Le Genou de Claire
Deauville 2016 : la Cérémonie du Palmarès – Les écrans de Claire
Menu Fermer

Deauville 2016 : la Cérémonie du Palmarès

Clap de fin pour le Festival du cinéma américain de Deauville 2016.

ffiche-deauville

J’ai eu la chance d’assister à la cérémonie du palmarès et de voir « War dogs » en avant-première. Le réalisateur Todd Philipps, Miles Teller et Jonah Hill sont venus pour présenter ce film qui sort en salles le 14 septembre.

Le jury présidé par Frédéric Mitterrand était composé de Douglas Kennedy, Marjane Satrapi, Radu Mihaileanu, Ana Girardot, Françoise Arnoul, Éric Elmosnino, Emmanuel Mouret.

Le jury de la révélation était présidé par Audrey Pulvar, qui a longuement mentionné les qualités d’un film qui n’a pas été choisi par son jury au final.

Premieres Deauville 2016

Parmi les 14 films américains en compétition,  4 ont récolté tous les honneurs.

Cette cérémonie fut une belle soirée animée par du clapping, des applaudissements,un teckel sur scène,  deux doigts d’honneur souriants …. et quelques sifflets, un palmarès étant toujours contesté et contestable.

 Le palmarès du Festival du cinéma américain de Deauville 2016

Grand Prix : Brooklyn Village (Little Men), réalisé par Ira Sachs.

--COMPETITION -DeAuville2016_PhotoFilm-BROOKLYN_VILLAGE

Une bonne surprise : c’est un film sensible , tout en délicatesse, sur les quotidien de gens ordinaires dans le quartier de Brooklyn, en pleine gentrification. Une jolie tranche de vie à laquelle on repense avec tendresse. Le film sort le 21 septembre et vous pouvez lire mon avis ici.

L’an dernier, le Grand prix avait été attribué à 99 homes de Ramin Bahrani.

Prix de la révélation & Prix du jury : Le Teckel, de Todd Solondz.

Un film cynique (bien sûr) avec un joli casting, et des touches d’humour bienvenues,  que vous pourrez bientôt découvrir en salles.

Prix du public & Prix du jury : Captain Fantastic, de Matt Ross.

Avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George MacKay. Un beau casting également… Un film qui nous fait réfléchir sur les modes de vie alternatifs et la place de l’éducation dans notre société.
Je vous en dirai plus dans un article,  le film sort le 12 octobre en France.

Prix de la critique internationale : The Fits, d’Anna Rose Holmer.

Film court d’une heure vingt,  première œuvre,  cette chronique adolescente a fait l’objet d’un discours élogieux de la part d’Audrey Pulsar.  Le film sortira en janvier 2017 sur les écrans.

En parlant de 2017, le Festival du Cinéma Américain de Deauville sera de retour du 1er septembre au 10 septembre 2017 pour sa  43e Edition !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :