Le Genou de Claire
[Avis] TRUTH : LE PRIX DE LA VÉRITÉ – Avec Robert Redford et Cate Blanchett – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] TRUTH : LE PRIX DE LA VÉRITÉ – Avec Robert Redford et Cate Blanchett

Quelques mois après la sortie de « SPOTLIGHT »(Oscar du Meilleur film cette année), Warner Bros distribue en France , «TRUTH : LE PRIX DE LA VÉRITÉ», une autre histoire vraie de journalistes ayant fait éclater un scandale politique…

affiche TRUTH le prix de la vérité
(c) Warner Bros France

SYNOPSIS 
« 9 septembre 2004. Le présentateur vedette du JT de CBS, Dan Rather (Robert Redford), et sa productrice Mary Mapes (Cate Blanchett) plongent dans la tourmente… La veille, les deux journalistes ont diffusé un reportage dans l’émission-culte 60 Minutes II particulièrement compromettant pour George W. Bush : le président aurait tenté de fuir ses obligations militaires entre 1968 et 1974. Pire encore : il aurait bénéficié d’appuis familiaux et politiques pour échapper à la guerre du Vietnam. Mary Mapes et ses enquêteurs avaient réuni à la hâte des témoignages et des documents inédits, jugés solides. À l’approche du duel entre Bush et Kerry pour la présidentielle, cette affaire pouvait avoir un impact non négligeable sur l’issue du scrutin. Mais en l’espace de quelques jours, l’opinion publique et les médias ont cessé de s’intéresser au passé militaire de Bush. En revanche, Mary Mapes et Dan Rather sont dans l’œil du cyclone : les documents présentés dans l’émission sont des faux. Tout à coup, l’équipe de 60 Minutes est accusée de faute professionnelle et d’amateurisme. Mary Mapes finit par être licenciée et Dan Rather est contraint de prendre sa retraite anticipée. L’intégrité et l’indépendance de la presse ont-elles encore leur place dans les salles de rédaction ?  »
(in DP)
AVIS

TRUTH_4 (1)
(c) Warner Bros France

Ce n’est pas le premier drame journalistique tiré d’une histoire vraie que l’on voit au cinéma -c’est même un genre à part entière : le film dossier.
« TRUTH » nous donne à voir l’influence de la politique et la pression exercée par celle-ci sur les journalistes. Le film nous démontre aussi comment la chaîne CBS s’est inclinée devant la Maison Blanche, en pleine période électorale – en l’occurrence celle de Bush contre Kerry.
Ce film marque les débuts en tant que réalisateur du scénariste de « Zodiac« , James Vanderbilt. Le scénario  (écrit par Vanderbilt) s’inspire des mémoires de Mary Mapes « Truth and Duty: The Press, the President, and the Privilege of Power » (2005, St. Martin’s Press). Le nouveau réalisateur fait le job, on sent qu’il admire Mary Mapes et Dan Rather. Il décrit avec passion le lynchage médiatique et professionnel dont furent victimes la productrice et le présentateur de« 60 minutes », tous deux poussés vers la sortie alors qu’ils n’avaient fait que leur travail. La blogosphère (!) et les partisans de Bush l’ayant traité de “féminazie » et de sorcière. Et pire… Les journalistes des médias concurrents sont allés aussi très loin, ne respectant pas sa vie privée et allant à la limite de la diffamation… je vous passe les détails (voyez le film si vous voulez en savoir plus !)  mais encore une fois nous avons un exemple d’abus de pouvoir et d’injustice. « Truth » est une démonstration de la difficulté du métier de journaliste d’investigation ; surtout quand le journaliste en question tombe sur un scandale menaçant les puissants de ce monde.

TRUTH_2
(c) Warner Bros France

Cette démonstration est d’autant plus efficace que «TRUTH» bénéficie d’un beau casting et de deux stars: Cate Blanchett et Robert Redford.
Cate Blanchett est une super Mary Mapes, elle a le panache et la fragilité pour mettre en valeur la personnalité de Madame Mapes, une femme jonglant entre le journalisme et sa vie de famille. Le film nous livre un beau portrait de femme « forte », d’une professionnelle de l’information dont l’émission remporta un Peabody Award pour une enquête qu’elle a dirigée – le scandale de la prison d’Abou Ghraib. Ironie du sort, cette récompense fut attribuée à CBS après que la chaîne ait licenciée Mary Mapes et que Dan Rather ait quitté l’antenne de « 60 minutes ».
Robert Redford incarne le célèbre présentateur Dan Rather. Dans « les hommes du Président » de Pakula, Redford avait joué le journaliste Bob Woodward, connu pour avoir exposé le scandale politique du Watergate … Impossible d’ignorer ce clin d’œil et cette référence. Robert Redford est émouvant dans le rôle du mythique Rather, surtout quand il nous parle d’un journalisme en voie de disparation, et conclue sa dernière émission par un « courage » adressé à tous les opprimés de ce monde (et à ses collègues), refusant en revanche son sourire à son ancien directeur…
La complicité et la confiance entre le journaliste et sa productrice est palpable. TRUTH nous montre aussi l’ambiance de travail de l’émission « 60 minutes », non sans une certaine nostalgie. Mary Mapes avait réuni une équipe d’enquêteurs assez éclectique : le lieutenant-colonel Roger Charles (Dennis Quaid) , un consultant militaire ; Lucy Scott (Elisabeth Moss), professeur de journalisme ; Mike Smith (Topher Grace), fournisseur de « tuyaux » pour Mary qui gagne mal sa vie en faisant de la presse people. Comme dans « Spotlight », on voit la vie des journalistes, les différents moments de l’enquête, les témoins qui se rétractent, les coups de fils infructueux, les moments de découragement etc.

TRUTH_3

Malheureusement, j’ai trouvé le script parfois un peu artificiel (notamment le fameux « OLE » répété plusieurs fois). Il faut dire que la bande originale et les révélations sur le père de Mary ajoutent une touche mélodramatique qui n’est pas nécessaire. Parfois, j’ai eu du mal à suivre certains développements, qui s’adresse sans doute plus aux citoyens américains, notamment le  » procès  » de Mary. Dans l’ensemble, je retiens plus l’histoire que la cinématographie de «TRUTH».

Malgré ces petits défauts de mise en scène, «TRUTH» est intéressant à regarder, et on ne peut que s’attacher aux héros du film, intègres et passionnés par leur travail. Prêts à tout risquer pour faire éclater la vérité.

« TRUTH » est dans la lignée de « Network », « Les hommes du président », « Spotlight « , « Révélations » etc. C’est un film qui parle de journalisme d’investigation, et qui nous fait réfléchir sur les liens entre politique et médias. C’est une ode au travail bien fait et à l’intégrité, et un bel hommage aux journalistes d’investigation.  Le « timing » de la sortie du film est parfait, puisque les USA sont en pleine campagne électorale.

TRUTH : LE PRIX DE LA VÉRITÉ

  • Titre original : TRUTH
  • Date de sortie : 06/04/2016
  • Réalisé par : JAMES VANDERBILT
  • Avec : Robert Redford, CATE BLANCHETT, Dennis Quaid, Stacy Keach, ELISABETH MOSS, TOPHER GRACE
  • Durée : 2h05

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :