Le Genou de Claire
[Avis] Miss Hokusai de Keiichi Hara, Prix du Public à Annecy 2015 – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Miss Hokusai de Keiichi Hara, Prix du Public à Annecy 2015

« Miss Hokusai  » de Keiichi Hara (« Colorful « , « Un été avec Coo ») raconte le destin peu banal de la fille du peintre Hokusai, elle-même  peintre. « Miss Hokusai » sort sur nos écrans le 2 septembre 2015. Cet anime a remporté le prix du jury du festival au Festival d’Annecy et 3 « awards » au festival du film de  Montréal. Ces récompenses sont -elles méritées ? Réponse ici.

 

miss hokusai

En 1814, HOKUSAI est un peintre reconnu de tout le Japon. Il réside avec sa fille O-Ei dans la ville d’EDO (l’actuelle TOKYO), enfermés la plupart du temps dans leur étrange atelier aux allures de taudis. Le « fou du dessin », comme il se plaisait lui-même à se nommer et sa fille réalisent à quatre mains des œuvres aujourd’hui célèbres dans le monde entier. O-Ei, jeune femme indépendante et éprise de liberté, contribue dans l’ombre de son père à cette incroyable saga artistique.

(in CP)

AVIS : Miss Hokusai, portrait d’une femme artiste et de son époque

Un manga appelé  « Sarusuberi », créé par une femme, Hinako Sugiura, a inspiré Keiichi Hara pour son dernier film d’animation « Miss Hokusai ». Miss  Hokusai,  c’est donc O-Ei, la fille du célèbre peintre.
« Miss Hokusai » nous ravit par le raffinement de ses dessins, notamment les passages oniriques … Certains paysages sont tellement superbes qu’on croirait des peintures. En réalité , ce sont bien des peintures de Hokusai qui sont intégrées au film, par exemple la  grande vague de Kanagawa.Cette japanimation m’a emportée comme cette vague.Ces Ukiyo-e  prennent littéralement vie sur nos yeux.

Hara nous fait revivre avec réalisme le Japon du 19e sièle, l’époque Edo.  On entre dans l’atelier du peintre Hokusai et en ce sens, ce film est un portrait de peintre, comme le « Van Gogh » de Pialat… Hokusai et ses disciples mènent une vie de bohème, et le moins que l’on puisse dire est qu’il est un brin excentrique.

Le contexte dramatique est convaincant mais surprenant. Je pense à la maladie et l’infirmité d’un personnage clé. Comment une peintre peut-elle raconter le monde à une personne non voyante  ?miss hokusai

The Great Wave off Kanagawa
La grande vague de Kanagawa (Photo credit: Wikipedia)

L’autre thème abordé par cet anime est la condition féminine.
« Miss Hokusai » comme son titre l’indique dresse un portrait de femme. O-Ei  possède une forte personnalité. O-Ei n’est pas spécialement séduisante.Elle affiche une mine renfrognée la plupart du temps, et semble peu portée sur son apparence.


Célibataire, elle fume, ne s’occupe pas de l’entretien de la maison, peint des motifs érotiques ( les shunga), se rend dans des maisons closes …

C’est une rebelle dans un monde où la femme devait être totalement soumise à l’homme.

Si O-Ei semble plus libre que la plupart des japonaises, elle reste cependant dans l’ombre de son père. C’est Hokusai qui signe leurs œuvres réalisées à quatre mains. Elle aura cependant quelques commandes à son nom. Elle se mariera, mais retournera vite auprès de son père avec qui elle entretient une relation complexe.

Finalement, «Miss Hokusai » est un film sur les choix que l’on fait, et sur la nature humaine.

Voilà un film d’animation ambitieux, subtil, empli de beauté. A noter que le film ne dure qu’1 heure 30, ce qui est plutôt rare dans l’animation japonaise, et chez ce réalisateur.
Miss Hokusai est à voir et à classer avec les biopics de femmes artistes passionnées comme Camille Claudel ou « Séraphine ». De la japanimation de grande qualité, à rapprocher de « Princesse Kaguya » ou du  « Vent se lève ». Mes yeux d’Occidentale n’ont sûrement pas relevé toutes les références culturelles et picturales du film (heureusement le dossier de presse aide grandement !). A vrai dire, je pense qu’il faut et revoir  « Miss Hokusai » pour tout comprendre. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut voir une œuvre de cette qualité.
Je vous recommande fortement « Miss Hokusai ». En revanche, je ne pense pas que ce dessin animé s’adresse aux jeunes enfants.

NB : Pour ceux que cela intéresse, nous parlerons ce soir du film sur Ciné OUATCH #2

 

ouatch tv hokusai
Ouatch TV (c) Vincent Desmonts

 Miss Hokusai

Sortie cinéma le 2 septembre 2015
Japon – Durée : 90 min – 2015 – Sortie en VOSTFR et VF

https://www.facebook.com/MissHOKUSAI

Illustrations Miss Hokusai © PRODUCTION I.G

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :