Le Genou de Claire
[Avis] Zootopie – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Avis] Zootopie

Il était une fois une lapine qui cherchait à faire son trou et un renard arnaqueur au grand cœur… En regardant l’affiche de « Zootopie« , on se dit qu’on a déjà vu des animaux « humanisés » en dessins animés… Et puis les bandes – annonces alléchantes ont fait leur effet en donnant très envie de voir le film…  Alors, « Zootopie » est-il un dessin animé « top » et « au poil » ou sent-il le réchauffé ?

Synopsis : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y cohabitent. Lorsque Judy Hopps la lapine fait son entrée dans la police, elle découvre une épineuse affaire, qui l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard virtuose de l’arnaque …

AVIS

Un chose est certaine : à chaque Disney que l’on voit,  on a l’impression que l’aspect visuel est encore plus beau que le dernier opus. Dans le Voyage d’Arlo, les paysages étaient superbes, la texture de l’eau , un pure réussite… Ici, aucun détail n’a été laissé au hasard par les réalisateurs. La texture de la fourrure des habitants de Zootopie est hyperréaliste, on sent que tout a été étudié, les déplacements des habitants,  l’effet du vent sur leurs poils… Dans certains plans, les animateurs font cohabiter un animal de grande taille comme une girafe et un de petite taille comme une musaraigne. Bref, la ville de Zootopie regorge de trouvailles visuelles et la réalisation est particulièrement soignée.

Dans « Zootopie », utopie animale, il n’y a que des mammifères, des prédateurs et des proies. On ne voit pas non plus de singes, afin que le public n’identifie pas ces animaux comme les plus intelligents…

Les animaux ne chantent pas mais ils n’ont pas leur langue dans leurs poches- et oui les animaux sont civilisés et portent des vêtements !

Le scénario oscille entre une comédie classique, un film d’amitié – à la Rox et Rouky sauf que c’est cette fois une histoire d’amitié entre un renard et une lapine – et un film de détectives. C’est par ailleurs une fable. La ferme des animaux d’Orwell ou les fables de la Fontaine ne sont pas loin. On suit le personnage d’un adorable lapine qui cherche à faire son trou.
Judy vient de la campagne, elle est petite, elle est gentille et motivée, mais personne ne croit en elle… Nick Wilde, le renard, est un arnaqueur… au grand cœur,  dans la lignée du Fantastic Mr Fox de Wes Anderson.

Soulignons l’excellent travail d’adaptation. Les traductions sont parfaites. On croirait que le film a été écrit dans la langue de Molière. Le casting vocal est très bien trouvé. Que ce soit Claire Keim, Thomas Ngijol, Pascal Elbé… Ou encore les deux actrices de Mère et fille. A noter la participation de Teddy Riner dans le rôle de l’acolyte de Nick ; le champion de judoka utilise sa voix grave pour un moment très amusant.

Les répliques fusent,  certaines sont hilarantes et font de belles références culturelles qui seront très appréciées par les spectateurs les plus âgés… Je vous en propose un florilège.

  • « La vie ce n’est pas une comédie musicale où on se sent libérée, délivrée » ( clin d’oeil à la Reine des Neiges.) »
  • « Renard malin, lapin crétin »
  • « Et oui, nous les lapins on est doués en multiplications »…
  • « J’en perds mon lapin »…
  • « Moi, Clawhauser, je suis en train de stéréotyper , quoi !« 

On compte plusieurs scènes  » cultes  » à mon avis : entre autres, avec des employés de la préfecture pour animaux qui sont des paresseux (ou aï) ! L’un d’entre eux s’appelle Flash … Toute ressemblance avec l’administration humaine est purement fortuite, bien entendu.

Il y aussi une allusion au « Parrain » de Coppola. Et je ne vous dis pas tout… Par contre, il n’y a pas de scène post générique.

 Le film est recommandé à partir de 6 ans. Les enfants riront, mais les références adultes les laisseront peut-être un peu indifférents.Ceci dit, cela dépend de la sensibilité de votre enfant, j’en ai vu de bien plus jeunes dans la salle.

« Zootopie » est donc un très bon divertissement mais c’est aussi une fable très intéressante car ce film aborde de nombreuses thématiques contemporaines (l’intégration, le « vivre ensemble » entre des êtres très différents, les préjugés, le racisme, la peur de l’autre, le féminisme, l’atavisme).

Ainsi, deux ennemis séculaires comme un renard et une lapine sont amenés à faire route ensemble pour mener une enquête dangereuse. Et l’animal le plus fort, le plus malin ou le plus dangereux n’est pas  celui qu’on croit…
Au final, « Zootopie » est une belle leçon de tolérance.

***

Zootopie

Titre original : Zootopia

de Byron Howard et Rich Moore

Au cinéma le 17 février 2016 !

Durée : 1h 48min

avec les voix de : 

Judy Hopps… Marie-Eugénie Maréchal

Nick Wilde… Alexis Victor

Chef Bogo… Pascal Elbé

L’adjointe au maire… Claire Keim

Benjamin Clawhauser… Fred Testot

Yax… Thomas Ngijo

ZOOTOPIE  sort en Blu-Ray 3D, Blu-Ray et DVD le 29 juin chez Disney, et en avant-première digitale le 17 juin.

BONUS
* Making of : « Le développement du film, ou la grande aventure »
* 4 mini-reportages ; « Zootopie : l’histoire de l’histoire » ; « Zootopie : les tables rondes » : « La musique du film » ; « Les affaires criminelles de la police de la ville »
* Clip video : « Try Everything», interprétée par Shakira
* 7 scènes coupées ou prolongées : « Début alternatif » ; « Les temps sauvages » ; « Le mal du pays » ; « Travail d’enquête » ; « Jumbo pop : version alternative » ; « L’appartement de Judy » ; « L’apprivoisement »
* Curiosité : Les personnages coupés à l’arrivée

Format : 16×9, 2.39:1
Langues : Anglais en 7.1 DTS HD Master audio, Français en 7.1 DTS HD Haute résolution
Sous-titres : anglais et français

Zootopie bande-annonce VF

Présentation de Zootopie et rencontre avec Byron HOWARD et Rich MOORE

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :