Le Genou de Claire
[Blu ray] Jane Got a Gun avec Natalie Portman – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[Blu ray] Jane Got a Gun avec Natalie Portman

Vous remarquerez que, ces temps-ci, je chronique de nombreuses sorties cinéma où les femmes sont mises en avant. Mais il y a aussi des portraits de femmes fortes qui sortent en vidéo, comme JANE GOT A GUN.

 Et pour incarner Jane, l’héroïne de ce western, il y a Natalie Portman. Voici mon avis sur le film et le Blu ray, qui est disponible dans les bacs depuis ce jour,  7 juin 2016.

Jane got a gun affiche

 

SYNOPSIS

Jane Hammond est une femme au caractère bien trempé mariée à Bill, l’un des pires bandits de la ville. Lorsque celui-ci se retourne contre son propre clan, les terribles frères Bishop, et qu’il rentre agonisant avec huit balles dans le dos, Jane sait qu’il est maintenant temps pour elle de troquer la robe contre le pantalon et de ressortir son propre pistolet. Le meilleur espoir de Jane n’est autre que son ancien amour Dan Frost, dont la haine envers Bill n’a d’égal que son amour pour Jane.

jane-got-a-gun-natalie-portman

AVIS

Tout d’abord, passons sur le fait que la naissance de ce film fut longue et compliquée… ce devait la réalisatrice  Lynne Ramsay qui devait faire le film, Joel Edgerton devait jouer le bad guy aux côté de Michael Fassbender… Les regrets cinématographiques ne servent à rien, il vaut mieux juger le résultat.

Et ce « Jane Got a Gun » est loin d’être calamiteux, c’est un western réussi, un hommage aux classiques de Ford et compagnie… Bref, le réalisateur Gavin O’Connor n’a pas à rougir de son travail, c’est clair. On sent une véritable recherche sur la photographie du film, et sur l’ombre et la lumière.

Avec un titre pareil, on s’attendait à ce que Natalie Portman soit une nouvelle Calamity Jane, une femme hors la loi formant avec son mari un couple de desperados sans scrupules… Cela aurait pu être intéressant. Mais ce n’est pas vraiment le cas. Le scénario opte pour une tournure plus sentimentale, et Jane, même sans Tarzan, reste une femme bourrée de qualités, civilisée et assez moderne dans son attitude. On n’est pas dans « les 8 Salopards », ce n’est pas une tueuse odieuse comme le personnage de Jennifer Jason Leigh.

On apprend au fil du récit que l’héroïne, Jane, a beaucoup souffert. Mais on comprend aussi qu’elle se révèle « forte » sous la pression. Des femmes fortes dans le western, ce n’est pas nouveau  … souvenez-vous de « Belles de l’Ouest » ( Bad girls) … de la jeune Mattie Ross de True Grit. Citons aussi  les « Belle Starr« . Et puis, il y avait  Sharon Stone dans « Mort ou Vif.« On peut aussi penser à Charlize Théron dans Albert à l’Ouest.
*Aparté : Seth Mac Farlane avait la bonne idée de se jouer des clichés dans cette comédie, son Albert étant mille fois plus tendre, peureux et timide que sa belle*… Tous ces personnages sont des femmes qui ont eu la vie dure et qui sont autant courageuses (voire aussi brutales) que les hommes.

Jane pourrait être leur petite sœur. Sauf qu’elle  va chercher son ex pour se défendre et tenter de sauver son mari (Noah Emmerich , dans un rôle assez limité). Et ça c’est la clef de voûte du scénario qui diffère des films précédemment cités.

Joel et Natalie dans jane got a gun

Le rapport entre l’héroïne et son ex, Dan Frost – Joel Edgerton qui a participé au scénario – me semble totalement nouveau dans ce genre de film.Leur relation amoureuse est dévoilée à coups de flash backs et de quelques allusions …

On retrouve par ailleurs les thématiques habituelles des westerns. L’attaque des méchants (hors la loi, violeurs, proxénètes…), les gentils qui se défendent comme ils peuvent, etc.
C’est bien fait et on est pris par la violence de certaines scène et le suspense…

D’autant plus que les acteurs principaux y mettent du leur.

Natalie Portman interprète un rôle très physique et nous tire des larmes lorsqu’elle nous parle de ses enfants. Elle peut aussi s’avérer dure et impitoyable.

Ewan McGregor est assez méconnaissable, il aime visiblement jouer le méchant chef de bande.

Joel Edgerton est très juste en petit ami écarté par des circonstances malheureuses, il exprime en finalement peu de scènes, les regrets, la frustration, puis l’amour retrouvé envers une femme… Les autres acteurs ont tous des trognes pas possibles, le plus étonnant étant Rodrigo Santoro.

Jane Got a Gun est donc un bon western, doublé d’un film romantique. Il n’est pas parfait, notamment à cause de quelques longueurs. Mais les westerns avec un personnage féminin intéressant ne courent pas les rues, donc si vous pouvez vous procurer ce film, allez-y !

 

3d-jane_got_a_gun_br.0

JANE GOT A GUN :

Sortie en salles le 27 janvier 2016

distributeur : Mars films

JANE GOT A GUN : LE BLU RAY

  • Acteurs : Natalie Portman, Joel Edgerton, Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Noah Emmerich
  • Réalisateurs: Gavin O’Connor
  • Format : Couleur
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région B/2 (Plus d’informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : TF1 Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 7 juin 2016
  • Durée : 97 minutes

Le + :

la copie digitale

Le – :

*Pas de bonus vidéo

*quelques problèmes d’encodage , notamment dans les scènes qui se passent la nuit, ou dans les pièce sombres… Mais cela vient peut-être de mon exemplaire qui est un test.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :