[Documentaire] Le temps de quelques jours de Nicolas Gayraud

« Le temps de quelques jours », qu’est ce-donc ? C’est un film sur  l’un des ordres religieux les plus hermétiques de France : l’ordre cistercien de la stricte observance. Avis sur un film pas comme les autres.
LTDQJ

« Loin des clichés, les soeurs de l’Abbaye de Bonneval se confient et surprennent par leurs réflexions sur la société, la consommation, le rapport au temps. au coeur d’une abbaye séculaire, se révèlent des femmes à la philosophie étonnamment moderne. »


Cette critique arrive un peu en retard ( le temps passe trop vite…. ) mais il serait dommage de passer sous silence le beau documentaire de Nicolas Gayraud sur les moniales cisterciennes trappistes de l’abbaye de Bonneval.
Prendre le temps de passer une heure dix sept minutes avec une sacrée » bande de filles » dont la Mère Michèle, abbesse de la communauté et les sœurs Claire , Anne Claire , Paulette et Aleksandra est une expérience très riche ,voire presque nécessaire.
1h17 de réflexions philosophiques et spirituelles ,sans prosélytisme où le mot de Dieu n’est pas ou peu prononcé relève de l’exploit.
C’est un film contemplatif sur des contemplatives .
Ce n’est pas un reportage intrusif sur la vie des moniales.
Certains seront surpris de ne pas les voir prier ou assister à une messe .
Nicolas Gayraud s’intéresse essentiellement à la spiritualité de ces femmes intelligentes,non dénuées d’humour et très attachantes .
Lorsque Mère Michèle dit ressentir « une joie profonde à se savoir pauvre ,dépossédée de soi , de ses envies , du désir d’être quelque chose … »ce ne sont pas des propos qu’on entend souvent dans notre société de consommation .
Aller à l’essentiel,se débarrasser de l’inutile ,rechercher la vérité , se retrouver soi , se détacher de la société , telles sont les quêtes de ces dames âgées de 26 à 96 ans .
On est bien loin de la télé – réalité !
On peut reprocher la qualité des images, parfois un peu tremblotantes, et du son.
Mais les paysages de l’Aveyron sont magnifiques.
Le cinéaste réalise ici un bel éloge de la lenteur, de la nature et du silence.
Comme je conseille de voir ce film, je vais en profiter pour pousser un petit cri de colère concernant la distribution de films en France (Je n’ai pas encore atteint le degré de sagesse de ces moniales !)
A l’heure où j’écris, ce film ne peut être vu que dans deux salles à Paris, à certaines heures, alors que les critiques sont favorables.
Donc je souhaite bonne chance à ceux qui aimeraient partager cette expérience …

Michèle

Documentaire sorti le 1er Octobre 2014.

Découvrez la bande-annonce officielle >>> https://vimeo.com/104621441

Page Facebook : https://www.facebook.com/LeTempsDeQuelquesJours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.