Le Genou de Claire
(Documentaire) L’AME DU VIN – Les écrans de Claire
Menu Fermer

(Documentaire) L’AME DU VIN

L’ÂME DU VIN de Marie-Ange Gorbanevsky sort au cinéma le 13 novembre, distribué par Nour Films. Qu’est-ce qui fait un grand vin ? Comment un grand crû voit-il le jour ? Ce documentaire tente de répondre à ces questions.

Synopsis :

Les vins naissent de la rencontre de la terre , du ciel et de l’homme …
Chaque année en Bourgogne, la réussite de leur millésime est une véritable épopée.
Le travail de la vigne et de la cave au fil des saisons aboutit à la création de vins exceptionnels, vivants, recherchés et adulés dans le monde entier : Romanée-Conti ,Gevrey -Chambertin, Chambolle-Musigny, Meursault , Volnay…Ces vins portent en eux la parcelle de la terre dont ils sont issus et l’âme des hommes qui leur ont donné vie.

Source : CP

Avis :

Marie – Ange Gorbanesky n’est pas une experte en œnologie et c’est ce qui fait, en partie, le charme de ce long -métrage ( 1h41 min). Son regard candide et émerveillé sur la fabrication du vin donne une tonalité particulière à ce documentaire.

Ce film ne peut pas vraiment être qualifié de pédagogique dans le sens où il ne démontre pas tous les détails techniques de la fabrication du vin.La plupart du temps , cette œuvre cinématographique est plutôt contemplative et totalement poétique. Le rythme est lent, très lent, comme les pas du cheval qui laboure les vignes . Lent comme le temps nécessaire à la maturation d’un bon vin. Lent aussi comme le temps nécessaire à la dégustation d’un grand crû …

On ne peut qu’être admiratif devant la richesse et la poésie du vocabulaire utilisé par les amateurs et les spécialistes du vin pour désigner ce qu’ils ressentent lors de la dégustation d’un excellent vin . Mais aussi quelle frustration pour le spectateur et la spectatrice de ne pouvoir partager ce plaisir !

Il y a une scène particulièrement croustillante où un restaurateur et un cuisinier japonais ne trouvent pas les mots et tombent presque en pâmoison lorsqu’ils portent à leur bouche un verre contenant un crû exceptionnel datant de 1945 . Ce moment est à la fois drôle et émouvant.
Les images sont très belles. Les vignes « bichonnées  » avec soin sont sublimées par une lumière magnifique et sont photographiées par tous les temps , toutes les saisons.Ces images sont sereines et rassurantes sur la préservation d’un patrimoine ancestral.

« L’âme du vin « est une réussite sur le plan esthétique .
Ce film donne une vision idyllique et romantique du monde viticole.
Les propriétaires privilégiés de ces vignobles exceptionnels parlent avec amour et respect de leur terroir.
« L’âme du vin  » est une ode à l’excellence du savoir -faire en matière viticole
Un éloge des méthodes traditionnelles, respectueuses de la nature et de » l’historique  » de la terre.

Un joli film positif qui fait rêver car la plupart de ces vins mis en valeur dans ce film ne sont pas accessibles pour tous.

Avis de Michèle et Jacques.

%d blogueurs aiment cette page :