[Avis] PHANTOM BOY de Alain Gagnol et Jean – Loup Felicioli

Voici la chronique du film d’animation PHANTOM BOY.

PHANTOM-BOY-Affiche-320x434
Après  » Une Vie de Chat  » , Alain Gagnol et Jean – Loup Felicioli nous proposent la vie agitée de Leo, super héros .

Leo, âgé de 11 ans, est atteint d’une maladie grave. Il lutte de toutes ces forces contre cette affection mais aussi contre un gangster qu’il poursuit grâce à son don d’invisibilité.

La force de ce film d’animation réside, en dehors du scénario intéressant, dans l’originalité du graphisme et le choix particulièrement judicieux des voix.

Les couleurs franches et les formes géométriques nous entraînent dans un univers à la fois réaliste et poétique.

phantomboy_visuel-2-folimage

Réalisés avec des craies à la cire sur papier ( ce qui occasionne dans le générique des remerciements peu courants à Caran d’Ache et Canson ! ) les décors sont retravaillés sur ordinateur.

Le résultat est bluffant et donne une vision très mystérieuse de la ville de New York.

Les visages très allongés des personnages sont caractéristiques. Les yeux sont très expressifs malgré leur aspect peu banal.

Il n’y a pas de rondeurs dans ce film ( même Titi, la petite sœur de Leo n’a pas d’aspect poupin.
Tout est carré, rectangulaire ou triangulaire, les décors comme les personnages.

phantomboy_visuel-1-folimage

On est frappés par les couleurs très vives de ce monde fantastique où la tête du méchant , l’homme au visage cassé est représentée par des rayures et des formes multicolores.

Quelle bonne idée d’avoir choisi Jean – Pierre Marielle pour donner sa voix profonde et impressionnante au criminel !
L’acteur renforce avec talent le côté énigmatique de celui qui veut prendre possession de la ville de New York.Une voix à donner des frissons …
Edouard Baer incarne avec brio et finesse le policier qui sympathise et va faire équipe avec Leo .
Audrey Tautou apporte son charme et son côté déterminé à la voix de la journaliste.
Jackie Berroyer prête son timbre de voix reconnaissable à la Taupe , un incorrigible voleur .

Phantom boy est un film policier fantastique bien mené qui ne s’adresse pas aux tout-petits , même si le héros est un enfant…
Même s’il est très coloré et s’il comporte des aspects positifs comme la famille très aimante de Leo , cela reste un film noir abordant le thème de la maladie et de la mort.
Et puis cette fonction de Leo de dédoubler son corps et de devenir un phantom (et non un ghost ) boy est une notion assez ardue.

phantom_boy_2

Au final, j’ai beaucoup apprécié l’inventivité et l’ingéniosité de cette production de Folimage .
Les amateurs de films d’animation devraient être ravis devant ce long métrage qui est un bel exemple du savoir – faire à la française.

PHANTOM BOY
de Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli
Sortie le 14 octobre 2015

avec les voix de Audrey Tautou, Jean-Pierre Marielle, Edouard Baer, Jackie Berroyer…

durée : 1h24 / à partir de 7 ans

Studios de fabrication : Folimage (La Cartoucherie) / Lunanime
Producteur : Jacques-Rémy Girerd

Distribution: Diaphana Distribution

À New York, un mystérieux homme défiguré blesse Alex, un inspecteur de police lancé à ses trousses.

Immobilisé à l’hôpital, Alex fait la rencontre de Léo, un garçon de onze ans qui possède la faculté de sortir de son corps.

Comme un fantôme, invisible de tous, il s’envole et passe à travers les murs.

Le gangster défiguré menace la ville avec un virus informatique.

Grâce aux pouvoirs extraordinaires de l’enfant, Alex reprend son enquête.

(synopsis officiel, in DP)

Aller  plus  loin

  •  Le dossier de presse ici
  • Le document pédagogique ici
  • Le carnet de coloriages ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.