Menu Fermer

[Documentaire] SIGO SIENDO

SIGO SIENDO

de Javier Corcuera

sortie le 14 octobre 2015  (distribution : ALOEST Distribution)

image

Le titre original est « Kackaniraqmi  » qui signifie « je continue d’être » …

Ce documentaire, qui dure deux heures, est une belle démonstration du poids de la musique dans les traditions ancestrales.

Que ce soit dans un village perdu ou dans une ruelle de Lima, la musique est présente partout et se prête à des rêveries solitaires ou à des rassemblements festifs.

Ce qui est fascinant, c’est l’originalité de certains instruments.

J’ai été bluffée en particulier par le jeu des  » ciseaux » qui accompagne des danses où les pieds frappent puissamment le sol .
Une sorte de tap-dance qui allie habilement technique et rythme, exercée dans un nuage de poussière .
Un spectacle complet surtout quand l’exécutant (e) a revêtu ses plus beaux atours brodés et multicolores.

Toutes les personnes interviewées dans ce film sont unanimes sur un point : elles ne peuvent pas vivre sans musique.
Dans ce film , on ne rencontre pas de grandes stars qui vivent dans l’opulence mais des êtres passionnés.
Même les plus doués sont obligés d’exercer, à côté de leur art, un métier alimentaire.

Ce qui m’a frappé également est la mélancolie qui se dégage des chansons et des témoignages des plus âgés …

j’ai beaucoup apprécié cette vision contrastée du Pérou, entre les longues mélopées quechuas et les rythmes endiablés et toniques afro cubains.

J’ai été très sensible à cette mixité et à la diversité des paysages péruviens, mise en valeur par une très belle photographie.

Sigo Siendo est est un fabuleux hommage à la musique salvatrice et aux hommes et femmes qui la perpétuent.
La qualité de ce film tient aussi à son aspect ethnographique très enrichissant, en particulier sur l’évolution des populations.

Michèle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :