Le Genou de Claire
[Avis] Maléfique avec Angelina Jolie – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Maléfique avec Angelina Jolie

Maléfique Copyright The Walt Disney Company France

Réalisé par Robert Stromberg ( deux Oscars des meilleurs décors pour AVATAR et ALICE AU PAYS DES MERVEILLES), le nouveau Disney, « MALÉFIQUE », est un film à grand spectacle qui dépoussière le mythe de la Belle au Bois Dormant.

AVIS

Attention, cet article comprend quelques spoilers (non je ne suis pas maléfique !).

Cette œuvre nous propose de découvrir l’autre version de « La Belle au Bois Dormant », le classique de Disney  adapté du conte de Charles Perrault révisé par les Frères Grimm, et de la musique de Tchaïkovski… Un peu à la manière d’Oz et du Magicien d’Oz…
On nous propose de découvrir comment Maléfique est devenue méchante et à partir de là l’histoire prend un tournant assez original …

Si certains extraits sont visuellement de parfaites adaptations du dessin animé (la scène de  malédiction),  les dialogues et le scénario en sont éloignés. Exit le Prince charmant et l’histoire d’amour. Adieu les chansons de princesse languissante. La Reine des Neiges, comme le soulignait ma voisine de projection, avait ouvert la voie.
Le moins que l’on puisse dire est que « Maléfique » dynamite le conte originel… Un vent de folie, un ouragan de nouveauté envahit l’univers Disney, et moi, ça me plaît !
Je comprends cependant que certains fans du dessin animé puissent être déçus ou se sentent « trahis ». Il faut juste savoir que l’histoire tourne plus autour de Maléfique que la Princesse Aurore, et ne pas s’attendre à un remake live du film d’animation.

De même les parents qui emmènent de très jeunes enfants risquent à mon avis de s’exposer à quelques pleurs (il y a un dragon, des combats… et puis Angelina Jolie est assez impressionnante.)

Angelina Jolie. Elle porte le film sur ses épaules. On ne voit pas qui d’autre aurait pu incarner le personnage de Maléfique.
Physiquement elle est Maléfique à la fois belle et effrayante par moments. Son regard irréel -grâce à des lentilles de contact- s’adoucit par moment et se durcit à d’autres. « Angie », c’est à la fois « Tomb Raider » et l’actrice sérieuse de  » L’échange »  ou encore la réalisatrice de « Au pays du sang et du miel », mais en personnage de conte de fées, elle assure totalement, avec un grain de folie et d’ironie en plus. On sent le plaisir qu’elle a à jouer ce rôle.
Angelina Jolie a affirmé à un moment qu’elle ne suivait pas de psychanalyse, que les rôles qu’elle choisissait lui servaient de thérapie. ..
Et on a l’impression qu’elle s’est investie corps et âme dans le personnage de Maléfique.
Sa réputation de « bad girl » un brin sulfureuse est maintenant disparue, ses erreurs de jeunesse sont derrière elle ; maintenant « Angie » est une femme plus sûre d’elle, une mère de famille nombreuse (qui en a adopté quelques uns), une femme engagée auprès de nombreuses associations…
Sans rien dévoiler de l’intrigue, on retrouve dans le caractère de Maléfique les deux aspects de l’actrice.
Et puis comment ne pas voir dans la perte d’ailes de Maléfique une allusion à la double mastectomie subie récemment par la jeune femme ?
Autre élément personnel : l’une des filles de Miss Jolie,  Vivienne Jolie-Pitt, joue le rôle d’Aurore enfant. La scène où Maléfique rencontre cette enfant innocente et aimante est vraiment très touchante, mais surtout elle sonne vrai ! Et pour cause.

J’ai aussi aimé l’interprétation et le choix des seconds rôles.
Le personnage du protéiforme Diaval (Sam  Riley) apporte un plus au scénario et un peu d’humour.
Elle Fanning est une princesse Aurore toute mignonne, parfois naïve voire nunuche, parfois moins.
Le Prince charmant est lui aussi mignon ( Brenton Thwaites lui prête ses traits) , mais ce prince est bien falot, et c’est voulu ! Les scènes où  il apparaît sont finalement très drôles.
Quant aux fées, on est loin du conte : elles sont totalement incompétentes et commettent gaffes sur gaffes ! D’ailleurs elles ne portent pas le même prénom que dans le film originel. Le roi Stéphane (Sharlto Copley) en prend aussi pour son grade …

Visuellement, le film tient à la fois de l’heroic fantasy, du dessin original – mais effectivement on sent la patte du réalisateur  qui a travaillé sur  Avatar  … Les décors sont donc superbes – comme dans « Avatar »… le bestiaire est varié, les effets spéciaux réussis.

Les scènes de vol de Maléfique sont par exemple magnifiques.

En revanche, la 3D n’apporte pas grand chose, à part une belle profondeur aux images. C’est pour moi un bonus, mais je suis certaine que j’apprécierai autant la version 2D !

Au final… 

 Je suis ravie, « Maléfique » dépoussière les contes de fées Disney avec un scénario surprenant.
La morale de cette histoire est simple : l’amour peut avoir plusieurs formes…
Angelina Jolie est formidable dans le rôle, je ne vois pas qui d’autre aurait pu incarner ce personnage. Elle est par moments terrifiante et à la limite de la folie, par moments attendrissante…  j’ai ri aussi.
Enfin, les images sont superbes, les effets spéciaux très réussis.
La  3 d est parfaite, mais elle n’est pas spécialement nécessaire.

MALEFIQUE (Maleficent)

Date de sortie 28 mai 2014 (1h37min)

Retrouvez toute l’actu du film sur Disney.fr

sur la page Facebook

et sur Twitter : https://twitter.com/DisneyFR

***

L’application Maléfique Free Fall est disponible gratuitement

Pour télécharger l’app iOS : http://bit.ly/MaléfiqueFreeFalliOS

Pour télécharger l’app Androïd : http://bit.ly/MaléfiqueFreeFallAndroid

Affiche de Maléfique – Copyright The Walt Disney Company France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :