[Blu-ray] Les Animaux Fantastiques 2: Les Crimes de Grindelwald

Séance de rattrapage incontournable parmi tout le cinéma de l’année passée : LES ANIMAUX FANTASTIQUES 2 : LES CRIMES DE GRINDELWALD !

Le nouvel opus des « Animaux Fantastiques » (adapté du livre éponyme de J.K. Rowling) est sorti au cinéma le 14 novembre 2018.
C’était une des œuvres cinématographiques les plus attendues de l’année en France je pense. Un nouveau film de l’univers Harry Potter, c’est toujours un événement, et en plus, ce numéro 2 se passait à Paris.

Le 25 mars 2019, Warner Bros a édité un très beau Blu- ray fourmillant de bonus… j’ai eu la chance de la tester pour Cinétrafic dans le cadre de DVDtrafic.

Dans cet article, je vous parlerai de la Version longue disponible dans les éditions Blu-Ray et en Achat digital, et, bien sûr, de l’édition blu-ray avec ses bonus…

Synopsis

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

 

LES ANIMAUX FANTASTIQUES 2 : Accio avis !

Un second épisode sombre, où il est question de fratrie, de décès d’enfant, de fascisme…
Je ne classerai pas forcément Fantastic Beasts 2 dans les films pour le jeune public de 2018 – même si on ne voit rien de choquant, tout est finalement suggéré.
Le « cliffhanger »  – car, oui, il y a une révélation finale étonnante qui change tout – est intéressant, même s’il me semble désavouer les écrits de JK Rowling, qui a pourtant collaboré à cet épisode. Idem pour l’apparition d’un certain personnage qui n’aurait pas dû être né en 1927.

L’univers d’Harry Potter est malgré tout respecté, il y a un peu de « fan service  » avec des flashbacks sur  la relation ‘plus qu’amicale’ je cite , entre Dumbledore et Grindelwald notamment.

Les acteurs sont bons, je trouve que Redmayne et Waterstone, les héros, fonctionnent mieux ensemble. Mais il se font voler la vedette par Dumbledore jeune (Jude Law) , Croyance, Leta Lestrange,  et … Nagini ! Des personnages un peu troubles…

Après, est-ce moi ou Norbert Dragonneau est -il victime d’un Brexit inversé ? L’humour est peu présent dans cet épisode, je me demande si cette allusion est volontaire.

Et surtout la direction artistique est bluffante, les décors, costumes ( signés Colleen Atwood, un gage de qualité) et la photographie de Philippe Rousselot sont magnifiques.

Les créatures magiques, elles, font partie des monstres les plus réussis en matière de cinématographie actuelle. Elles sont hélas peu nombreuses. La musique très présente complète agréablement le tableau.

Ce deuxième volet des Animaux Fantastiques est donc riche en rebondissements et donne envie de voir la suite ! Je l’ai plus apprécié que le premier volet…

Le coffret Blu-ray est fonctionnel : deux Blu-ray (celui de la version courte et celui de la version longue).
La qualité de l’image est superbe, le menu fonctionnel.Rien à redire.
La version longue comprend une courte introduction du réalisateur David Yates et indique les scènes supprimées par un panneau « Deleted scenes ». Je pense que les scènes supprimées ne changent pas grand-chose à l’ensemble de l’oeuvre, surtout que le film foisonne déjà de détails….

***Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald de David Yates
Edité par Warner Bros. France : le site et la page Facebook
En DVD, Blu-Ray, Blu-Ray 3D, 4K UHD et VOD depuis le 25 mars 2019, et en Achat digital depuis le 14 mars (avec une Version longue disponible sur les éditions Blu-Ray et en Achat digital).

Blu-ray reçu dans le cadre de l’opération Dvdtrafic par Cinetrafic. (Merci !)

Bande annonce (via Warner Bros) 

Cet article est publié en parallèle sur le site de Cinetrafic et sur l’autre URL du blog : legenoudeclaire.wordpress.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.