Le Genou de Claire
Bilan cinéma de l’année 2014 – Les écrans de Claire
Menu Fermer

Bilan cinéma de l’année 2014

2014, l’heure du bilan (parce que d’ici la fin de l’année, je n’irai pas au cinéma et qu’il faut bien s’arrêter même si certaines sorties du 31 décembre semblent fort intéressantes).

whiplash1
WHIPLASH (c) ad vitam

Comme j’écris beaucoup de tops par ailleurs, je vous livre une liste de mes coups de cœur de l’année, un peu dans le désordre : « Whiplash » de Damien Chazelle,   « Gone Girl » de David Fincher; « 12 years a slave » de Steve McQueen,  Interstellar de Christopher Nolan, « The Grand Budapest Hotel  » de Wes Anderson, « Mommy » de Xavier Dolan ; « Timbuktu » par Abderrahmane Sissako, « White Bird » de Gregg Araki (on aura beau dire que c’est un Araki mineur, moi j’ai aimé… et il m’arrive souvent d’y repenser.)

un illustre inconnu
UN ILLUSTRE INCONNU (c) Pathé Distribution

Des films marquants dont je me souviendrai longtemps.

Côté français : « La French » et  « Un illustre inconnu » ont fait leur effet sur moi.

Par ailleurs j’ai passé un bon, voire très bon moment, avec bon nombre de bobines, notamment celles-là :

« La vie rêvée de Walter Mitty »,  « Magic in the Moonlight » de Woody Allen, « New York Melody » de John Carney (superbe BO),  » le promeneur d’oiseau » de Philippe Muyl. Je recommanderais aussi « Les Opportunistes« , le seul film italien que j’aurais vu cet année, pas drôle mais cynique à souhait et « Deux jours, une nuit« ,  des frères Dardenne.

jack affiche

Au niveau des films d’animation, je retiens les Français  « Astérix, le domaine des dieux » et  le romantique et musical « Jack et la Mécanique du cœur  » … Et aussi le rigolo  « La légende de Manolo » sur la fête des morts au Mexique, parfait pour Halloween !

Enfin,  chez Ghibli/Disney,  il y avait les beaux  « Le Conte de la Princesse Kaguya » et  « le Vent se lève il faut tenter de vivre« .

DALLAS BUYERS CLUB PHOTO2
DALLAS BUYERS CLUB (c) UGC

Et j’ai été très émue par ces films-là :

« Coming home » de Zhang Yimou : du vrai cinéma avec une histoire émouvante pendant et après la Révolution culturelle.

« Dallas Buyer’s club« de Jean-Marc Vallée

« Nos étoiles contraires »

image
GONE GIRL (c) Twentieth Century Fox

Enfin, je pense que mon plaisir coupable de l’année fut  » Divergente » de Neil Burger, adaptation bien plaisante d’un roman de SF ! Je viens de me rendre que c’est le 3e film où joue Shailene Woodley cette année, mais qu’y puis-je si c’est une actrice à la mode ?
Précisons que je planifie une séance de rattrapage de  »Boyhood » de Richard Linklater et de la palme d’or,  » Wintersleep » ! Côté film d’animation, il manque à mon tableau de chasse   »Le garçon et le monde  » et  » le chant de la mer.  »
Envie de voir également  » A most violent year  »… un film de J C Chandor qui sort le 31 décembre 2014.

 

J’ai connu quelques  »déceptions’‘ comme « L’Amour est un crime parfait » des  frères Larrieu,  »Under the skin », »Her » (cela reste un bon film, plutôt intéressant, mais je n’ai pas accroché)  » Exodus : Gods and kings »  qui ne possède pas le panache de  » Gladiator », quant à l’histoire inspirée de la Bible, elle me semble presque aussi fantaisiste que  »Noé’‘.

 

Vivement 2015.

2 Comments

  1. Isabelle de Guinzan

    Alala j’ai vu la majorité mais j’en ai loupé pas mal qui me tentaient pourtant beaucoup ! Jamais le temps de voir tout ce que je voudrais 😉 J’ai vu A Most Violent Year hier soir et j’avoue avoir été un peu déçue. Sans doute à cause des excellentes critiques que j’avais lues partout ! Car j’ai bien aimé tout de même, c’est un beau film, indéniablement. Je ne le mettrais juste pas dans mon top 10…

    • Claire

      Merci pour le petit mot !
      Je connais cela … Frustrant, n’est-ce pas ? Je rattrape souvent les films quelques mois après lors du Festival Telerama ou en vidéo, voire à la TV. Noté pour « A most violent year » ! Pour le coup, je l’ai zappé : sortie le 31 décembre… Et il n’est pas passé dans ma ville.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :