Menu Fermer

(DVD) Charlie’s Country de Rolf de Heer

Encore une fois, Cinetrafic m’a permis de rattraper un film qui m’intéressait parmi les sorties de 2014, mais que j’avais manqué au cinéma : Charlie’s country.

Le pays de Charlie, c’est l’Australie.
Le réalisateur nous décrit minutieusement, de façon assez contemplative, la déchéance et la renaissance (ou rédemption ?) de Charlie l’aborigène qui se sent exclu à juste titre de la société australienne.
Racisme, exclusion, marginalité, alcoolisme, violence, prison … Mais aussi amitié, chants, danses traditionnels et ironie, voilà le quotidien de Charlie, un esprit libre.
À travers ce personnage, Rolf de Heer dresse un portrait de son pays, et du traitement des aborigènes. C’est très intéressant.
David Guilpilil, qui joue Charlie, est excellent, d’ailleurs il a été récompensé pour ce rôle.
Le film a en effet été présenté au Festival de Cannes et David Gulpilil a reçu le prix du meilleur acteur dans la catégorie un Certain Regard.

Malheureusement j’ai trouvé quelques longueurs dans ce long-métrage… Je ne le mettrai pas dans le top 2015 de mes films mais j’ai quand même été heureuse de visionner ce long métrage dépaysant.

J’aurais peut-être été un peu déçue si je n’avais pas vu les bonus du DVD.
J’ai appris de nombreuses choses sur le film dans l’interview du réalisateur. Notamment que l’acteur était son ami, et que « Charlie’s country » s’inspire des déboires de son interprète, alors emprisonné et en piteux état… Seule l’idée de faire un film lui redonnait foi en l’avenir. Comme quoi le cinéma peut être salvateur.

Le DVD est accompagné d’un livret complémentaires des bonus.
On y apprend quelques mots de la langue aborigène.
On a aussi la carte des lieux de l’intrigue et des explications d’ordre culturel, en plus de retrouver un entretien avec le réalisateur.
Un vrai plus pour ceux qui s’intéressent à l’Australie.


CHARLIE’S COUNTRY

Date de sortie du DVD : 2 juin 2015

Édité par Blaq out : lien vers le site et la page Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :