[Avis] Tom à la ferme de Xavier Dolan

La singularité de « Tom à la ferme«  est indéniable et appréciable.
Xavier Dolan (dont on avait déjà pu apprécier il y a deux ans l’étonnant Laurence Anyways) est un jeune réalisateur doué et prolifique qui sait créer du suspense et semble avoir des goûts éclectiques, entre la musique de Michel Legrand et les clins d’œil d’épouvante à Hitchcock ! En plus, Dolan est un bon acteur, dégageant une grande sensualité sous une apparence très juvénile… Donc autant annoncer la couleur tout de suite,  « Tom à la ferme » nous a plu.

Affiche_TOM-320x436

Synopsis

Un jeune publicitaire voyage jusqu’au fin fond de la campagne pour des funérailles et constate que personne n’y connaît son nom ni la nature de sa relation avec le défunt.

Lorsque le frère aîné de celui-ci lui impose un jeu de rôles malsain visant à protéger sa mère et l’honneur de leur famille, une relation toxique s’amorce bientôt pour ne s’arrêter que lorsque la vérité éclatera enfin, quelles qu’en soient les conséquences.
À beau mentir qui vient de loin…

 

AVIS

tom ferme
Le titre  » Tom à la ferme  » fait penser à un livre pour enfants à l’image (d’Epinal ) de  » Martine à la ferme« . Mais il ne s’agit pas d’une bluette ! On assiste, cramponné à son siège à un thriller psychologique, inspiré de la pièce du même nom du dramaturge et scénariste québécois Michel Marc Bouchard.
« Au vent des quatre saisons, tu fais tourner de ton nom tous les moulins de mon cœur … »
Ces belles paroles du compositeur Michel Legrand, Oscar de la meilleure chanson originale, en 1969, qui accompagnent les premières images, présageaient pourtant bien d’un film d’amour classique. De plus , c’est Gabriel Yared , l’auteur récompensé de la musique de films romantiques comme « Le patient anglais » ou « l’Amant », qui signe la bande originale de ce film singulier. (Xavier Dolan aime brouiller les pistes et mélanger les genres.)
Très rapidement, Xavier Dolan qui joue le rôle principal de Tom, enveloppe la « love story » d’ une atmosphère inattendue et anxiogène… Dolan nous avait prévenus, après les histoires d’amour, il avait envie de passer à autre chose !
Une ferme isolée au Québec, une maison vide, un silence pesant, tout est réuni pour composer, dès le début de l’histoire, un climat très lourd.
A l’ émotion suscitée par le deuil du compagnon de Tom vont s’ajouter l’effroi et le « revival » de certaines scènes mythiques à la manière d’Hitchcock, comme celles de la douche et la poursuite dans un champ de céréales ! (On apprend alors que Tom aurait pu choisir un champ de soja au lieu d’un champ de maïs qui est plus coupant, ce qui est un détail plutôt humoristique dans ce contexte de violence !).

La particularité de ce film est de nous surprendre à tout moment. Par exemple, la scène du tango entre Tom et Francis (Pierre  Yves Cardinal, mystérieux et troublant), le frère énigmatique du défunt, est particulièrement insolite et empreinte de sensualité. Cette scène, très marquante, semble arriver de nulle part, mais constitue un des moments-clés du film.

Cette fiction est avant tout une réflexion intéressante sur le mensonge et ses perversions… A la fin de la bande annonce, on nous dit que « toute vérité n’est pas bonne à dire ». Dolan affirme par ailleurs qu »‘avant d’apprendre à aimer, les homosexuels apprennent à mentir  » ! (On  trouve aussi dans le film une réflexion sur les différences entre la vie à la ville et à la campagne, ainsi qu’une illustration du syndrome de Stockholm…)

Les acteurs sont peu nombreux mais tous étonnants. Agathe, la mère de Francis et du défunt, interprétée par Lise Roy ( qui avait déjà joué ce rôle dans la pièce originelle) est très émouvante. Evelyne Brochu est la très jolie Sara qui se prête habilement au jeu du mensonge. On croise aussi Manuel Tadros  (le père de Xavier Dolan,concierge dans « J’ai tué ma mère » est ici barman).

Xavier Dolan, que nous saluons au passage (il paraît qu’il lit toutes les critiques …), est un jeune cinéaste doué et prolifique qui applique le célèbre adage « on n’ est jamais mieux servi que par soi – même. « 
 En effet pour ce 4ème long métrage (un beau palmarès, à l’âge de 25 ans ! ), il a assuré le rôle principal, la réalisation, le scénario, les dialogues, les costumes, la co-production. Xavier Dolan a même réalisé la bande-annonce et signé le dossier de presse. Qui dit mieux ?

Au final, « Tom à la ferme » est un film qui ne laisse pas indifférent.
Suspense et émotion sont au rendez-vous.
J’ai adhéré à son éclectisme et j’attends avec impatience la prochaine œuvre de Monsieur Dolan.

 

(Michèle)

 

 TOM A LA FERME de Xavier Dolan

Scénario de Michel Marc Bouchard, Xavier Dolan-Tadros
Avec: Xavier Dolan Pierre-Yves Cardinal, Lise Roy, Anne Caron, Caleb Landry Jones, Evelyne Brochu, Jacques Lavallée, Manuel Tadros, Mélodie Simard

Pour cette fiction , Xavier Dolan a reçu le Prix Fipresci à la dernière Mostra de Venise.

Date de sortie: 16/04/2014

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.