[Avis] PALERME de et avec Emma Dante 

Court avis sur ce duel sous le soleil de Palerme entre deux femmes au volant…

Voici le synopsis de ce film franco – italo – suisse de 2012, parvenu récemment sur nos écrans français.

« Un dimanche d’été. Le sirocco souffle sans relâche sur Palerme quand Rosa et Clara, en route pour célébrer le mariage d’une amie, se perdent dans la ville et débouchent dans une ruelle étroite : Via Castellana Bandiera. Au même moment, une autre voiture conduite par Samira, dans laquelle est entassée la famille Calafiore, emprunte la même ruelle dans le sens opposé. 
Ni Rosa ni Samira, vieille femme têtue, n’ont l’intention de faire marche arrière. 
Enfermées dans leurs voitures, les deux femmes s’affrontent dans un duel silencieux, le regard plein de haine, sans boire ni manger, sans dormir jusqu’au lendemain. Plus obstinées que le soleil de Palerme et plus dur que la férocité des hommes autour d’elles. Puisque, comme dans tout duel, c’est une question de vie ou de mort… »
(source : page Facebook du film)
Avis 
Le titre original  » Via Castellane Bandiera » me semble plus adapté que le titre français car ce n’est pas un documentaire sur  la capitale de la Sicile.
L’intrigue est concentrée dans une ruelle, écrasée par le soleil.
 Emma Dante réussit parfaitement avec cette première réalisation cinématographique – adaptée d’une pièce de théâtre qu’elle avait écrite – à nous faire ressentir la  chaleur et la poussière qui règnent dans cette Sicile marquée par la pauvreté.
 Pendant la projection de ce film, c’est le mot « original » qui me semblait caractériser le mieux cette histoire .
 Un scénario original, une mise en scène originale avec beaucoup de silences.
J’ai été frappée par la quasi absence de musique qui, en principe, accompagne les bons vieux westerns.
 Un duel entre deux femmes littéralement accrochées au volant de leur voiture, c’est plutôt rare.
 Les deux protagonistes sont très différentes de par leur âge,  leurs origines mais elles ont un point commun : elles sont fières.
 Leur entêtement virant vers l’absurde agacera certains… Mieux vaut être d’un tempérament patient pour apprécier les longueurs de cette tragi-comédie.
Emma Dante incarne avec détermination, Rosa, la plus jeune des deux » têtues » : une femme émancipée , marquée par une fêlure sur laquelle la réalisatrice ne donne pas d’explications. On sait seulement que Rosa ne souhaitait pas revenir dans ces quartiers.
 On en sait un peu plus sur l’autre femme, Samira (Elena Cotta, très émouvante ) dévastée par la mort de sa fille …
C’est un film atypique dont la fin comporte un plan séquence inoubliable, très touchant même s’il peut sembler interminable.
 Pour un premier essai, c’est un coup de maître !  (Oui, car mettre cette expression au  féminin, un coup de maîtresse …peut être mal interprétée !)

 PALERME

Prix d’interprétation féminine Venise 2013.

Réalisé par Emma Dante
Avec :  Emma Dante,Elena Cotta, Alba Rohrwarcher .. .
SORTIE LE 2 JUILLET 2014.

Info +
Alba Rohrwarcher , qui joue dans « Palerme », est la sœur aînée de la scénariste et réalisatrice Alice Rohrwacher. Elle joue dans le film  » Les Merveilles « de sa soeur qui a été récompensée au festival de Cannes 2014 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.