[Avis] Un Homme à la hauteur avec Virginie Efira et Jean Dujardin

Le 4 mai 2016,  vous pourrez retrouver Virginie Efira et  au cinéma dans « « . Michèle vous donne son avis sur cette comédie romantique signée Laurent Tirard.

affiche un homme a la hauteur
Affiche Un homme à la hauteur (c) Gaumont
Synopsis : 
Diane est une belle femme. Une très belle femme. Brillante avocate , elle a de l’humour et une forte personnalité. 
Et comme elle vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse , la voilà enfin libre de rencontrer l’homme de sa vie.
Le hasard n’existant pas, Diane reçoit un coup de fil d’un certain Alexandre, qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré.
Très vite, quelque chose se passe lors de cette conversation téléphonique. 
Alexandre est courtois, drôle, visiblement cultivé … Diane est sous le charme.
Un rendez-vous est rapidement fixé.
Mais la rencontre ne se passe pas du tout comme prévu …

  Avis sur « Un homme à la hauteur » : 

Virginie Efira et Jean Dujardin dans Un homme à la hauteur
Virginie Efira et Jean Dujardin dans Un homme à la hauteur (c) Gaumont
Après « 20 ans d’écart » ( 2013 ), Virginie Efira est attirée par (presque ) 40 cm d’écart en incarnant Diane (1,75 m) qui tombe en amour pour Alexandre (Jean Dujardin  en modèle réduit d’1,36 ).
Après Alexandre le Grand, voici Alexandre le Petit :
Petit, oui, mais gentil, intelligent, au visage avenant et au corps bien proportionné.
Peti , oui, mais amusant, riche et puissant.
Petit, oui, mais costaud (du moins au ping-pong).
De plus, ce type au charme ravageur est un père compréhensif et affectueux. What else ?
Il semblerait donc que seule sa taille soit un problème.
Le synopsis précise bien que Diane est une très belle femme ( et c’est incontestable ) . Si elle avait été moche, le problème aurait- il été moins « grave « ?
Et puis si c’était l’inverse ?
C’est curieux, une petite femme au bras d’un très grand homme, cela ne fait rire personne.
Ce film, qui ne figure pas dans la catégorie  » art et essai  »  a le mérite de dénoncer très légèrement le poids de la tyrannie de la beauté physique dans notre société.
Après avoir mis en scène » le petit Nicolas » en vacances, ( encore un petit .. ) Laurent Tirard a choisi pour ses personnages principaux deux acteurs très charismatiques et « bankables ».
Diane et Alexandre sont tous les deux très sympathiques. Difficile de ne pas les aimer.
De plus, ils ne manquent pas d’humour. Les dialogues sont vifs, les répliques souvent très drôles fusent. Le charme opère donc.
Le film peut être vu en famille car il n’ y a a aucune scène trash,pas d’excès d’alcool , pas de drogue, pas de tabac, pas de scènes de sexe, pas de violence insoutenable.
Cette comédie à la française séduira les inconditionnels des films romantiques puisque même s’il n’a pas le physique classique d’un prince charmant, Alexandre le généreux (mais pas le bienheureux)  se comporte  comme tel. Un vrai gentleman prêt à se battre en duel pour le cœur de sa bien aimée.
Mais certains spectateurs seront peut être choqués par cette approche du handicap ou par le fait d’avoir raccourci un grand Dujardin d’1m86 au lieu de choisir un acteur de petite taille.
Il peut être reproché également tout ce déploiement de luxe : villa somptueuse pour Alexandre , appartement de rêve pour Diane, argent facile ( Alexandre donne 100 euros à son fils pour une soirée … ).
Il est certain que ce film ne brille pas par son réalisme.
Mais les trucages sont plutôt réussis – un membre de l’équipe technique du film qui mesure 1 m40  a servi de modèle pour les scènes de dos d’Alexandre .
Et même si le réalisateur ne souhaite pas dévoiler ses secrets de fabrication, il a expliqué qu’il a mis Jean Dujardin  à genoux pour certaines scènes et qu’il a utilisé des écrans verts (n’y connaissant rien sur la technique, je ne m’étendrai pas sur ce sujet …)
En résumé, ce remake d’un film brésilo-argentin, « Corazonde Leon » de Marcos Carnavale (2013) fait passer un bon moment.
Au début du film, comme la fin était prévisible, je me suis demandée comment l’intrigue allait tenir pendant 1h38.
Et puis le temps passe agréablement, grâce à la drôlerie de certaines répliques ou situations mais sans grande émotion pour ma part.
Le grand frisson, c’est Alexandre qui le réserve à Diane !
« Un homme à la hauteur » est une comédie fraîche et généreuse qui prône la tolérance.
Un film drôle et sentimental. Une gentille ode à la différence.

**

Un homme à la hauteur

Un film de Laurent Tirard
Avec Jean Dujardin et Virginie Efira.
Au cinéma le 4 mai 2016

Distributeur : Gaumont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.