Le Genou de Claire
[Avis] YMMA (Maman) de Rachid El-Ouali avec Souad Amidou et Marc Samuel – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] YMMA (Maman) de Rachid El-Ouali avec Souad Amidou et Marc Samuel

Michèle et Jacques sont allés voir « YMMA » de Rachid El-Ouali à l’IMA… Voici leur ressenti sur le film.

ymma

Concepteur rédacteur dans une agence de pub à Casablanca, Boujemaa, est  un célibataire quadra séduisant.
 Un jour, il est non seulement en mal d’inspiration mais en proie à un profond malaise, une crise existentielle, sorte de burn -out  associée à une quête d’identité et d’amour.
C’est alors qu’il monte dans sa belle décapotable pour se rendre dans son village natal, à l’occasion du mariage de sa jeune sœur.
Alors commence un road- movie sentimental entre révolte et tendresse, où la tradition et la modernité se bousculent.
Boujemaa se love dans les bras de sa mère adorée, Ymma, analphabète mais à l’esprit très ouvert qui s’étiole, restant enfermée dans une chambre.
Boujemaa s’affronte avec son père ancré dans ses certitudes ancestrales.
Cette pause dans ce village reculé donne lieu à une scène très émouvante où Boujemaa s’entretient avec sa jeune sœur qui doit épouser un homme qu’elle ne connaît pas – et que le spectateur découvre avec effroi.
 Puis il rencontre au  bord de la route Leila et sa sœur trisomique ( incroyable Ghita )  qui  se rendent en Corse. Boujemaa accompagne ces deux femmes sur l’île de Beauté où il espère retrouver une inconnue rencontrée sur Internet …
Il emporte dans ses bagages une machine à écrire, sa précieuse » Singer  » et son iPad ( bel exemple de mixité entre tradition et modernité).
C’est la douceur du ton, l’absence d’agressivité malgré un militantisme non feint, et le respect de la gente féminine, qui m’ont particulièrement séduit dans ce film romantico-réaliste avec un zeste de fantastique.
 Le  ton est léger et délicat, parfois décalé, l’humour est présent…
 Certaines scènes ou réflexions sont vraiment cocasses.
  Les personnages sont touchants et attachants mais ils sont trop nombreux.
On aurait aimé en apprendre davantage sur Ymma, la maman que l’on entrevoit que quelques minutes.
 C’est souvent le problème d’un premier long métrage : le réalisateur déborde d’idées , il a trop de choses à dire . Cela part un peu dans tous les sens.
 Il faut préciser que Rachid El -Ouali, grande star marocaine qui interprète le rôle principal et qui est à la fois réalisateur et producteur, est acteur depuis 32 ans. Il n’est donc pas un novice en matière cinématographique.
Notons aussi la présence de Souad Amidou, la petite Françoise de « Un homme et une femme », qui n’a pas arrêté de tourner depuis son enfance dans les années 60.
Ce film devait rencontrer un bon succès populaire car il rend hommage à toutes les femmes ! Il a d’ailleurs déjà remporté plusieurs prix …
Merci à l’Institut du Monde arabe de nous avoir fait découvrir cette œuvre sympathique et émouvante  en avant première, en présence de Rachid El-Ouali et de l’équipe du film.
YMMA 2
Ymma ( Maman )
de Rachid El Ouali
durée : 1H43
distributeur :
Sortie le 3 Juin 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :