Le Genou de Claire
[Avis] Miss Sloane avec Jessica Chastain – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Miss Sloane avec Jessica Chastain

Miss Sloane,  avec Jessica Chastain dans le rôle-titre, est un thriller politico-économique, mais avec une femme pour héroïne (ou anti héroïne, elle est un peu des deux). Cela semble donc une bonne idée de le sortir pour la journée internationale des droits de la femme !

Miss Sloane n’est pourtant pas une femme privée de droits, mais bien une femme d’influence, indépendante, qui sait manier les textes pour obtenir ce qu’elle veut… On donne sa voix à Miss Sloane le 8 mars 2017 ? Verdict ci-dessous…

SYNOPSIS

Elizabeth Sloane (Jessica Chastain) est une lobbyiste impitoyable réputée pour son talent hors pair, prête à tout pour gagner. Ses bras de fer avec les plus hautes instances du Congrès américain lèveront peu à peu le voile sur les véritables règles du jeu en vigueur à Washington.

 

AVIS  : Miss Sloane, une femme d’influence et sous influence !

image001 (3)
© Kerry Ayes – 2016 – EuropaCorp – France 2 Cinéma.

Le thriller politique réalisé par John Madden a un atout majeur : son actrice principale.

Jessica Chastain dresse un portrait nuancé, complexe, d’une remarquable justesse, d’une femme d’influence, une lobbyiste sans scrupules … Miss Sloane est un personnage antipathique de prime abord dont on découvre et imagine les failles par la suite.
Dommage tout de même que le scénario cherche à adoucir le personnage à la fin.

Miss Sloane est une femme sous influence, addict… et pas seulement aux médocs qu’elle prend contre l’insomnie. Elle est accro à la gagne. Elle veut gagner à tout prix quitte à tout perdre. Elle met sa carrière avant tout le reste.

Miss Sloane est un personnage féminin passionnant, car loin des rôles de victimes  ou des guerrières dont nous gratifie régulièrement Hollywood. Cette femme évolue dans un milieu sans scrupule et n’hésite pas à se salir les mains pour gagner à la fin.

Mademoiselle Sloane a en effet recours aux mêmes armes, aux mêmes méthodes peu orthodoxes, aux mêmes stratégies, que les pourris qu’elle côtoie. A pourris, pourrie et demie.Un jour alliés pour un contrat, le lendemain, ennemis.

L’actrice a été nommée pour le Golden globe de la meilleure actrice pour sa composition, elle aurait pu l’être à l’Oscar de la meilleure actrice, avec cette performance proche de celle de Zero Dark thirty.

Les personnages secondaires sont souvent intéressants, notamment celui de la jeune Alison Pill, l’ancienne protégée de Sloane, et celui de Gugu Mbatha -Raw. Deux figures féminines différentes de Madeline Sloane.

Mark Strong est comme à son habitude irréprochable – à part sa faute de goût pour Grismsby, cet acteur a un parcours exemplaire.

Le personnage de Jake Lacy, escort boy, est le double masculin des personnages de call girl au grand cœur, et autres Pretty Woman qui viennent adoucir le quotidien des businessmen et héros fatigués.

Le film est intéressant aussi par sa description des lobbys et du fonctionnement des institutions américaines. Un fonctionnement extrêmement complexe que le film nous décrit avec une certaine précision. N’attendez pas cependant un documentaire sur le sujet, cela reste du cinéma…

L’intrigue, prenante, tient la route et comporte de nombreux rebondissements et révélations – malheureusement le final déçoit un peu ; même si, quelque part, on apprécie ce dénouement, il cède à la facilité. On pourra aussi reprocher au film un rythme assez irrégulier, et une mise en scène très classique. Mais Jessica Chastain, elle, remporte notre adhésion, et maintient notre intérêt jusqu’à la fin ! Pour elle, le film vaut le déplacement.

image002 (8)
© Kerry Ayes – 2016 – EuropaCorp – France 2 Cinéma.

Le 6 mars dernier, à 15H30 sur Séance Radio, pour la #Seancelive, je vous parlais du film.
cliquez ici pour le direct de Séance Radio ↪️ https://t.co/zfGv9jU6QQ
Et ici pour le replay !

 

MISS SLOANE

Un film réalisé par : John MADDEN 

Interprètes : Jessica CHASTAIN, Mark STRONG, Gugu MBATHA-RAW, Alison PILL, Michael STUHLBARG, Jake LACY, Meghann FAHY, Sam WATERSTON, Douglas SMITH, John LITHGOW

Dans les salles le 8 mars 2017.

Bonus du DVD : le making of du film

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :