Le Genou de Claire
[Avis] Seuls de David Moreau, avec Sofia Lesaffre et Stéphane Bak – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Seuls de David Moreau, avec Sofia Lesaffre et Stéphane Bak

Seuls, c’est d’abord le titre d’une série franco-belge de bandes-dessinées de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti. David Moreau, réalisateur de « Ils », « The Eye » et « 20 ans d’écart » a la lourde mission d’adapter ces BD qui rencontrent un franc succès depuis déjà 10 ans.
Le cinéaste est attendu au tournant par les fans de la première heure. Et aussi par tous les spectateurs lassés de voir des adaptations de bande dessinées souvent très ratées … Alors, Seuls est-il une bonne surprise, ou une grosse déception à venir  ?

seuls affiche
Copyright StudioCanal

SYNOPSIS

Leïla, 16 ans, se réveille en retard comme tous les matins. Sauf qu’aujourd’hui, il n’y a personne pour la presser. Où sont ses parents? Elle prend son vélo et traverse son quartier, vide. Tout le monde a disparu.  Se pensant l’unique survivante d’une catastrophe inexpliquée, elle finit par croiser quatre autres jeunes: Dodji, Yvan, Camille et Terry. Ensemble, ils vont tenter de comprendre ce qui est arrivé, apprendre à survivre dans leur monde devenu hostile…
Mais sont-ils vraiment seuls?

seuls-film-bd-david-moreau-sofia-lesaffre-stc3a9phane-bak-jean-stan-du-pac-kim-lockhart-paul-scarfoglio-affiche
Copyright StudioCanal

 

AVIS : Seuls –  Ensemble, c’est tout ! 

Seuls
Leila (Sofia Lesaffre), Dodji ( Stéphane Bak), Terry (Jean-Stan du Pac) et Yvan (Paul Scarfoglio) dans « Seuls » – Copyright StudioCanal

Cela saute aux yeux dès les premières minutes. « Seuls », le film, ne ressemble pas à la BD. Mais attendez, gardez l’esprit ouvert.
Si le film n’est pas un copié-collé des bandes dessinées, on retrouve des éléments  importants du premier cycle de la saga, « l’ADN » de l’histoire comme le dit David Moreau.
Ainsi, le scénario ne garde pas les écarts d’âge des enfants de la BD, le jeune Terry n’a pas 5 ou 6 ans, mais  plutôt 12 ans…
Toutefois le casting est très bien trouvé, la diversité des personnages est respectée, et les jeunes acteurs (Sofia Lesaffre, Kim Lockhart, Stéphane Bak, Jean-Stan du Pac et Paul Scarfoglio) sont tous convaincants.  Ces cinq jeunes très différents vont être amenés à se serrer les coudes et à s’apprécier. Seuls contre le monde entier – ou plutôt ce qu’il en reste-,  soudés comme les cinq doigts de la main.
David Moreau n’hésite pas à incorporer des éléments comme le racisme ou l’extrémisme dans une histoire déjà forte et violente.  Le film comporte aussi des touches d’humour et d’amour. Le film tient la route jusqu’au final assez déstabilisant !

Camille dans Seuls ( Kim Lockhart)
Camille dans Seuls ( Kim Lockhart)

En ce qui concerne la forme du film, elle est de qualité. David Moreau réussit à créer une atmosphère angoissante et réaliste, un décor à la fois familier et étranger …
Là encore, il s’éloigne du dessin coloré, à la « Spirou » de Bruno Gazzotti (à l’origine de « Soda ») pour aller vers plus de noirceur, tout en conservant la violence du propos.
On se doute que David Moreau n’a pas eu le même budget pour « Seuls » que Nolan pour « Inception » .
Le cinéaste a dû faire des choix de mise en scène, mais ces choix sont parfaitement pertinents.

seuls (Camille)
Seuls – Copyright StudioCanal

Seuls, le film, devrait donc plaire aux amateurs de fantastique, un genre hélas peu développé en France. Les aficionados de la BD  ne devraient pas hésiter à se déplacer, car, même si le scénario du film prend des libertés avec l’œuvre originale, il respecte le travail des auteurs et crée une histoire prenante avec des personnages intéressants. La vision de David Moreau et les échanges qu’ils a eus avec les deux créateurs de la BD, consultants sur le film, auraient d’ailleurs fait réfléchir ces derniers sur les prochains tomes de « Seuls »…

C’est du bon cinéma fantastique, maîtrisé, plaisant et assez original dans le paysage du cinéma français.

Et en plus, cela donne envie de lire et de relire la série de BD, véritablement addictive -vivement le 3e cycle !-,  en attendant une éventuelle suite au film.

NB : vous trouverez ci-dessous le lien vers mon sujet vidéo avec une interview du réalisateur et des acteurs Sofia Lesaffre et Stéphane Bak :
-> lien Emission Cinéma , Seuls à partir de 00:36 à 5:00.

CI Né Ma – Émission 189 from Agence Ciné on Vimeo.

Bande annonce

SEULS

seuls film et BD

AU CINÉMA LE 8 FÉVRIER  2017
D’après une série de BD écrite par Fabien Vehlmann et dessinée par Bruno Gazzotti, éditée par Dupuis.
Un film réalisé par David Moreau au cinéma le 8 février 2017.
Avec Sofia Lesaffre et Stéphane Bak.
Distributeur : StudioCanalDurée : 97 minutes

 

4 Comments

    • Claire

      Comme c’est une adaptation libre, tu peux lire les bandes dessinées après. Ou avant : chaque tome est court. J’ai lu le premier cycle en 2h je pense, et en étant interrompue…donc peut être moins que cela ? c’est franchement très prenant et addictif. Ne manque plus que le cycle 3 qui viendra après le film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :