Le Genou de Claire
COFFRET RICHARD FLEISCHER : « Terreur Aveugle » , »L’Étrangleur de Rillington Place » et « Les Flics ne dorment pas la nuit » – Les écrans de Claire
Menu Fermer

COFFRET RICHARD FLEISCHER : « Terreur Aveugle » , »L’Étrangleur de Rillington Place » et « Les Flics ne dorment pas la nuit »

Ho ho ho, c’est bientôt Noël !
Vous l’avez constaté, les magasins ont déjà sorti les décorations et – même les calendriers de l’Avent.
Je vais donc vous parler de coffrets DVD qui feraient très bon effet sous le sapin.

On commence par Carlotta films qui a ouvert le feu avec le coffret « Little Big Man » et continue l’offensive de nos porte-monnaies avec un coffret consacré à un trio de bobines signées Richard Fleischer.COFFRET FLEISCHER.indd
Richard Fleischer, c’est un réalisateur qui a touché à de nombreux genres :  science fiction avec le cultissime « Soleil vert« , ou « Le Voyage Fantastique« , heroic fantasy avec « Conan Le Barbare« , mais aussi polar, thriller, drame… Le cinéaste  nous a offert une soixantaine de films au total !
Il faut souligner que Carlotta proposait déjà de re-découvrir en version restaurée  » Les Inconnus dans la Ville » et l’Étrangleur de Boston« .

Mais revenons à nos moutons, je veux dire nos galettes, bref, le coffret blu ray et DVD de 3 films signés Richard Fleischer.


L’argument :

« 3 chefs-d’oeuvre signés Richard Fleischer : du thriller virtuose « Terreur aveugle » au drame social et psychologique « L’Étrangleur de Rillington Place » en passant par le polar seventies des « Flics ne dorment pas la nuit », le cinéaste américain aura touché à tous les genres avec maestria. Retrouvez le meilleur de Richard Fleischer en 3 films culte, disponibles pour la première fois dans un Coffret Collector 3 Blu-ray™ + 3 DVD limité ! »

 Les trois films réunis dans le coffret sont :

TERREUR-J.indd

LES FLICS-J.indd

Astuce : vu les thèmes abordés dans ces films du début des années 70, vous pouvez aussi offrir ce coffret  pour le prochain Halloween :  frissons assurés !

Avis express :

« Terreur Aveugle » ( See no Evil, Blind Terror) nous montre Mia Farrow dans le rôle d’une jeune aveugle menacée par un tueur.

On ne peut que reconnaître la qualité de la mise en scène de Fleischer. C’est un suspense à la Hitchcock qui nous attend. J’ai aussi pensé à Brian de Palma et en particulier à Pulsions, en voyant le film.Et je dois dire que je suis contente de constater que Nicolas Saada (réalisateur et critique de cinéma chevronné)  fasse référence également à De Palma dans son commentaire sur le film en bonus. Une bonne surprise en tout cas.

« L’Etrangleur de Rillington Place »

Dans ce film, Richard Fleischer montre un vrai talent pour la mise en scène, sans effets particuliers pourtant.

L’Etrangleur…  dresse une peinture de la société britannique de la fin des années 40, avec ses différences de classe et d’éducation. Il traite aussi de la justice et de la peine de mort : le réalisateur reconstitue avec exactitude une pendaison…
Il faut noter que le réalisateur a filmé le lieu du crime , Rillington Place et tout semble très réaliste.

Côté casting,  dans le rôle du tueur, Christie, un homme ordinaire aux pulsions meurtrières, Richard Attenborough est véritablement troublant et repoussant.

John Hurt incarne Evans, un jeune homme illettré qui devient le voisin de Christie …C’est l’un de ses premiers et meilleurs rôles.

On ne peut que constater la similitude dans les thèmes et quelques plans entre ce film et « Frenzy » réalisé par Alfred Hitchcock et sorti un an plus tard.

C’est vous dire le niveau de suspense et de malaise atteint par « L’Etrangleur de Rillington« , un film qui est par ailleurs totalement différent de par son traitement de l’autre film de Fleischer sur un étrangleur, « L’Etrangleur de Boston. »

 

Les Flics ne dorment pas la nuit (« The New Centurions »)

Adaptation d’un best- seller écrit par un ancien policier, cette chronique est très réaliste.

Le film est très triste, très mélancolique, désabusé… Un film réaliste et social, plein d’humanité et de violence. Les acteurs sont au top : George C Scott (Patton) , Stacy Keach, et un tout jeune Erik Estrada. Très intéressant, et je dois dire que cela ne donne pas envie de s’engager dans la police. Le tout est accompagné d’une belle musique seventies signée Quincy Jones.

***

COFFRET RICHARD FLEISCHER

(3 Blu-ray + 3 DVD)

En coffret combo limité 3 Blu-ray + 3 DVD le 9 novembre 2016
Également disponibles en éditions single Blu-ray et DVD
Prix du coffret : 60 euros 19

***

Parlons des compléments proposés dans le coffret :  comme à chaque fois chez Carlotta on a droit à de nombreux bonus, compléments qui apportent un nouvel éclairage au film, ou du moins nous en facilitent l’analyse.

Ici, c’est donc Nicolas Saada, qui nous propose des clefs pour mieux appréhender les œuvres de Richard Fleischer. Christophe Gans et Nicolas Boukrief font aussi des interventions passionnantes dans les compléments.

Je mettrai ce billet à jour plus tard avec mon avis sur le dernier film du coffret !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :