Le Genou de Claire
[Avis] Un jour dans la vie de Billy Lynn d’Ang Lee  – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Un jour dans la vie de Billy Lynn d’Ang Lee 

Ang Lee est un réalisateur doué pour les adaptations de livres aux sujets très variés ( Raison et sentiments, l’Odyssée de Pi, Brokeback Mountain...) Sa dernière réalisation ne déroge pas à la règle. « Un jour dans la vie de Billy Lynn » est une adaptation du roman de Ben Fountain « Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn ».
Le film sort le 1er février et cette fois nous vivons le conflit intérieur d’un jeune soldat revenu de la guerre d’Irak.

Billy Lynn

Synopsis

En 2005, Billy Lynn, un jeune Texan de 19 ans, fait partie d’un régiment d’infanterie victime d’une violente attaque en Irak. Ayant survécu à l’altercation, il est érigé en héros, ainsi que plusieurs de ses camarades. Et c’est avec ce statut qu’ils sont rapatriés aux États-Unis par l’administration Bush, qui désire les voir parader au pays… avant de les renvoyer au front.

The none-too-happy family dinner celebrating Billy's too-brief return from the war with Kathryn (Kristen Stewart) andher brother Billy (Joe Alwyn) in TriStar Pictures' BILLY LYNN'S LONG HALFTIME WALK.
Kristen Stewart et Joe Alwyn

Avis  : Un jour dans la vie de Billy Lynn, la guerre vue de l’intérieur

La distribution de ce drame traitant de la guerre en Irak est pour le moins hétéroclite. Aux côtés du petit nouveau Joe Alwyn dans le rôle de Billy Lynn, on retrouve Kristen Stewart en grande soeur balafrée et blessée et Garrett Hedlund en supérieur au langage salé… On retrouve les comiques Steve Martin et Chris Tucker dans un rôle à leur juste mesure. Mais le plus surprenant, c’est Vin Diesel en soldat philosophe et bouddhiste !

Billy Lynn (Joe Alwyn) and Shroom (Vin Diesel) in TriStar Pictures' BILLY LYNN'S LONG HALFTIME WALK.
Billy Lynn (Joe Alwyn) et Shroom (Vin Diesel) in TriStar Pictures /Sony Pictures Fr

Avec subtilité, en nous permettant de vivre les émotions d’un jeune Texan sur le front irakien et de retour en Amérique, Ang Lee signe une œuvre remettant en cause la notion de héros. Le jeune Billy Lynn et tiraillé doit-il rester auprès de sa famille ou retourner avec ses camarades sur le front ?  Il souffre de stress post-traumatique en particulier il a dû tuer un homme pour survivre et tenter de sauver son supérieur…

wp-1485460945615.jpg

Plus largement, le film s’interroge sur la représentation de la guerre aux Etats-Unis. Les soldats sont fêtés  comme des héros mais ils sont aussi exhibés tels des Popstar (ou des bêtes de foire.)   Les bidasses font l’objet de tractations, par exemple on leur propose de voir leur histoire adaptée en film, ce qui permet au passage à Ang Lee quelques clins d’œil sur la machine hollywoodienne…« Un jour dans la vie de Billy Lynn » est aussi convaincant sur le fond que réussi dans sa mise en scène.

A noter que le réalisateur a eu recours à une technologie inédite dans l’histoire du cinéma puisqu’il a tourné « Un jour dans la vie de Billy Lynn » à 120 images par seconde, en résolution 4K et en 3D.

Une façon de faire de ce film une expérience de cinéma immersif, de se rapprocher de la réalité ?
Je serais bien en peine de vous en parler car j’ai vu le film de façon classique (en deux dimensions). Cela reste un film de grande qualité,  entre scènes de guerre prenantes et moments plus intimistes.

 

Un jour dans la vie de Billy lynn

Un jour dans la vie de Billy Lynn

Billy Lynn’s Long Halftime Walk

Réalisé par Ang Lee

Sortie le 1er février 2017

Avec Joe Alwyn, Garrett Hedlund, Kristen Stewart, Vin Diesel

Hashtag : #BillyLynn

Facebook : https://www.facebook.com/UnjourdanslaviedeBillyLynn/

Bande-annonce Un jour dans la vie de Billy Lynn :

Ang Lee et l’auteur du roman « Billy Lynn’s Long Halftime Walk », Ben Fountain.

Embed from Getty Images

2 Comments

    • Claire

      Ang Lee est quelqu’un qui me semble assez nuancé ; et de plus il n’est pas américain de naissance… il porte donc un regard assez extérieur. Je ne sais pas comment était le roman mais le film n’est pas un pamphlet politique, ce n’est pas un film pro-américain, pro-Bush non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :