Le Genou de Claire
(Avis) The Rose de Mark Rydell avec Bette Midler – Les écrans de Claire
Menu Fermer

(Avis) The Rose de Mark Rydell avec Bette Midler

En 1979 fleurissait sur nos écrans THE ROSE de Mark Rydell, retraçant la vie d’une rock star interprétée avec fougue par Bette Midler. Le film fait l’objet d’une reprise en salles le 29 juillet 2015, et il est toujours aussi rocknroll !
image

Avis

Lâchez vos smartphones et allez voir et surtout écouter le phénomène » The Rose » sur grand écran !

 Ce film de 1979, restauré, nous fait plonger dans le monde du rock ‘n roll et brille par l’interprétation unique et grandiose de Bette Midler dans le rôle d’une star du rock ( très librement inspiré – et pour certains puristes , pas du tout – de la vie de Janis Joplin) .
image

 Ce très long métrage (2h14 ) me semble mythique pour diverses raisons : 

– d’une part, parce qu’il décrit sans concessions le monde implacable du show business , dans les années 70 mais- qui n’a pas dû changer beaucoup depuis – où l’argent est le guide suprême .

– d’autre part, parce qu’il met en scène une star , une véritable bête de scène , aussi bonne comédienne que chanteuse. Un rôle tellement fort qu’il colle toujours à la peau de Bette Midler  !

– aussi parce qu’il est un spectacle musical total avec des chansons qui ont marqué les oreilles …et les esprits comme la chanson « The rose  » qui accompagne le générique de fin.

Difficile de rester de marbre à l’écoute de » stay with me « .

– enfin, parce que le scénario est une réussite .

Comme c’est un film musical, il n’y a qu’un seul bémol, à savoir quelques longueurs.

 Pourtant , l’héroïne du film n’est pas franchement sympathique. Mark Rydell ne fait rien pour édulcorer le personnage. Il dresse le portrait d’une femme capricieuse, totalement imprévisible, pétrie de contradictions, souvent agaçante dans son comportement immature et excessif.

Hippie dépravée pour certains, génie de la chanson pour d’autres, c’est la complexité du personnage qui le rend intéressant et d’autant plus attachant qu’il est voué à un destin tragique.

Le cinéaste arrive à démontrer la fragilité de la vedette qui a un besoin immense de reconnaissance et d’amour.

Elle était douée pour la chanson, cette Rose, mais pas pour l’amour.Et quand elle rencontre ce dernier , elle lui préfère la scène …

Les rôles secondaires ne laissent pas à désirer.Je retiens surtout Alan Bates, en manager apparemment attentionné mais sans pitié.

 Fréderic Forrest , dans la peau de Houston Dyer , le dernier amoureux de Rose , est convaincant . Il avait été nommé pour l’oscar du meilleur second rôle pour cette interprétation. 
image

« The Rose » n’est pas un roman à l’eau -de -rose mais la performance de Bette Midler vaut vraiment le détour. Et cette dernière, âgée de 70 ans,  chante toujours en 2015. 

THE ROSE. (1979)

avec

 Bette Midler
en version restaurée supervisée par Mark Rydell (réalisateur) et Vilmos Zsigmond (chef opérateur)

 

Distribution : LOST FILMS
Premier extrait :

https://www.youtube.com/watch?v=08ltQXAERHY 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :