Le Genou de Claire
[Avis] WHIPLASH de Damien Chazelle avec J. K. Simmons et Miles Teller – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] WHIPLASH de Damien Chazelle avec J. K. Simmons et Miles Teller

On parle de « WHIPLASH » de Damien Chazelle depuis Cannes et Sundance. Le second film de Damien Chazelle,  qui fut d’abord un court métrage, a été doublement récompensé au Festival du film américain de Deauville en septembre.

whiplash1
(c) Ad Vitam

Synopsis

Andrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l’excellence…

(via Allociné)

Avis : all that jazz !

Décidément, l’année 2014 aura été marquée par l’émergence talentueuse de jeunes cinéastes. C’est le cas de Damien Chazelle qui réalise avec « Whiplash » une performance artistique.

Ce film est un hymne à l’amour de la batterie ( et au jazz, et à l’Art …).Après « le Chanteur de Jazz » en 1927, voilà le batteur de jazz en 2014 !

Damien Chazelle connaît son sujet  » sur le bout des doigts  » puisque l’histoire est en partie autobiographique et cela se sent : Il filme les instruments de musique comme on l’a rarement ( ou jamais ?) vu au cinéma .

Même si on n’est pas fan de jazz , on ne peut qu’être fasciné par la relation qui s’établit entre l’élève Andrew ( Miles Teller, époustouflant ) et son professeur Fletcher (J.K.Simmons, inoubliable ).

Ce film est un éloge du travail acharné qui permet (ou pas) à la réussite, d’accéder au rêve américain : chacun peut réussir à force de travailler !

Mais la recherche de l’excellence, souvent synonyme de privations et de souffrances est-elle indispensable à l’exercice de l’art ?

C’est la question que pose le réalisateur en mentionnant le destin tragique de Charlie Bird Parker, l’idole d’Andrew.

L’orgueil (que Fletcher titille en permanence chez Andrew) est-il le seul moteur indispensable pour atteindre la perfection ?

Terence Fletcher est un professeur tyrannique, intraitable qui rugit plus qu’il ne parle (par moments , on dirait le lion de la Metro Goldwyn Meyer ! )
L’acteur J. K. Simmons était plutôt discret quand il interprétait le père de « Juno » ou le père d’Allison dans » Men Women & Children » de Jason Reitman.
Là, il explose et « renvoie au panier » d’autres interprétations de profs de musique qu’on aurait pu juger trop exigeants. (Il est plus proche du responsable du camp d’entraînement de « Full Metal Jacket » que d’un mentor bienfaisant.)

Le jeune Miles Teller, déjà remarqué aux côtés de Shailene Woodley dans « The Spectacular Now », est étonnant, on sent qu’il s’est totalement impliqué dans ce rôle. Le fait qu’il soit musicien amateur apporte une grande crédibilité et une émotion incontestable à son personnage. On peut dire qu’il sait manier les baguettes !
Le solo qu’il joue à la fin du film est tellement puissant qu’on en ressort empli de vibrations.
Il est rare qu’une fiction laisse de telles empreintes physiques chez le spectateur. Impossible de rester calme dans son fauteuil, que l’on soit amateur de jazz ou pas.

C’est un film inénarrable. Il est difficile d’en parler. Il vaut mieux aller le voir car c’est une réussite aussi bien sur le plan visuel que musical. A partir d’une trame plutôt classique, à savoir un récit d’initiation et une réflexion sur l’art, Damien Chazelle  nous livre un des meilleurs films de l’année : une interprétation au top, une bande originale formidable, et une réalisation soignée , « and all that jazz « !

 

Whiplash

Date de sortie 24 décembre 2014 (1h47min)
Réalisé par Damien Chazelle
Avec Miles Teller, J.K. Simmons, Paul Reiser

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :