Le Genou de Claire
[Avis] STAR WARS VII : LE RÉVEIL DE LA FORCE – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] STAR WARS VII : LE RÉVEIL DE LA FORCE

« STAR WARS épisode VII : LE REVEIL DE LA FORCE » est le film le plus attendu de l’année, que dis-je, de la décennie.

Mettons fin au suspense :  je vous livre ci-dessous mon avis à chaud sur cet événement cinématographique.

Affiche-officielle-de-Star-Wars-Le-Reveil-de-la-Force
Crédits photos : © LucasFilm / Disney

Cet article est garanti sans spoilers, mais présente beaucoup de points de suspension.
J’ai eu le privilège d’être invitée à l’avant-première presse et ai donc signé l’embargo interdisant de révéler l’intrigue et les liens unissant les personnages… D’ici quelques temps, j’en reparlerai dans une émission web, et j’espère écrire un billet un peu plus détaillé sous peu ou du moins ouvrir le débat avec vous, chers lecteurs !

Plantons le décor tout de même.
L’intrigue démarre 30 ans après la fin du « Retour du Jedi ». On apprendra ce qui est arrivé à Luke, Leia et Han Solo. Mais aussi à leurs acolytes Chewbacca, R2 D2, et C-3PO.
Note : si vous ne voulez vraiment ne rien savoir sur les personnages, c’est -à -dire ni leur nom, ni les acteurs qui les interprètent, passez directement au 9e paragraphe à compter de celui-ci ; il commence par « Ce qui est intéressant ».

On a l’étrange et agréable impression de se retrouver de la famille ou des amis perdus de vus.  Pour paraphraser Bruel, « On s’était dit rendez-vous dans dix  trente ans ».

J’ai énormément apprécié les échanges entre Leia et Han. Ils sont d’une grande justesse émotionnelle, fidèles à leur caractères respectifs… De plus, ces dialogues ont un intérêt dramaturgique (mais chut !)

HanLeia

On découvrira qui sont les nouveaux personnages de Star Wars VII comme Finn (John Boyega) et la jeune Rey (Daisy Ridley).J.J. Abrams et son équipe ont réuni un joli casting de nouvelles têtes dont il tire plutôt bien partie.

finnCe n’est pas un secret, on aperçoit Finn en tenue de Stormtrooper dans une bande annonce, et on comprend avec cette affiche qu’il va déserter… J’ai bien aimé ce personnage qui connaîtra une évolution intéressante et crédible. Difficile d’en écrire plus sans révéler l’intrigue.

Quant à Rey, on comprend aussi avec les bande annonces que c’est une jeune fille combative qui va avoir un rôle très, très important dans le film. Et cette idée d’avoir une figure féminine forte et au premier plan me plaisait bien ! L’actrice britannique, inconnue au bataillon, s’en sort très bien, on suit ses aventures avec plaisir. Bonus : elle a de faux airs de Natalie Portman / Padmé Amidala  (mais aussi d’Olivia Wilde et Clea DuVall). Surtout, on pense à Keira Knighley  (doublure de Padmé !) ; la ressemblance tient aussi au fait qu’elles ont des expressions communes et un accent britannique.

Citons aussi Poe Dameron (Oscar Isaac) défini comme « le meilleur pilote de la galaxie »,  Kylo Ren (Adam Driver) qui  emprunte l’habit et le masque noir pour faire comme Dark Vador, a recours à un sabre laser de couleur rouge. Seule différence avec Vador, le sabre de Kylo est cruciforme – les fans ont d’ailleurs déjà débattu à ce sujet.

Certains acteurs héritent d’un rôle plus ingrat dans le sens où on ne voit pas leur vrai visage, comme Gwendoline Christie, casquée durant toute sa prestation,  Andy Serkis (certes abonné aux  personnages entièrement numérisés) et Lupita Nyong’o (également un personnage en motion capture). D’autres sont parfois légèrement sous-exploités comme Domhnall  Gleeson, Max Von Sydow, Greg Grunberg… Mais le film dure déjà 2h16.

J’oublie BB-8, petit frère de R2- D2, le nouveau droïde tout en rondeurs, composé de deux sphères, super expressif, qui apporte une petite note d’émotion ou de comique à chaque apparition …

bb8

 

Ce qui est intéressant, c’est que le scénario mêle le neuf et l’ancien avec naturel. Le spectateur familiarisé avec l’univers de la Guerre des Etoiles y verra – avec plaisir – des clins d’œil aux précédents opus, tout en étant surpris de certains développements.  Il fallait absolument que le scénario évolue. D’abord parce que les acteurs principaux ont trente ans de plus ! Et aussi parce qu’un copié-collé de la formule qui a fait le succès des premiers épisodes était absolument à exclure !

Mutatis mutandis, comme dirait l’autre.

Star Wars VII arrive aussi bien visuellement que scénaristiquement à apporter du changement tout en restant fidèle à la mythologie Star Wars, et dans le cadre de la première trilogie. Bref, du changement dans la continuité. Et ça, c’est très fort, et cela ravira les fans. Même que certains ont versé une petite larme – c’est dire l’émotion créée par cet épisode VII. J’ai vu venir certains développements mais par moments je n’en menais pas large. Côté mise en scène, il n’y a rien à reprocher.Cela fonctionne. J.J.Abrams nous emmène là où il le souhaite.

kylo ren

A part cela, j’ai vu le film dans d’excellentes conditions (Imax 3D). La musique ne m’a pas cassé les oreilles ni fait vibrer les sièges. Ouf, j’avais gardé de mauvais souvenirs du son trop fort de « Star Trek into Darkness« , réalisé par un certain … J.J.Abrams !  En parlant de musique, le pré-générique de John Williams nous fait toujours autant vibrer…  Un thème indémodable ! John Williams encore une fois nous montre l’étendue de son talent en effectuant de légères variations à partir de sa création originale.

La 3D est fluide, l’image est superbe. Les décors sont très réussis. Seulement, par moments, il fallait régulièrement bouger sa tête pour stabiliser la vision, que ce soit pour les sous -titres et l’image. Esthétiquement on est du côté de la première trilogie, mais avec les effets spéciaux d’aujourd’hui et cela parait mille fois plus naturel que les fonds verts de la prélogie ou les épisodes des années 70/ 80.

En conclusion, ce Star Wars VII m’a beaucoup plu. Je compte d’ailleurs le revoir ce soir, histoire de repérer d’éventuels easter eggs ( c’est-à-dire des références cachées).
J.J. Abrams fait honneur à la création de George Lucas, il ne trahit aucunement l’univers tout en évitant de muséifier cet épisode VII, et en développant notre intérêt vers de nouveaux événements et personnages.

Abrams passe ainsi le relais avec classe à Rian Johnson. Personnellement je suis impatiente de découvrir l’épisode VIII car il me reste des questions… Mais je n’en dirai pas plus pour le moment !

SW VII

À PROPOS DU FILM :

« Lucasfilm et le réalisateur visionnaire J.J. Abrams unissent leurs forces pour vous transporter à nouveau dans une galaxie lointaine, très lointaine. Avec  Star Wars : Le Réveil de la Force, Star Wars signe son retour sur grand écran.

Le film met en scène les acteurs Harrison Ford, Mark Hamill, Carrie Fisher, Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Lupita Nyong’o, Andy Serkis, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Peter Mayhew et Max Von Sydow. Kathleen Kennedy, J.J. Abrams et Bryan Burk le produisent avec Tommy Harper et Jason McGatlin en tant que producteurs exécutifs. Le scénario a été écrit par  J.J. Abrams & Lawrence Kasdan ainsi que Michael Arndt. »

durée : 2H16

 

Crédits photos : ©  LucasFilm / Disney

1 Comment

Répondre à MissG Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :