Le Genou de Claire
[Avis] PORT AU PRINCE, DIMANCHE 4 JANVIER de François Marthouret avec Emmanuel Vilsaint – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] PORT AU PRINCE, DIMANCHE 4 JANVIER de François Marthouret avec Emmanuel Vilsaint

Partons à Haïti avec PORT AU PRINCE, DIMANCHE 4 JANVIER , adapté du livre de Lyonel Trouillot. Le film de François Marthouret sort le 29 juillet 2015.
Retrouvez l’avis de Michèle.
port au prince

SYNOPSIS
L’épopée tragique d’un jeune homme au cœur pur… 
Le 4 Janvier 2004, Haïti célèbre le bicentenaire de la déclaration d’indépendance. Depuis des mois, des manifestations étudiantes et populaires protestent contre la dictature du «Prophète », le président Aristide. Tout oppose Lucien, étudiant en philosophie convaincu du succès de la manifestation vers la démocratie, à son jeune frère Little Joe, voyou recruté par les Chimères pour réprimer la marche des étudiants. Ce jour va sceller le destin des deux frères.


AVIS

Il est jeune, il est beau. Il est brillant.
Il a étudié le droit et la philosophie et veut devenir avocat.
Il vit dans un bidonville.
Il a reçu son billet d’avion pour venir s’installer en France.
Il est pacifiste mais il s’oppose au président Aristide, un curieux prêtre dit « le prophète ».

Il s’appelle Lucien.

C’est son histoire tragique qui est racontée dans ce premier long métrage remarquable de François Marthouret, acteur à la filmographie impressionnante, comédien et metteur en scène de théâtre.

Le cinéaste s’est inspiré du roman « Bicentenaire » de l’écrivain haïtien Lyonel Trouillot.

Emmanuel Vilsaint originaire d’Haïti, vivant en France, écrivain, comédien et metteur en scène de théâtre, interprète avec une grande authenticité le personnage de Lucien.

Ce dernier se distingue par sa sensibilité et sa non-violence contrairement à son frère cadet qui n’est pas instruit et qui s’est engagé avec hargne dans l’ armée bâtarde des chimères.

Le réalisateur a braqué ses projecteurs , avec beaucoup de talent, sur la préparation et le déroulement de la manifestation haïtienne du 4 janvier 2004 contre la dictature.

A ces scènes déjà très crédibles, il a joint des images d’archives qui apportent encore plus de véracité.

Mais la force de Monsieur Marthouret est de rendre cet événement encore plus poignant en mettant en scène l’affrontement de deux frères aux idées diamétralement opposées
.
Ce qui est remarquable également, c’est d’avoir su montrer la diversité des préoccupations d’une population au moment précis d’une révolte.
Certains vaquent à leurs occupations quotidiennes, d’autres prient à l’église pendant que d’autres risquent leur vie au nom de la démocratie.

Ce film courageux a été tourné en grande partie en Haïti et en Guadeloupe.

Doté d’une lumière magnifique, il déborde d’énergie et de vitalité et ne se laisse pas aller à la caricature.

Ce n’est pas un film bavard. Il sait mettre en valeur le monde du silence et nul n’entend le silence de l’autre …

Port au prince est un beau film qui cumule action , réflexion et poésie.

Il serait bien qu’il soit projeté dans de nombreuses salles.

Personnellement j’ai eu le privilège de le voir en avant -première au cinéma Grand Action, rue des Ecoles à Paris.

Nous avons rencontré Emmanuel Vilsaint pour le film Port Au Prince, merci à lui pour la photo souvenir !

IMG_20150709_220503
Emmanuel Vilsaint (c) legenoudeclaire.com

 

PORT-AU-PRINCE, DIMANCHE 4 JANVIER
 
Un film de François Marthouret
 
Adapté du livre « Bicentenaire » de Lyonel Trouillot (édition Acte Sud)
avec
Emmanuel Vilsaint, James Star et Rosa Burstein
Fiction • France / Belgique • 1h20 • Visa N° 136 166

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :