Le Genou de Claire
[Avis] Ralph 2.0 – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Ralph 2.0

Les personnages vidéo-ludiques Ralph La Casse et Vanellope sont de retour dans les salles obscures le 13 février ! Cette suite vaut-elle le coup d’œil ?
Voici l’avis de Florian.

L’HISTOIRE

©Disney. All Rights Reserved.

Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite de l’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ?
Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’univers foisonnant de l’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants de l’Internet, les Cybériens afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube et à Shank, pilote d’un jeu de course automobile en ligne époustouflant appelé Slaughter Race « La course infernale ».

in Dossier de Presse THE WALT DISNEY COMPANY FRANCE

Avis : Ralph 2.0 : c’est classe, ça passe ou ça casse ?

NAVIGATING THE NET – In “Ralph Breaks the Internet,” video-game bad guy Ralph and fellow misfit Vanellope von Schweetz venture to the internet for a replacement part for her game, Sugar Rush. The world wide web is expansive and exciting with an elaborate transportation system Ralph and Vanellope find themselves squeezing into en route to one of their first internet destinations. Featuring the voices of John C. Reilly as the voice of Ralph, and Sarah Silverman as the voice of Vanellope, “Ralph Breaks the Internet” opens in U.S. theaters on Nov. 21, 2018. ©Disney. All Rights Reserved.

Lorsque, il y a plusieurs années, le film « Les mondes de Ralph » est sorti, l’excitation était assez palpable, pour au final offrir un film particulièrement décevant, bien en deçà de tout ce que l’univers installé pouvait mettre en scène, le tout avec un scénario par des plus prenants et des personnages pas forcément attachants.

Lorsqu’une suite est annoncée, un mélange d’excitation et de méfiance s’installe, ayant déjà été dupé par le premier film. Au final, ce film s’avère bien plus intéressant et divertissant que son aîné.

Tout d’abord, en mettant en scène nos personnages sur Internet, on pouvait s’attendre à ce que, comme son aîné, de nombreux éléments soient survolés, tant la toile est vaste et variée. Et c’est là que le film parvient au final à tirer son épingle du jeu, c’est en parlant de l’ensemble d’internet (en occultant bien entendu l’univers porno et les discussions extrémistes). Même le darkweb est visité, avec une personnification et une visualisation intéressante.

Car c’est aussi la seconde force du film, sa visualisation. Si dans le premier opus, la question ne se posait pas, il était intéressant de voir comment les humains interagiraient dans quelque chose d’aussi abstrait qu’internet. C’était très bien fait avec Ready Player One de Spielberg, et c’est aussi le cas ici, en lissant les utilisateurs d’internet, et en développant les graphismes des personnages virtuels.

L’histoire offre certes assez peu de surprises, mais elle est suffisamment plaisante avec suffisamment de rebondissements pour ne jamais s’ennuyer devant le film. On regrettera qu’à trop jouer avec ses propres codes, le film offre une partie chantée qui casse avec le reste du film, comme pour légitimer le film auprès des amateurs de Disney.
A noter que la chanson du générique interprétée par Imagine Dragons est particulièrement prenante et s’écoute toujours avec plaisir plusieurs semaines après la sortie du film.

Deux scènes post-génériques concluent le film. Une particulièrement méta, n’hésitant pas à jouer avec les codes de la promotion, et la seconde n’hésitant pas à remettre sur le devant de la scène un vieux meme d’internet.

Le casting VF du film est de qualité, même si la voix française de Vaneloppe est bien plus agacante que son homologue anglophone.

Ralph 2.0 surpasse sans aucune difficulté son aîné, en offrant une suite très sympathique, captivante et variée.

Florian Bizieux.

ROYAL REUNION – In “Ralph Breaks the Internet: Wreck It Ralph 2,” Vanellope von Schweetz—along with her best friend Ralph—ventures into the uncharted world of the internet. When she finds herself surrounded by Disney princesses, she’s surprised to learn that she actually has a lot in common with them. The scene, highlighted in a new trailer for the film, features several of the original princess voices, including Auli‘i Cravalho (“Moana”), Kristen Bell (Anna in “Frozen”), Idina Menzel (Elsa in “Frozen”), Kelly MacDonald (Merida in “Brave”), Mandy Moore (Rapunzel in “Tangled”), Anika Noni Rose (Tiana in “The Princess and the Frog”), Ming-Na Wen (“Mulan”), Irene Bedard (“Pocahontas”), Linda Larkin (Jasmine in “Aladdin”), Paige O’Hara (Belle in “Beauty and the Beast”) and Jodi Benson (Ariel in “The Little Mermaid”). Featuring Sarah Silverman as the voice of Vanellope, “Ralph Breaks the Internet: Wreck It Ralph 2” opens in theaters nationwide Nov. 21, 2018. ©2018 Disney. All Rights Reserved.

Ralph 2.0

Un film de Rich Moore et Phil Johnston

Titre original : Ralph Breaks The Internet

Avec pour la version française :
François-Xavier Demaison, Dorothée Pousséo et Jonathan Cohen

Et la participation exceptionnelle de :
Bérénice Bejo, Valérie Karsenti, Mathilda May, Cerise Calixte, Maeva Meline, Victoria Grosbois, Marie Galy et Emmylou Homs

AU CINÉMA LE 13 FÉVRIER 2019

SORTIE VIDEO LE 21 JUIN 2019

Durée : 1h53

Crédits photos : The Walt Disney Company France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :