Le Genou de Claire
[DVD] MOONWALKERS avec Ron Perlman et Rupert Grint – Les écrans de Claire
Menu Fermer

[DVD] MOONWALKERS avec Ron Perlman et Rupert Grint

Petite chronique DVD de « MOONWALKERS » d’Antoine Bardou-Jacquet sorti en DVD, Blu-ray et VOD le 7 septembre dernier, après une sortie en salles en mars 2016.

 

moonwalkersdvd
(c) ESC Éditions

Non, ce n’est pas un documentaire sur le moonwalk de Michael Jackson. C’est « la vraie fausse histoire de comment on n’a pas marché sur la lune ».

Voici le synopsis :
Juillet 1969, Tom Kidman (Ron Perlman), l’un des meilleurs agents de la CIA de retour du Vietnam, est envoyé à Londres pour rencontrer Stanley Kubrick et le convaincre de filmer un faux alunissage au cas où la mission Apollo 11 échouerait. Kidman ne trouve pas Kubrick, mais il tombe sur Jonny (Ruper Grint), le manager raté d’un groupe de rock hippie. Jonny est le cauchemar de Kidman, mais il n’aura pas d’autres choix que de s’embarquer dans un trip halluciné avec lui, afin de mener à bien sa mission, sauver leurs vies et monter la plus grosse supercherie de l’histoire !

 moonwalkers-rupert-grint

AVIS – Moonwalkers : un film space !

1969, l’Odyssée space !

Pour son premier film, le  Français Antoine Bardou-Jacquet  nous fait voyager dans le temps et l’espace… Nous voilà donc aux USA puis à Londres dans les années  60…  Les sixties, la guerre du Vietnam, les hippies et la contre-culture, la conquête spatiale… Badou -Jaquet  a tout bien mélangé, tout reconstitué mais c’est pour mieux s’amuser.

Arnaques, Crimes et Humour britannique

Même si le réalisateur français et l’équipe est constituée de Belges, Français, Américains (et Britanniques), le ton est très british, très « non sense »…

Cela fait plaisir de voir Ron Perlman  dans un premier rôle – qui plus est dans une comédie,  lui qui est habitué à joué les monstres et les seconds couteaux, souvent dans des drames.

Rupert Grint en jeune loser s’amuse bien également. L’ancien Ron  Weasley qui peinait à rejoindre le niveau et les rôles de ses deux anciens co-stars de de « Harry Potter », est très à l’aise!
Peut-être que ce rôle permettra à sa carrière de rebondir.
Le film se situe entre Quentin Tarantino et Guy Ritchie – et d’ailleurs Grint devrait apparaître dans le remake télévisé de la comédie crime  « Snatch ».
 Et puis il y a Robert Sheehan, alias le gentil Leon, coloc de Johnny , toujours défoncé, mais tellement dans la lune que cela lui sauve la vie … Peut-on parler de légitime défonce dans ce cas ? L’acteur, avec ses bouclettes et ses grand yeux bleus, est un élément candide et comique assez irrésistible.
A ce trio s’ajoutent des hippies, des gangsters (dont Kevin Bishop, échappé de « l’Auberge espagnole ») , des hommes de la CIA, une belle jeune femme… Un very bad trip pour l’agent Kidman !
moonwalkers

Quand le sage montre la Lune, l’idiot regarde le doigt.

Bien entendu l’idée de filmer un faux alunissage est un sujet en or pour un réalisateur… C’est l’occasion de montrer la manipulation des masses et de se moquer gentiment de la théorie du complot disant que l’homme n’est jamais allé sur la Lune
Et puis c’est l’occasion de faire un film méta, un film dans le film. Et même un clip musical dans le film – Salamander of love, un bon délire de l’acteur Eric Lampaert  que vous pourrez découvrir dans les bonus ! Le réalisateur de fiction, Renatus, est un allemand totalement décadent incarné avec une autodérision totale par Tom Audenaert.
 Par moments le rythme ramollit (le séquences dans le studio…) mais ces petites baisses de régime sont compensées par des bagarres violentes et exacerbées, et des moments franchement tordants.
 Les séquences d’action sont d’ailleurs bien réalisées et Mr Bardou-Jacquet n’a pas à rougir : cela pourrait bien être du Tarantino ou du Boyle… Sa représentation plutôt comique de la drogue est bien entendu à prendre au second degré  : on est à mille lieux de films sérieux sur le sujet comme « Trainspotting » ou « Requiem for a dream »!
 La bande originale est plutôt bien trouvée, notamment celle de pré -générique à la Sergent Pepper des Beatles ou Monty Python… Et la musique de fin ,“Fortunate Son”, diffusée sur des vraies images d’archives de l’alunissage l’est également.
« Moonwalkers » est un premier film qui n’est pas exempt de défauts,  ce type de délire filmique ayant toujours un peu de mal à tenir la distance. Cependant, on passe un très bon moment, grâce au casting bien trouvé, à une imagerie particulièrement réussie et une idée de départ divertissante. Un film original et « space » !
 ***
MOONWALKERS
Un film d’Antoine Bardou-Jacquet
Avec Ron Perlman, Rupert Grint, Robert Sheehan
En DVD et Blu-ray en exclusivité Fnac et en VOD
LE 7 SEPTEMBRE 2016

La jaquette du DVD :

Une photo publiée par Claire (@ecransclaire) le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :