Menu Fermer

Carmen à tout prix de Sophie Sara au théâtre Trévise

Retour sur la pièce de théâtre lyrique et comique  » CARMEN A TOUT PRIX » de Sophie Sara au Théâtre Trévise.

Dans la rue Trévise, on peut déguster des spécialités ouzbek,turkmène,ouighour mais on peut également découvrir une recette originale et délicieuse dans un petit théâtre à l’italienne.
image

C’est un mélange entre un opéra et une comédie déjantée rayant du vocabulaire le mot  » ennui  » .

C’est Sophie Sara ,au curriculum vitae musical impressionnant , qui a écrit cette pièce jubilatoire, pleine d’imprévus !
De plus, elle incarne elle même une Carmen vibrante et très actuelle.

La mise en scène est savoureusement savarienne. On a envie de dire : pas étonnant , car elle est l’oeuvre de Manon , digne héritière de son père Jérôme .

Pourquoi cette sacrée bise à Bizet est-elle si réjouissante ?

Parce que les plus célèbres airs de Carmen ne sont pas massacrés mais interprétés par d’excellents chanteurs.

Sophie Sara connait parfaitement le répertoire de la célèbre gitane de Mérimée.
Artiste accomplie,  elle apporte beaucoup de véracité à ce rôle consacré à une féministe éprise de liberté.

Mathieu Sempéré , ténor des » Stentors », à la voix d’or, dégage une énergie et un charisme incroyables, aussi bien quand il interprète le rôle d’un homme que d’une femme …
De plus, il a un talent comique certain, ce qui apporte une note sympathique au personnage de Don José .

Ariane Olympe- Girard est une puissante cantatrice. Convaincante en Micaela , elle est formidable quand elle enchaîne plusieurs morceaux allant de Mme Butterfly à la Castafiore.
  
Philippe Moiroud est très surprenant -et désopilant – en Escamillo quand il nous fait entendre sa belle voix de baryton , après avoir joué un technicien bougon et revendicatif.

Et puis, il y a une sorte de Monsieur Loyal survolté, en la personne de Bertrand Monbaylet , moitié farfadet moitié zébulon dont les mimiques nous rappellent un certain De Funès …

Tout ce petit monde virevolte dans tous les sens , au son d’un orchestre tzigane .
Ces trois jeunes musiciens  ( un violoniste , un guitariste et un accordéoniste ) qui n’ont pas l’air de se prendre au sérieux, maîtrisent parfaitement la technique et apportent une touche inattendue et authentique .

La réussite de cette pièce est due, entre autres , au fait que tous les comédiens sont autant à l’aise dans la comédie que dans le lyrisme .
De plus, ils arrivent à nous faire partager leur plaisir de travailler ensemble.
La bonne humeur est communicative.

Sous un aspect foutraque , parfois délirant, règne un équilibre salutaire entre le drame et la comédie.

Cette pièce est parfaite pour apprendre l’opéra en s’amusant  …

C’est du vrai théâtre musical drôle , inventif et talentueux : un bon remède à la mélancolie.

——Michèle

Carmen à tout prix les jeudis vendredis et samedis à 21h30 au Théâtre Trévise de Paris.
bande annonce du spectacle

Plus d’informations sur la pièce :
http://www.theatre-trevise.com/

https://m.facebook.com/carmenatoutprix

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :