Le Genou de Claire
[Avis] Papa ou Maman avec Marina Foïs et Laurent Lafitte – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Papa ou Maman avec Marina Foïs et Laurent Lafitte

Aujourd’hui, ce n’est pas moi qui vais vous parler de PAPA OU MAMAN de Didier Bourboulon. Mais bien Jacques et Michèle qui ont pu assister à une avant-première organisée grâce à un jeu concours. Je ne peux donc pas vous parler de la rencontre et projection blogueurs, ni vous dire s’il faut choisir entre un autographe de Marina Foïs ou Laurent Lafitte.

affiche papa ou maman
J’irai voir le film le 4 février car il se trouve que je connais un des lieux de tournage et l’une des figurantes. (Le  tournage a eu lieu cet été.) Au -delà de ces motivations toutes personnelles, cette comédie a l’air assez transgressive( et jubilatoire). Et c’est sûrement ce côté politiquement incorrect qui lui a permis de séduire le public de l’Alpe d’Huez. En effet, un couple divorce mais ni l’homme ni la femme ne veulent la garde des enfants… Et tous les moyens pour dégoûter leurs chères têtes blondes. Une sorte de « Génial! Mes parents divorcent ! » inversé…

papaoumaman photo

L’avis de Michèle et Jacques.

Florence et Vincent Leroy nous invitent à partager un moment crucial de leur vie , à savoir leur divorce et surtout le problème de la garde des enfants.
A priori, cela pourrait être ennuyeux mais Il serait dommage de refuser leur invitation car on passe un moment agréable à leurs côtés.

Certes, ce n’est pas une comédie hilarante, du début à la fin, mais les instants comiques sont d’une grande qualité .

Cette réussite est due à la finesse de l’écriture et au jeu complice de Laurent Lafitte et de Marina Fois qui sont deux valeurs sûres du cinéma français.

Sans oublier la participation sans faille des enfants qui suscitent les rires les plus francs. Le plus jeune interprété par Achille Potier est vraiment irrésistible !

Les rôles secondaires sont également brillamment assurés, entre autres par Judith El Zein, Anne le Ny et Michel Vuillermoz.

Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte nous offrent des dialogues futés comme dans » le Prénom  » …
La parentalité est un sujet qui semble les intéresser . Il est même abordé dans « Un illustre inconnu« . Mais ils ne composent pas » un roman moralisateur à l’eau de rose. »
Les difficultés de la vie courante ne sont pas épargnées,même si l’histoire se passe dans un milieu socialement très privilégié.

Sous une légèreté apparente, cette fiction pose avec subtilité des questions sérieuses sur le rôle de l’homme et de la femme, sur le désir de chacun de tout réussir, à la fois sa vie familiale et sa vie professionnelle.

A certains moments, on pense aux » Nouveaux Sauvages » de Damien Szifron où des individus bien sous tous rapports pètent les plombs.
Car ce couple bien ancré dans la société ( lui, obstétricien qui rêve de faire de l’humanitaire et elle, ingénieur en bâtiment ) devient fou et utilise des méthodes politiquement incorrectes auprès de ses enfants pour arriver à ses fins.C’est souvent cruel, exacerbé.
Florence et Vincent forment un couple glamour, parfois déjanté, qui aime bien se courir après. On a parfois l’impression de déjà vu au cinéma dans ces scènes de poursuite conjugale ( Sylvain Chomet avait, lui, osé représenter ces disputes sous la forme plus originale d’un combat de boxe, dans « Attila Marcel « ) Mais ces scènes apportent du rythme et de la vitalité à un sujet qui pourrait devenir vite pesant !

Il est évidemment impossible de choisir entre Papa ou Maman.

Mais il ne faut pas hésiter trop longtemps pour choisir d’aller voir cette comédie drôle et acerbe.

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :