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes …

Avis :  

 » Les Misérables  » est un  » feel bad movie  » remarquable. Ce film est un cri puissant. Un cri d’alarme , de colère et de désespoir.La force de ce drame policier réside , entre autres , dans le fait qu’il n’est pas manichéen.
Ladj Ly, qui réalise son premier long métrage, connaît bien son sujet. Étant issu de ces quartiers, il sait de quoi il parle puisqu’il s’est inspiré de son expérience personnelle pour monter ce projet.
Toutes les scènes résultent d’une fine et longue observation de la vie dans ces villes de la banlieue parisienne : les trafics , les magouilles, les rivalités , les jeunes livrés à eux-mêmes sont montrés avec réalisme. Cependant , le cinéaste ne prend pas parti et propose une fin ouverte. 
Il nous entraîne dans une spirale infernale grâce à une mise en scène nerveuse sans répit …La tension est effectivement constante dans cette fiction. Seuls les échanges entre les  » Bacqueux  » sont traversés de traits d’humour mais restent impitoyables .
Grâce à un jeu naturel et convaincant, les acteurs sont très justes et expriment bien le malaise qui remplit le quotidien de leurs personnages, aussi bien du côté des policiers que des jeunes protagonistes. 
Il y a eu beaucoup de films sur les banlieues mais celui -ci restera certainement dans les annales car il décrit parfaitement une situation au bord de l’implosion.
La scène finale, d’une violence extrême, est particulièrement marquante. 
 » Les Misérables  » est un film incontournable dans le paysage cinématographique actuel.Certes, cette œuvre n’apporte pas de réponses au malaise ambiant mais elle a le mérite d’attirer l’attention, d’une façon percutante sur ces populations en souffrance et en manque de reconnaissance …

Merci au Club 300 AlloCiné pour l’organisation de cette avant première et pour la rencontre avec l’équipe du film.

Photo du débat après le film Les Misérables. Ladj Ly est à droite. A gauche : Almamy Mam Kanoute , au milieu : Djibril Didier Zonga. (copyright legenoudeclaire.com)

Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
Sortie le 20 novembre 2019
Distributeur : Le Pacte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :